Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Die SlideShare-Präsentation wird heruntergeladen. ×

Gestion des-emotions

Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Nächste SlideShare
Gestion de stress
Gestion de stress
Wird geladen in …3
×

Hier ansehen

1 von 32 Anzeige

Weitere Verwandte Inhalte

Diashows für Sie (17)

Ähnlich wie Gestion des-emotions (20)

Anzeige

Weitere von Pasteur_Tunis (20)

Aktuellste (20)

Anzeige

Gestion des-emotions

  1. 1. Hela TRABELSI Formatrice Développement Personnel Couverture La relation entre leadership et gestion de stress pour affiner la qualité du travail. Institut Pasteur 2017
  2. 2. LE STRESS Le stress est un terme emprunté à la physique. Ce terme désigne la contrainte exercée sur un matériau. Normalement, un matériau est capable de résister à toute une série de contraintes modérées. Mais, si la contrainte est excessive ou si le matériau est fatigué, il y a risque de déformation, voire de rupture. C’est dans ce cas que l’on parle de stress. (Encyclopédie Universalis) Le stress est en fait une réponse de l'organisme à une agression, caractérisée par un ensemble de symptômes et de comportements : anxiété, tension nerveuse, fatigue, agressivité, hypertension artérielle, tendance à la somatisation, etc.
  3. 3. Le niveau optimal de stress Le niveau optimal de stress est la dose de stress biologiquement nécessaire à chaque individu pour fonctionner harmonieusement avec sa personnalité et ses possibilités d’adaptation SOUS-STRESS NIVEAU OPTIMAL SUR-STRESS • Travail trop facile • Manque de challenge • Perte de motivation • Ennui • Perte de moral • Apathie • Jugement plus fiable • Une plus grande clarté dans la perception • Une plus grande flexibilité • Une aptitude à ne pas perdre la tête en cas de crise • Perte d’objectivité • Erreurs d’étourderie • Erreurs de mémoire • Manque de confiance en soi • Fatigue • Colère • Rapports personnels tendus • Indécisions
  4. 4. Le stress , comment ça marche ? c’est un thermostat, un régulateur 2ème phase durée corticoïdes 1ère phase alarme adrénaline 3ème phase chronique tensions musculaires et viscérales résistance vigilance épuisement nécessité de RECUPERER nécessité de « VIDER » - activité physique - manifestations émotionnelles - paroles sur situations et ressentis 1. Problèmes physiques 2. Dysfonctionnements intellectuels 3. Distance sociale, solitude 4. Epuisement émotionnel 5. Perte du système de valeur Etapes de l’épuisement :
  5. 5. Angoisses et anxiété… héritées et « habitées » L’enfant cherche naturellement le plaisir L’enfant a besoin d’être rassuré l’enfant a besoin d’être valorisé J’obéis ou je transgresse J’ai peur je « m’écrase » ou j’agresse Je suis un incapable ou je m’impose « tu n’as pas le droit » « tu ne pourras pas » « tu es nul » CULPABILITÉ INSÉCURITÉ INFÉRIORITÉ Manque de : autonomie responsabilisation Manque de confiance en soi Manque d’ estime de soi Souffrance Justification Accusation Peur - Hésitation Maîtrise, rigidité Agressivité, violence Fuite, silence Démotivation Soumission ou révolte
  6. 6. Gérer ses émotions Des terrains à déminer… « Dépêche-toi » « Ne nous déçois pas » « Fais-nous plaisir » « Essaie encore » « Sois sérieux » toujours pressé… précipitation… pas le temps… la barre très haut…toujours insatisfait… impossible de dire non… se sentir obligé… taire son désir… perfectionnisme… ne pas savoir s’arrêter… s’épuiser… le travail envahit tout… Exigeant pour soi, pour l’autre… « Ne te plains pas » prendre sur soi… souffrir en silence… « marche ou crève » Des évènements ou situations difficiles ils ont laissé en nous des traces, des blessures, parfois à vif… et aussi des injonctions éducatives… que nous avons « habitées : »
  7. 7. Profils émotionnels Vous reconnaissez-vous dans ce profil ? Qu’en pensez-vous ? Que voudriez-vous qui change pour vous ?
  8. 8. Profils émotionnels Vous reconnaissez-vous dans ce profil ? Qu’en pensez-vous ? Que voudriez-vous qui change pour vous ?
  9. 9. EMOTIONS Peur Sécurité (incapacité) Prise de distance Joie Satisfaction Epanouissement Colère impuissance Mobilise ma combativité SIGNAL BESOIN REACTION REFLEXE Tristesse Perte Repli sur soi Dégoût « Ce n’est pas bon » Rejet Stupéfaction Prévoir, s’attendre à Attente / Stand by Si elle est REprimée, une émotion forte s’IMprime, jusqu’à la DÉprime. Une émotion forte se traite quand elle s’EXprime
  10. 10. L’émotion Un transformateur entre une situation et une personne nécessaire pour agir et réagir Les 4 étapes de l’émotion  CHARGE = accumulation d’énergie  un stock à gérer… chacun à sa manière…  TENSION = retenue et stockage de l’énergie accumulée  quelques secondes… ou des années !  DECHARGE = relâchement de l’énergie accumulée  baisse de tension (bloquer la décharge produit un stress négatif)  RELACHEMENT = détente – l’émotion est passée  la décharge n’est pas toujours totale  excitation, insomnie…
  11. 11. Pourquoi le moteur s’emballe ? Comment désamorcer ? Sens interdit  toutes les émotions sont vraies et légitimes : pas de censure ! La cocotte-minute…  décharger au quotidien, avant trop plein (pas n’importe comment !) Les mines antipersonnel  Les parasites du passé : faire resurgir et verbaliser l’émotion passée (pas avec n’importe qui !)  Émotions ACCUMULÉES  Émotions INTERDITES  Émotions ENFOUIES «la goutte d’eau qui fait déborderle vase » « Uneémotion peut encacherune autre » «L’élastique »
  12. 12. Canaliser ses émotions Accepter Calmer Exprimer Décoder  les accueillir avec bienveillance  les accepter comme un langage de notre être  connaître leur rôle adaptatif  écouter les réactions de notre corps   respirer, détendre, équilibrer, assouplir…  identifier la cause de l’émotion  distinguer l’événement et ma réaction  prendre du recul  refuser de se sentir systématiquement attaqué  refuser d’être envahi  les justes limites de l’émotion   s’être habitué à exprimer ses émotions (sans exagération)  oser dire - refuser le non-dit qui augmente la tension  dire ET distinguer : les faits ET mes ressentis   envisager d’autres points de vue  remettre la situation à sa juste place, dans son contexte  écouter et accueillir les émotions des autres distinguer l’émotion de l’autre et la mienne  repérer les signes physiques et comportementaux de leurs émotions 
  13. 13. Canaliser ses émotions1.L’ANTICIPATION Prévoir : -en observant (= prendre en compte, accepter, sans se laisser submerger) ce qui se passe en nous dès que nous sentons monter l’émotion. -en se demandant ce qui va se passer, en nous comme à l’extérieur. 2. LA DERIVATION Différer la réaction émotionnelle pour éviter la réaction réflexe et laisser la raison prendre les choses en main :  respirer profondément  nous concentrer sur autre chose  prendre une pause ou une détente physique 3. LE DESAMORCAGE Atténuer l’intensité émotionnelle :  Identifier la peur à l’origine de toute émotion violente  Analyser clairement ce qui se passe (quoi ? comment ? pourquoi ?…)  Distinguer l’évènement de ma réaction. 4. LA TRANSFORMATION Ne pas se laisser emporter par la réaction impulsive. Transformer l’énergie émotionnelle impulsive en réflexion et action constructives :  Prendre du recul  Envisager d’autres points de vue (passer de P1 à P2… puis à P3)  Remettre la situation à sa juste place dans son contexte  Trouver une stratégie de remplacement
  14. 14. Canaliser mes émotions… M’en servir pour agir Une situation Un évènement, une relation… distinguer ce qui est de moi Ma vision des choses mes opinions mes ressentis mes besoins et mes peurs ma forme du moment ce qui est de l’autre sa vision des choses ses opinions ses ressentis ses besoins et ses peurs sa forme du moment Qu’est-ce que ça me fait ? Emotions, ressentis, sentiments… Est-ce que je peux me centrer sur lui, écouter ? Qu’est-ce que je peux lui dire ? Si je me sens en danger, comment me protéger ? Qu’est-ce que je n’arrive pas à canaliser ? De quoi ai-je peur ? De quoi aurais-je besoin pour être bien ? Pourquoi ? Comment ?Comprendre, se souvenir… Ca parle de mon histoire d’une situation qui se reproduit… d’une blessure qui se réveille… Que faire ? Que changer ? Trouver la juste distance… Choisir une autre stratégie… Prendre des moyens… Se positionner, se protéger… Hela TRABELSI Qu’est-ce que ça réveille ? Quelle stratégie employer ?
  15. 15. Hygiène relationnelle : cercle vicieux, cercle vertueux FAITS EXPLICATION INTERPRETATION EXPRESSION DU RESSENTI Je/nous impliquant Enonciation, Ouverture Dénonciation Jugement Tu/vous accusateur EXPRESSION DU RESSENTIMENT Reproches / Justifications alimentent la critique Silence, rumination Ecoute, Reformulation, Affirmation de soi alimentent le dialogue C E R C L E V I C I E U X C E R C L E V E R T U E U X CentrésurL’AUTRECentrésurSOI Ce ressenti… ment ! Ce ressenti… met en relation
  16. 16. Besoins PHYSIOLOGIQUES Manger, dormir, boire, procréer, rêver Besoins de SECURITE psychologique économique physique Besoins d’APPARTENANCE famille, groupe Solidarité Expression, Information Besoins de ETRE RECONNU Estime Considération Besoins d’ ACCOMPLIS- SEMENT Réalisation de soi « Pyramide DE MASLOW » : les BESOINS HUMAINS  Faim, soif, maladie, étouffement…  Non-respect de l’espace vital  Promiscuité  Non-respect rythme personnel   Peurs  Incertitudes, sentiment d’insécurité  Fragilités  Mise en danger réelle ou imaginaire   Incompréhensions  Mouvance relationnelle  Solitude relationnelle  Exclusion, discriminations…   Absence de reconnaissance, de respect  Confusion de l’individu avec un groupe, une « étiquette »  Confusion entre la personne et ses actes  SURVIVRE  Santé, bien être physique  alimentation  souffle, espace vital  PROTEGER  Sécurité, sérénité  Liberté personnelle et publique  Acquis professionnels et financiers APPARTENIR  Liens affectifs, familiaux, sociaux  Citoyenneté  Possibilité de communiquer  REUSSIR  Considération  Reconnaissance sociale  Reconnaissance professionnelle  DEVENIR  Etre soi, développement personnel  Humanisme  Valeurs 
  17. 17. Quel âge donnez- vous à cette femme ?
  18. 18. Décrivez ce que vous voyez
  19. 19. Décrivez ce que vous voyez
  20. 20. Que voyez-vous ?
  21. 21. Regardez les 2 cercles centraux Lequel est le plus grand ?
  22. 22. Ma voiture est en panne. Sans doute à cause des bougies. Je suis contrarié. Je vais consulter mon garagiste. Si seulement j’étais expert en mécanique. Quand on me parle…
  23. 23. qu’est-ce que j’écoute ? (2) Quand on me parle… 1. Ma voiture est en panne. 2. Sans doute à cause des bougies. 3. Je suis contrarié. 4. Je vais consulter mon garagiste. 5. Si seulement j’étais expert en mécanique
  24. 24. Quand on me parle… 1. FAITS 2. INTERPRETATIONS 3. RESSENTIS 4. INTENTIONS 5. RESONNANCES Questions et/ou ReformulationsExtrait de : Philippe KAEPPELIN : L’écoute. Mieux écouter pour mieux communiquer. ESF Editeurs. Paris. 1996. p. 61.
  25. 25. Parler en « JE » Cette soupe est mauvaise C’est moche Il n’y a rien de bien à la télévision La société est pourrie Elle m’énerve Tu es insupportable Tu as tort Tu devrais réfléchir avant de parler Tu dois faire ce que je te dis
  26. 26. Quatre étapes d’une Communication Non Violente Qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce que CA me FAIT ?  Interprétations! De quoi j’avais BESOIN pour être bien ? Qu’est-ce que JE FAIS ? Les FAITS Les RESSENTIS Les BESOINS Les réponses, réactions, solutions
  27. 27. Causes des comportements agressifs (1) Besoins/Désirs leur réalisation écart FRUSTRATION agressivité agressionmotivation Consentement au manque « aller vers » « projeter sur » « ad-gressere » « Combler un enfant, c’est lui voler le plaisir de désirer et de mériter la réalisation de son désir. » J.-Cl. TERASSIER : Les enfants surdoués. ESF. 4ème éd. 1999. p. 86)
  28. 28. Stratégies relationnelles en situations difficiles + +- S’AFFIRMER Prioritéàmonintérêt S’ADAPTER Priorité à l’intérêt de l’autre Dominateur - Agressif Impose - Manipulateur Passif – Évite - Paniqué Non impliqué - Indifférent Soumis – Dépendant - Accommodant Victime ou Rebelle Impliqué – Constructif - Coopérant Ouvert au dialogue – Compréhensif VAINCRE / COMPÉTITION S’AFFIRMER - ASSERTIVITÉ FUIR / RETRAIT SUBIR / COMPASSION Anti-pathie EM-PATHIE A-pathie Sun-paeia
  29. 29. Gérer le stress et l’anxiété Quelques pistes… Prends appui sur ce que tu sais faire Bouge une seule chose à la fois… et regarde le reste changer aussi Considère l’erreur comme une occasion d’apprentissage Ose expérimenter Accueille l’imprévu, la nouveauté… Pars à la découverte… Fais pour le plaisir… Fais-toi plaisir… Apprécie / rumine ce qui s’est bien passé Mesure les résultats Vis et agis à ton rythme… Etc.

×