Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

ALUD_Bernard Liscia_Logisitqiue urbaine

664 Aufrufe

Veröffentlicht am

Intervention dans le cadre de Metro'num, la rencontre des services numériques urbains et territoriaux, les 8 & 9 décembre 2011 à Bordeaux

Veröffentlicht in: Technologie
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

ALUD_Bernard Liscia_Logisitqiue urbaine

  1. 1. La vision Une infrastructure mutualisée de « commis-livreurs » 2€ ht la livraisonHenri de Maublanc - Aquarelle ParisCharles-Edouard Vincent - Emmaüs DéfiRené Eksl - Geste 400 à 2400Bernard LisciaMarc Fourrier - Kiala Conception Commerçants LivreursGilbert Bouillié - Emmaüs AludHugues Sibille - Crédit Coopératif Collectivité Logisticiens Locale Transporteurs Un enjeu important Lien social Emplois France 10 à 20 000 Livreurs Pouvoirs Citoyens Publics Conditions de succès une démarche collaborative et une « forte volonté »
  2. 2. Le concept Le commis-livreur Les colis • Il est vêtu d’une tenue • Ni lourds, ni encombrants, un volume • Il est équipé d’un Smartphone qui sait de 10 litres et un poids de 6kg lire les codes 2D • Par exemple • Il est toujours à pied ou en transport – Le contenu d’une ordonnance de en commun médicaments • Il a un chariot, son encombrement lui – Une commande usuelle chez un permet d’être accepté dans un bus boucher ou un traiteur RATP – Un repas 50 kg/ 300 litres – Le pressing 3 compartiments Grosses roues pour aider au – Les courses à la supérette, roulement et le passage des trottoirs l’équivalent de 2 sacs plastique ou Chariot sécurisé d’un pack d’eau Emballage isotherme par colis testé pour garantir la chaine du – 5 bouquins froid pendant 4h – Petites plantes ou bouquets – Demain, la livraison d’un objet vendu via e-Bay 3
  3. 3. Le concept L’organisation des tournées à heures fixes, ce n’est pas un système de coursiers qu’on appelle au fil de l’eau • Un commis- porteur collecte les colis chez les commerçants deux fois par jour, à heure fixe, le matin et le soir • Par tournée, chaque jour, c’est toujours le même porteur qui dans une aire géographique donnée collecte les mêmes marchands 40 mailles de 2km², soit 800m de rayon, qui correspondent aux • Les commis-livreurs se retrouvent à un point zones de chalandise du commerce de proximité parisien d’échange • Ils s’échangent leurs colis • Dans les deux heures qui suivent la collecte, les commis- porteurs distribuent les colis aux < domiciles des clients ou à leurs concierges • Les clients sont livrés entre 10h30 et 12h30 ou entre 19h et 21h • Par tournée, chaque jour, c’est toujours le 4 même porteur qui dans une aire géographique donnée distribue, à force il connaît les livrés
  4. 4. Zone de lancement (1km²)•Mairie du 19ème •Association du Hameau de Belleville•Mairie du 20ème •Association de la Place des Fêtes 5
  5. 5. Premiers résultats après 2 mois (1/2) • Livreurs Leur motivation et les signes de reconnaissance du quartier sont forts • Commerçants C’est une infrastructure, pourquoi pas! C’est sérieux et professionnel. Des adhésions devenues spontanées chaque semaine. • Processus A ce stade de livraisons non significatives, il fonctionne bien 6
  6. 6. Premiers résultats après 2 mois (2/2) • Habitants Excellente initiative « généreuse » • Clients Satisfaits, récurrents (à confirmer dans le temps) Les personnes en mobilité réduite sont extrêmement satisfaites • Communication La marque fonctionne. Excellente couverture médiatique • Volume de colis Faible 7
  7. 7. Un marché à révéler, plus dur qu’estimé initialementLes clients : transformer les comportements • Le client, premières pistes Femmes, jeunes avec enfant ou plus de 50 ans pour avoir déjà un problème de portage, l’innovation ne leur fait pas peur, « La Tournée » est dans l’air du temps. Quelques personnes âgées ou à mobilité réduite. • Les actifs Le besoin est occasionnel avant de devenir un mode de consommation. Inscrire une habitude nouvelle dans leurs processus d’achats (répétition des messages semble nécessaire) demande du temps • Les seniors Les relais qui leur tiennent la main pour faire les premières livraisons sont absolument nécessaires. 8
  8. 8. Un marché à révéler, plus dur qu’estimé initialementLes commerçants : intégrer les pratiques de la vente à distance • La logistique, ça n’existe pas : prouver le bénéfice commerce par commerce • Exemple le fromager et le boulanger proposent le petit déjeuner un dimanche matin – 108 petits déjeunés commandés – 51 clients dont 50 nouveaux – Abonnements seront lancés en janvier • Illustrations plausibles d’augmentation du chiffre d’affaires avec La Tournée – Pressing : « Les bons clients, je vais chercher gratuitement vos habits » – Caviste : Offre promotionnelle en magasin, promotion plus forte si plus de bouteilles et avec livraison 9
  9. 9. « Linnovation, cest la victoire de la création sur letemps. »Steve Jobs
  10. 10. PartenairesSponsorsExperts 11

×