Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.
Cultures et sociabilités d'Internet Par delà le dualisme en ligne / hors-ligne Antonio A. Casilli
<ul><li>Cultures du numérique  </li></ul><ul><li>Les réseaux numériques, l'informatique ubiquitaire et la prolifération de...
<ul><li>Cultures du numérique </li></ul><ul><li>18 janvier 2012 – « Ville et données » (Jérôme Denis, Telecom ParisTech) <...
<ul><li>Réseaux socio-numériques, services de  networking  en ligne, médias sociaux </li></ul><ul><li>Inscrire le Web soci...
<ul><li>TIC pénètrent la sphère intime  à partir de la moitié du XX e  siècle </li></ul><ul><li>Usagers projettent des dés...
<ul><li>Miniaturisation </li></ul><ul><ul><li>De Colossus… </li></ul></ul><ul><ul><li>...à UNIVAC </li></ul></ul><ul><ul><...
<ul><li>Miniaturisation </li></ul><ul><ul><li>De Colossus… </li></ul></ul><ul><ul><li>...à UNIVAC </li></ul></ul><ul><ul><...
<ul><li>Reterritorialisation:  </li></ul><ul><ul><li>Des bases militaires … </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les usines <...
<ul><li>Reterritorialisation:  </li></ul><ul><ul><li>Des bases militaires … </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les usines <...
 
<ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de  </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </...
<ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de  </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </...
<ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de  </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </...
<ul><li>Les usages finals reviennent hanter le monde du travail </li></ul><ul><li>Mais travail traditionnel remplacé par l...
<ul><li>Banalité => familiarité => intimité </li></ul><ul><li>Confusion entre public et privé ? </li></ul><ul><li>Ubiquité...
<ul><li>Analyser la sociabilité l’aune de la temporalité des usages </li></ul><ul><li>Moment de la journée où le Web est e...
<ul><li>Coincidence temporelle : moment de socialisation intense et usages  </li></ul><ul><li>Activité socialisante qui  s...
<ul><li>Le mythe de la désocialisation </li></ul><ul><li>Vision “hydraulique” de la sociabilité </li></ul><ul><li>Vases co...
Quelles structures sociales à l’heure du Web ?
<ul><li>Coexistence de liens faibles et de liens forts </li></ul><ul><li>Postulat de départ de l’analyse des médias sociau...
Bridging Bonding
 
 
<ul><li>Création d’un effet de petit monde </li></ul><ul><li>Phénomène illustré par Stanley Milgram dans les années 1960 <...
<ul><li>Dans les médias sociaux : à peine 4 degrés de séparation </li></ul><ul><li>Transitivité 40 fois plus élevée que da...
<ul><li>Vision irénique du Web social  </li></ul><ul><li>Sens de « communauté authentique » : véhiculer des valeurs  </li>...
<ul><li>« Vraies » relations humaines ? </li></ul><ul><li>Métaphores d’amour, d’amitié, d’harmonie </li></ul><ul><li>Le ca...
<ul><li>Friending  = lien entre deux profils d’usagers,  un type de « liaison numérique » spécifique aux environnements so...
<ul><li>L’amitié relève de la sphère privée  </li></ul><ul><li>(Aristote,  Ethique à Nicomaque ) </li></ul><ul><li>Le  fri...
<ul><li>L’amitié est désintéressée  </li></ul><ul><li>(Sénèque,  Lettres à Lucilius )   </li></ul><ul><li>Le  friending  e...
<ul><li>L’amitié est réciproque  </li></ul><ul><li>(Cicéron, De Amicitia) </li></ul><ul><li>Le lien entre deux membres de ...
<ul><li>L’amitié est basée sur la sincérité des sentiments </li></ul><ul><li>(Matteo Ricci, Dell’Amicizia )   </li></ul><u...
<ul><li>Le  friending  n’empêche pas la proximité émotionnelle entre les usagers </li></ul><ul><li>Il  ne remplace pas  l’...
Merci Email : [email_address]   Blog de recherche :  http://www.bodyspacesociety.eu Fil Twitter :  @bodyspacesoc
Nächste SlideShare
Wird geladen in …5
×

Cultures et sociabilité d'Internet

3.991 Aufrufe

Veröffentlicht am

Séminaire d'Antonio Casilli "Cultures et sociabilités d'Internet. Par delà le dualisme en ligne / hors-ligne", séminaire "Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques", EHESS, Paris, 16 novembre 2011

Veröffentlicht in: Bildung
  • Als Erste(r) kommentieren

Cultures et sociabilité d'Internet

  1. 1. Cultures et sociabilités d'Internet Par delà le dualisme en ligne / hors-ligne Antonio A. Casilli
  2. 2. <ul><li>Cultures du numérique </li></ul><ul><li>Les réseaux numériques, l'informatique ubiquitaire et la prolifération des bases de données affectent nos modalités de coexistence </li></ul><ul><ul><li>« Après une décennie passée à critiquer les prétentions millénaristes des médias numériques, ce n'est que maintenant que nous commençons à trouver une alternative solide pour décrire l'histoire et le présent de la cyberculture. Nous ne sommes qu'au début d'un processus de construction d'un objet (pour reprendre une expression chère à P. Bourdieu). ». </li></ul></ul>J. Sterne, « The Historiography of Cyberculture », in D. Silver et A. Massanari (eds), Critical Cyberculture Studies, Londres et New York, NYU Press, 2006, p. 17-28.
  3. 3. <ul><li>Cultures du numérique </li></ul><ul><li>18 janvier 2012 – « Ville et données » (Jérôme Denis, Telecom ParisTech) </li></ul><ul><li>15 février 2012 – « Codes, objects et valeurs du numérique » (Milad Doueihi, Université Laval, Québec) </li></ul><ul><li>21 mars 2012 – « Quels enjeux pour les Digital Humanities? » (Pierre Mounier, EHESS *) </li></ul><ul><li>18 avril 2012 – « Violence civile et censure du Web », Paola Tubaro (University of Greenwich, UK) </li></ul><ul><li>16 mai 2012 – « Politique des algorythmes », (Dominique Cardon, Orange Labs) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Réseaux socio-numériques, services de networking en ligne, médias sociaux </li></ul><ul><li>Inscrire le Web social dans le temps long de l’histoire de l’informatique en tant que discipline et en tant que galaxie d’usages </li></ul><ul><li>De l’informatique d’information à l’informatique de communication </li></ul><ul><li>Prise de conscience du porté relationnel des TIC </li></ul>
  5. 5. <ul><li>TIC pénètrent la sphère intime à partir de la moitié du XX e siècle </li></ul><ul><li>Usagers projettent des désidérata d’ordre personnel, privé </li></ul><ul><li>Deux dynamiques sociales concomitantes: </li></ul><ul><ul><li>Reterritorialisation </li></ul></ul><ul><ul><li>Miniaturisation </li></ul></ul>
  6. 6. <ul><li>Miniaturisation </li></ul><ul><ul><li>De Colossus… </li></ul></ul><ul><ul><li>...à UNIVAC </li></ul></ul><ul><ul><li>..à IBM 5100 </li></ul></ul><ul><ul><li>… aux ordinateurs portatifs </li></ul></ul>
  7. 7. <ul><li>Miniaturisation </li></ul><ul><ul><li>De Colossus… </li></ul></ul><ul><ul><li>...à UNIVAC </li></ul></ul><ul><ul><li>..à IBM 5100 </li></ul></ul><ul><ul><li>… aux ordinateurs portatifs </li></ul></ul>
  8. 8. <ul><li>Reterritorialisation: </li></ul><ul><ul><li>Des bases militaires … </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les usines </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les bureaux </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les maisons des particuliers </li></ul></ul>
  9. 9. <ul><li>Reterritorialisation: </li></ul><ul><ul><li>Des bases militaires … </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les usines </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les bureaux </li></ul></ul><ul><ul><li>..vers les maisons des particuliers </li></ul></ul>
  10. 11. <ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </li></ul></ul><ul><ul><li>Noms d’enfants </li></ul></ul><ul><ul><li>Animaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Fruits </li></ul></ul><ul><ul><li>Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance </li></ul></ul>
  11. 12. <ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </li></ul></ul><ul><ul><li>Noms d’enfants </li></ul></ul><ul><ul><li>Animaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Fruits </li></ul></ul><ul><ul><li>Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance </li></ul></ul>
  12. 13. <ul><li>Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de </li></ul><ul><ul><li>Prénoms communs d’hommes et de femmes </li></ul></ul><ul><ul><li>Noms d’enfants </li></ul></ul><ul><ul><li>Animaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Fruits </li></ul></ul><ul><ul><li>Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance </li></ul></ul>
  13. 14. <ul><li>Les usages finals reviennent hanter le monde du travail </li></ul><ul><li>Mais travail traditionnel remplacé par le weisure = work + leisure </li></ul><ul><li>Changement des rythmes </li></ul><ul><li>Brouillage des frontières travail/ vie privée </li></ul><ul><li>Éléments parasitaires, « bruit », perte de maîtrise sur l’information </li></ul><ul><li>« Banalité » de l’information sur les médias sociaux </li></ul>
  14. 15. <ul><li>Banalité => familiarité => intimité </li></ul><ul><li>Confusion entre public et privé ? </li></ul><ul><li>Ubiquité : dans nos sociétés les TIC ont investi autant l’espace public que l’espace privé </li></ul><ul><li>Rapport aux technologies change notre façon d’habiter nos espaces </li></ul><ul><li>Espace double physique / cognitif </li></ul>
  15. 16. <ul><li>Analyser la sociabilité l’aune de la temporalité des usages </li></ul><ul><li>Moment de la journée où le Web est effectivement utilisé </li></ul><ul><li>Etude : comparer 4 millions d’étudiants membres de Facebook et employés </li></ul><ul><li>26 mois et 362 millions de messages échangés se concentrentn pendant les horaires de bureau ou de cours cours </li></ul>S Golder et al. (2007) Rhythms of Social Interaction: Messaging within a Massive Online Network, in Proceedings of Third International Conference on Communities and Technologies, Londres, Springer: 41-66.
  16. 17. <ul><li>Coincidence temporelle : moment de socialisation intense et usages </li></ul><ul><li>Activité socialisante qui suit les rythmes des rencontres en face à face et ne le remplace pas (v. diminution pendant le weekend) </li></ul><ul><li>Les médias sociaux n’annulent pas la sociabilité : ils la reconfigurent </li></ul>
  17. 18. <ul><li>Le mythe de la désocialisation </li></ul><ul><li>Vision “hydraulique” de la sociabilité </li></ul><ul><li>Vases communicants vies sociales en ligne / hors ligne </li></ul><ul><li>Mais les usages TIC épousent la forme des sociabilités qui leur préexistant </li></ul>R Kraut et al. (1998) Internet Paradox: A Social Technology That Reduces. Social Involvement and Psychological Well-Being?, American Psychologist, 53(9): 1017-1031.
  18. 19. Quelles structures sociales à l’heure du Web ?
  19. 20. <ul><li>Coexistence de liens faibles et de liens forts </li></ul><ul><li>Postulat de départ de l’analyse des médias sociaux : maximisation du capital social via la recherche d’un équilibre entre bonding (cohésion sociale) et bridging (connectivité social) </li></ul><ul><li>Multiplexité relationnelle doublée d’une multiplexité médiatique </li></ul>D Williams (2006) On and off the 'net: Scales for social capital in an online era, Journal of Computer-Mediated Communication, 11(2): art. 11.
  20. 21. Bridging Bonding
  21. 24. <ul><li>Création d’un effet de petit monde </li></ul><ul><li>Phénomène illustré par Stanley Milgram dans les années 1960 </li></ul><ul><li>Combien d’intermédiaires pour faire passer un message de A à B? </li></ul><ul><li>Etant donné deux individus quelconque, il y aura au maximum entre eux “six degrés de séparation” </li></ul>J Travers et S Milgram (1969) An Experimental Study of the Small World Problem, Sociometry, 32(4): 425- 443.
  22. 25. <ul><li>Dans les médias sociaux : à peine 4 degrés de séparation </li></ul><ul><li>Transitivité 40 fois plus élevée que dans les réseaux hors-ligne </li></ul><ul><li>Raccourcis relationnels </li></ul><ul><li>Les phénomènes de bridging sont facilités, sans pour autant empêcher les dynamiques de bonding </li></ul>L Adamic, O Buyukkokten et Eadar (2003) A Social Network Caught in the Web, First Monday, 8(6).
  23. 26. <ul><li>Vision irénique du Web social </li></ul><ul><li>Sens de « communauté authentique » : véhiculer des valeurs </li></ul><ul><ul><li>Entraide </li></ul></ul><ul><ul><li>Partage </li></ul></ul><ul><ul><li>Accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Don </li></ul></ul><ul><li>Quête de solidarité et de reconnaissance sans pour autant empêcher l’autonomie, l’authenticité, l’expression de soi </li></ul>
  24. 27. <ul><li>« Vraies » relations humaines ? </li></ul><ul><li>Métaphores d’amour, d’amitié, d’harmonie </li></ul><ul><li>Le cas de l’amitié sur Facebook </li></ul><ul><li>Les statistiques ne nous aident pas : pas forcément de corrélation entre nombre d’amis en ligne et hors ligne </li></ul>
  25. 28. <ul><li>Friending = lien entre deux profils d’usagers, un type de « liaison numérique » spécifique aux environnements sociaux du web </li></ul><ul><li>Si notre quotidien ressemblait à Facebook… </li></ul>
  26. 29. <ul><li>L’amitié relève de la sphère privée </li></ul><ul><li>(Aristote, Ethique à Nicomaque ) </li></ul><ul><li>Le friending est un lien qui s’affiche publiquement </li></ul>
  27. 30. <ul><li>L’amitié est désintéressée </li></ul><ul><li>(Sénèque, Lettres à Lucilius ) </li></ul><ul><li>Le friending est l’autorisation à accéder à des contenus </li></ul>
  28. 31. <ul><li>L’amitié est réciproque </li></ul><ul><li>(Cicéron, De Amicitia) </li></ul><ul><li>Le lien entre deux membres de réseaux sociaux en ligne peut être unidirectionnel ou bidirectionnel </li></ul><ul><li>Le friending est transitif (« amitier » quelqu’un) </li></ul>
  29. 32. <ul><li>L’amitié est basée sur la sincérité des sentiments </li></ul><ul><li>(Matteo Ricci, Dell’Amicizia ) </li></ul><ul><li>Le friending est une espèce de « toilettage » social ( grooming ) </li></ul>
  30. 33. <ul><li>Le friending n’empêche pas la proximité émotionnelle entre les usagers </li></ul><ul><li>Il ne remplace pas l’amitié : il s’y ajoute </li></ul><ul><li>Abandonner la vision hydraulique de la sociabilité (« vases communicants » en ligne / hors-ligne) </li></ul>
  31. 34. Merci Email : [email_address] Blog de recherche : http://www.bodyspacesociety.eu Fil Twitter : @bodyspacesoc

×