Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Présentation groupe1

Présentation groupe1

Ähnliche Bücher

Kostenlos mit einer 30-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen

Ähnliche Hörbücher

Kostenlos mit einer 30-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Présentation groupe1

  1. 1. « Les médicaments dans l’espace privé. Gestion individuelle ou collective » de Sylvie Fainzang. Article publié en 2003 dans « Anthropologie et sociétés ». Sylvie Fainzang : Anthropologue spécialisée dans le domaine de la santé. Actuellement directrice de recherches à L’ISERM ( institut national de recherche médiale) et membre du centre de recherches médecine, sciences santé et société. Groupe 1 Thémis FORET Rachida MEZZOUJ Jessica SOLER
  2. 2. Les médicaments dans l’espace domestique <ul><li>Sujet peu exploré. </li></ul><ul><li>Etude sur : </li></ul><ul><li>- les conduites relatives au rangement et la consommation des médicaments. </li></ul><ul><li>- le rapport au corps. </li></ul><ul><li>qui font l’objet de régularités rapportables à des logiques culturelles. </li></ul><ul><li>Protocole de l’enquête: </li></ul><ul><li>Lieu : Sud de la France département du Gard et de l’Hérault. </li></ul><ul><li>Echantillon : Rural/Urbain; Milieux sociaux équivalents. </li></ul><ul><li>Espaces : Lieu domestique, milieu hospitalier lors de consultations. </li></ul><ul><li>Variable : Groupes d’origines culturelles religieuses différentes: </li></ul><ul><li>- Catholiques </li></ul><ul><li>- Protestants </li></ul><ul><li>But : Montrer les liens entre espace corporel et social; l’opposition privé/public et individuel/collectif. </li></ul>
  3. 3. La gestion individuelle ou collective du médicament <ul><li>Chez les Catholiques </li></ul><ul><li>Exemple : Les modalités de consultation: </li></ul><ul><li>Se rendent individuellement aux consultations (si présence du conjoint elle/il reste en salle d’attente). </li></ul><ul><li>Ne partagent pas « l’expérience » médicale: « C’est le problème de chacun ». </li></ul><ul><li>Lecture plus individualiste dans la gestion du mal . </li></ul><ul><li>Exemple : Les modalités de consultation: </li></ul><ul><li>Se rendent en couple aux consultation. </li></ul><ul><li>C’est la femme qui est au courant du traitement de son mari et répond au médecin. </li></ul><ul><li>Partage des médicaments jugés efficaces. </li></ul><ul><li>Lecture plus collective sans la gestion du mal . </li></ul>Chez les Protestants
  4. 4. Logique d’identité, logique de cumul dans le dosage des médicaments <ul><li>Chez les Catholiques </li></ul><ul><li>Respect voire diminution des doses prescrites </li></ul><ul><li>Recherche d’une plus grande efficacité </li></ul><ul><li>Recherche de la réduction des effets négatifs des médicaments </li></ul><ul><li>Logique d’identité : faire correspondre le traitement à son corps individuel </li></ul><ul><li>Prise de plus de médicaments que ceux prescrits, en dose plus importante </li></ul><ul><li>Recherche d’une plus grande efficacité </li></ul><ul><li>Logique du cumul : le corps est traité comme une machine qu’il faut alimenter en quantité maximum </li></ul>Chez les Protestants
  5. 5. De la cuisine à la salle de bain : la place du médicament dans l’espace domestique <ul><li>La pharmacie familiale </li></ul><ul><li>Statut accordé aux médicaments </li></ul><ul><li>Point de départ : une technique d’enquête « de triangulation », demander aux gens de montrer le contenu de leur pharmacie pour les faire parler. </li></ul><ul><li>Transmutation de la technique en objet : étudier la conservation et le rangement des médicaments révèle le rapport au corps et à la maladie des individus. </li></ul><ul><li>Expression de logiques profondes, de façon de penser le monde </li></ul><ul><li>Médicaments en réserve : espace auxiliaire à l’espace domestique personnel. E x : garage, chambre d’amis) </li></ul><ul><li>Médicaments en cours d’utilisation : choix du lieu de rangement sans rapport nécessaire avec le moment de la prise </li></ul><ul><li>Les lieux de rangement correspondent à des modes de perception de l’objet et à l’importance accordée </li></ul>
  6. 6. De l’espace privé à l’espace sur-privé <ul><li>Chez les Catholiques </li></ul><ul><li>Chambre ou bureau </li></ul><ul><li>Lieu associé à des affaires personnelles . </li></ul><ul><li>Ex : table de nuit, tiroir ou étagère d’effets personnels </li></ul><ul><li>Lieux personnels « sur-privés » à l’intérieur de l’espace domestique </li></ul><ul><li>Gestion plus individuelle du traitement </li></ul><ul><li>Cuisine ou salle de bain </li></ul><ul><li>Lieux plus collectifs . </li></ul><ul><li>Ex : armoire de salle de bain, buffet de cuisine </li></ul><ul><li>Gestion plus collective du traitement </li></ul><ul><li>Séparation +/- marquée à l’intérieur du rangement commun. Ex : père/mère/enfants ou pour le cœur/pour dormir, etc. </li></ul><ul><li>Le buffet reflète la famille en répliquant « les corps et les liens sociaux dans l’espace familial » </li></ul>Rangements les plus fréquents des médicaments en cours d’utilisation Chez les Protestants
  7. 7. La cuisine, entre fonction sociale et fonction alimentaire <ul><li>Des raisons à la fois fonctionnelles et symboliques. </li></ul><ul><li>Ex : médicaments à prendre avant le coucher dans la chambre </li></ul><ul><li>La cuisine est l’ espace social premier où s’exerce un contrôle sur les autres membres de la famille : s’assurer qu’ils prennent bien leur traitement. </li></ul><ul><li>Le statut particulier des médicaments les rapproche des aliments ( « médicaliments » ) </li></ul><ul><li>Ex : sirop pour la toux rangé à côté des bonbons, comme une friandise </li></ul>
  8. 8. Espace corporel, espace domestique <ul><li>Médicaments rangés hors de la cuisine : relèvent sphère plus intime , dissociée de l’alimentaire (même s’il faut les consommer lors du repas) </li></ul><ul><li>Assimilation espace corporel/espace domestique </li></ul><ul><li>Les médicaments associés à l’intime sont cachés à au regard public des autres membres et des visiteurs </li></ul><ul><li>La logique du rangement n’est ici pas fonctionnelle </li></ul><ul><li>Ex : médicament dans la chambre alors que doit être pris au repas </li></ul><ul><li>L’espace domestique révèle la manière dont le corps s’inscrit dans l’espace social </li></ul>
  9. 9. Conclusion <ul><li>La gestion individuelle ou collective du traitement objectivé par  : </li></ul><ul><li>Les modes de rangement dans l’espace domestique </li></ul><ul><li>Les conseils ou non des médicaments aux proches </li></ul><ul><li>- Modalités de consultations </li></ul><ul><li>Modes de transcription dans l’espace social: différents espaces et types de logiques: </li></ul><ul><li>Privé/individuel/personnel </li></ul><ul><li>Familial </li></ul><ul><li>- Domestique/familial </li></ul><ul><li>- Domestique/personnel </li></ul><ul><li>- Privé/sur-privé </li></ul><ul><li>Choix culturellement construit </li></ul><ul><li>Espace habité prolongement de l’espace corporel. </li></ul><ul><li>Emboitement public/privé : Logique d’une poupée russe. </li></ul><ul><li>Existence d’un espace intermédiaire à l’intérieur de l’espace collectif privé </li></ul><ul><li>Gestion individuelle ou collective du corps, de la santé, des médicaments = usage différencié de l’espace collectif familial. </li></ul>

×