Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Die SlideShare-Präsentation wird heruntergeladen. ×

Loi militaire

Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Nächste SlideShare
La gestion de trésorerie
La gestion de trésorerie
Wird geladen in …3
×

Hier ansehen

1 von 1 Anzeige

Weitere Verwandte Inhalte

Ähnlich wie Loi militaire (20)

Aktuellste (20)

Anzeige

Loi militaire

  1. 1. L'objet de la gestion de trésorerie : C'est la prévision des entrées et des sorties de fonds dans le but de déterminer les Besoins futures de l'entreprise et éventuellement de s'assurer que celle-ci pourra obtenir les Sommes qui lui manquent. L'objet de la gestion de trésorerie est donc de prévoir les flux de trésorerie dans Le but de déterminer : • Un besoin de trésorerie qu'il faudra combler par le recours à des crédits de court Terme. • Ou un excédent de Trésorerie qu'il faudra placer aux meilleures conditions Le budget de trésorerie : Est un tableau prévisionnel des recettes et des dépenses de trésorerie, qui présente Les soldes des périodes sur la durée de la prévision. Son objectif est de prévoir, au cours de l'année à venir, Le niveau de trésorerie et les variations mensuelles Le solde de trésorerie : solde de trésorerie est déterminé à partir des encaissements et des décaissements prévisionnels. Les encaissements et les décaissements sont la traduction en termes de flux des éléments de l'exploitation. Le budget des ventes : C'est le budget le plus important. Il est la base à partir de laquelle on procède à toutes les prévisions Le budget des achats : Lorsque le programme de production est établi, l'entreprise procède à la construction de son budget des Approvisionnements en matières premières et fournitures Le budget de TVA : Le budget de TVA est à déterminer car il a un impact sur la trésorerie immédiate de l'entreprise. L'objet de Ce budget est d’est de calculer la TVA à payer au fisc. L'escompte des effets de commerce : L'escompte est défini comme un crédit par lequel le banquier met à la disposition du Porteur d'un effet de commerce non échu le montant de cet effet, déductions faite des agios Et commission bancaires Le factoring : Une forme particulière de financement sur effets de commerce s'est développé les Années 70 et plus récemment au Maroc. Le préfinancement des marchés publics : Le système bancaire accorde des crédits aux entreprises adjudicataires soit de Commandes publiques, soit de contrats de prestations de services ou de fournitures, appelés Marchés publics. Le financement des exportations : Il existe différentes sortes de financement, notamment le financement sur opérations Commerciales ; les avances sur créances nées à l'étranger. Le crédit de compagne : Crédit bancaire accordé pour une opération déterminée et pendant un temps limité, Correspondant au cycle d'accomplissement de celle-ci Le crédit documentaire : Crédit bancaire utilisé dans le commerce international c'est un contrat par lequel une Banque s'engage, pour le compte d'un acheteur, à régler au vendeur le prix d'une Marchandise contre remise des documents faisant preuve de leur propriété. Le découvert bancaire : C'est l'opération du crédit par laquelle une banque autorise son client à prélever sur Son compte des fonds pour un temps et moyennant un tau d'intérêt déterminé d'avance. Les facilités de caisse : Sont des avances, généralement de courte durée, qui permettent à une entreprise de Combler les décalages qui se produisent entre ses recettes et ses dépenses. Les crédits par signatures : Il s'agit des crédits qui n'occasionnent pas au moment de leur octroi un décaissement Effectif en trésorerie par la banque. Cela concerne les cautions et les avals donnés par la Banque à l'entreprise pour la garantir aux yeux du tiers bénéficiaires. Les placements des excédents de trésorerie : En situation d'excédent de trésorerie, l'entreprise doit chercher les meilleures Placements pour accroître la rentabilité des capitaux investis. Les placements sur produits bancaires : - Les dépôts à terne sont des dépôts rémunérés sur des durées variables de 3, 6, 12 et plus de 12 mois à des taux croissants. - L'acquisition des "bons de caisse" Émis par la banque. Régime encaissement : Pour ce régime, lorsque l’entreprise effectue une vente elle facture la TVA à son client. Cette TVA est n’est déclaré qu’au titre du mois où l’encaissement est réalisé. Régime débit : Pour ce régime, lorsque l’entreprise effectue une vente elle facture également la TVA à son client. Cette TVA est déclaré non plus à la date l’encaissement est réalisé mais à la date de facturation. La facilité de caisse est une permission de découvert en compte transitoire accordée par la banque. Ce crédit de trésorerie offre la possibilité à l’entreprise de gérer de façon plus souple ses dépenses immédiates et ses gains différés. Escompte de papier commercial est une opération par la quelle la banque avance à une entreprise le montant d’une créance représentée par un effet de commerce, sous déduction d’agios. La banque se rembourse par l’encaissement de l’effet à l’échéance auprès du débiteur (créancier) de l’entreprise. En quoi consiste la gestion de trésorerie base zéro ? La trésorerie a pour rôle principal de recouvrir tous les avoirs et les dettes à court terme d’une entreprise. Le métier du trésorier consiste à veiller à maintenir des liquidités suffisantes pour faire face aux échéances, tout en utilisant le reste des fonds disponibles dans des actions rentables, telles que les placements. Une trésorerie optimale serait donc une trésorerie qui tendrait vers le zéro. La date de valeur est, dans le système bancaire, la date de prise en compte d'une opération bancaire donnée, que celle-ci soit au crédit ou au débit du compte bancaire. Elle diffère de la date d'opération. La date d'opération est la date du jour où une banque enregistre une opération dans sa comptabilité. Celle-ci diffère souvent de la date de valeur correspondant au jour de son inscription sur le relevé de compte. .. Budget : Le représente un chiffrage des objectifs et/ou des moyens ; il est exprimé en valeur et/ou en quantité. La négociation des conditions bancaire est un processus de communication et d'échanges entre au moins deux parties dont l'objet concerne l'organisation d'une relation ou le règlement d'une problématique entre celles-ci. Le crédit de trésorerie est un type particulier de crédit à court terme accordé aux entreprises ou aux particuliers par les établissements bancaires. Dans le premier cas, il permet à une entreprise de disposer provisoirement de la trésorerie nécessaire pour son fonctionnement, sous réserve d'un remboursement à court terme Les principaux crédits de trésorerie sont : * les crédits par caisse (facilité de caisse, découvert, crédit de campagne), * les crédits de mobilisation des créances commerciales ou professionnelles (escompte, loi Daily et affacturage), * les crédits par signature (engagements de financement, cautions, acceptations et avals), * le financement des marchés publics (cautions, préfinancements et mobilisations), * le financement des importations et des exportations. Rôle du budget : le budget indique combien d'argent vous avez besoin pour pouvoir mener à bien vos activités ; le budget oblige à être rigoureux en réfléchissant aux implications de ce que vous avez planifié pour votre activité. Il arrive parfois que les réalités du processus de budgétisation vous forcent à repenser vos programmes d'action ; utilisé correctement, le budget vous indique à quel moment vous aurez besoin de certaines sommes d'argent pour mener à bien vos activités ; le budget permet de contrôler vos revenus et vos dépenses et d'identifier tout problème le budget constitue une base à la responsabilité et à la transparence financière ; les donateurs d'argent utilisent le budget comme une base pour leur permettre de décider si ce que l'on demande est raisonnable et correctement planifié Les étapes de la procédure budgétaire : la procédure budgétaire comprend cinq grandes étapes : ▪ Transmission des objectifs du plan opérationnel aux responsables des centres ; ▪ Elaboration d’un budget provisoire par ces responsables ; ▪ Les budgets provisoires sont regroupés pour tester leur cohérence ; ▪ Elaboration des budgets définitifs ; ▪ Et, suivi et actualisation des budgets en fonction des évolutions et des réalisations. La prévision des ventes : Des outils mathématiques et statistiques permettent à l’entreprise de prévoir l’évolution de ses ventes à court terme. Ces techniques consistent à extrapoler les évolutions futures à partir de l’observation des phénomènes passés. Le profit de la date de valeur On désigne ainsi les dates de débit ou de crédit réellement pris en compte par les banques pour le calcul des intérêts débiteurs (agios) ou créditeurs. L’articulation des budgets : On distingue quatre catégories de budgets : * Les budgets d’exploitation : ils comprennent le budget commercial (budget des ventes et budget des frais de commercialisation), le budget de production et le budget des approvisionnements. * Le budget des investissements : il recense les engagements à court terme qui découlent des projets d’investissement de l’entreprise. * Le budget des frais généraux (charges de structure) : il regroupe les charges liées à l’administration générale de l’entreprise. * Le budget de trésorerie : traduit les données budgétées en terme d’encaissements et de décaissement, et permet le suivi régulier de la situation de trésorerie de l’entreprise. L’élaboration des documents de synthèse prévisionnelle constitue la dernière étape de la construction budgétaire. La fonction de trésorier : La fonction de trésorier est relativement récente, même dans les entreprises d'une certaine dimension. Elle a pour objet de traiter des décaissements et d’encaissements, c'est à dire tous les flux financiers et leur Articulation avec l'encaisse et avec les comptes bancaires. Le but recherché à travers le budget est de déterminer la position de trésorerie de l'entreprise sur la période De prévision. Tous les flux sont à prendre en considération. Le pas de la période est plus ou moins long en fonction du besoin de l'entreprise; le mois, 15jours, ou décade…etc. L'évaluation des besoins de l'entreprise aide à la décision en matière de renouvellement des lignes de crédit bancaires, éclaire les opérations du haut de bilan. Le processus budgétaire : Les prévisions sont faites à partir des données fournies par le différent service e l'entreprise. Ces prévisions de trésorerie ne sont pas établies uniquement par le service financier. Les prévisions propres à chaque service sont regroupées et consolidées. Le budget de trésorerie est obtenu à partir de tous les budgets réalisés par l'entreprise. Le solde de trésorerie : Le solde de trésorerie est déterminé à partir des encaissements et des décaissements prévisionnels. Les encaissements et les décaissements sont la traduction en termes de flux des éléments de l'exploitation. Le résultat du solde est rarement équilibré, il comporte généralement un déficit de trésorerie ou un excédent. Le trésorier est appelé à optimiser la trésorerie, ceci revient à trouver les meilleurs financements en cas de besoin, ou les meilleurs placements en cas d'excédents de trésorerie Le budget des charges de personnel : Ce budget prend en considération les salaires nets reçus par les employés de l'entreprise. Dans un souci de clarté, les charges sociales peuvent être calculées isolement. Il faut adapter le tableau à construire à la réalité de l'entreprise. Les autres charges : Les charges dont les échéances sont connues d'avance sont intégrées dans le budget à leur mois de réalisation. Les autres charges, occasionnelles, ou dont la date d'engagement est incertaine font l'objet d'une répartition suivant le principe d'abonnement des charges. L’intérêt du budget de trésorerie : Il permet de déterminer les montants prévisionnels de la trésorerie résultant de l’ensemble des actions budgétées. Le budget général : est subdivisé en budgets particuliers correspondant aux principales fonctions de l’entreprise :  Budget de ventes  Budget d’approvisionnement  Budget d’investissement  Budget de trésorerie Le crédit de trésorerie : est un type particulier de crédit à court terme accordé aux entreprises ou aux particuliers par les établissements bancaires. Exemple : Facilité de caisse. Sous Budget des autres opérations : Dettes (Bilan) → organismes Sociaux Reliquat (IS) → Etat créditeur Les Salaire → Mt non Total Les Charges Sociale →Février – Mars – Reste Acompte →l ‘Is due titre Mt⁄4 L’Intérêt (TTC)→ Dettes de financement Intérêt = Mt*%*3⁄12=X Intérêt TTC = X*TVA % = Y Intérêt TTC = X+Y Emprunt remboursable → Dettes de financement Layer TTC → Mt*1,2 (chaque mois) Autre charge (TTC) Mt (TTC) Dividendes  Compte courant d’associe : Vente. Achat. Autre opération. Inve.Tva.Trésorerie TVA autre opération ; loyer +autre charge TTC. ENCAISSEMENTS Vente Mt totale Prêt immobile financier Intérêt prêt Mt* % Augmentation capital apport e numé Autre débiteur Subvention d’investissements DECAISSEMENTS Achat Mt TTC Autre opération  Tva due Investissements Garantie

×