Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.
2 ECHOS FINANCES
3ECHOS FINANCES
4 ECHOS FINANCES
5ECHOS FINANCES
6 ECHOS FINANCES
•	
•	
•	
•	
•
7ECHOS FINANCES
8 ECHOS FINANCES
9ECHOS FINANCES
10 ECHOS FINANCES
11ECHOS FINANCES
M. Mamadou Moustapha BA Directeur Général
du Budget
12 ECHOS FINANCES
13ECHOS FINANCES
14 ECHOS FINANCES
15ECHOS FINANCES
16 ECHOS FINANCES
17ECHOS FINANCES
18 ECHOS FINANCES
19ECHOS FINANCES
20 ECHOS FINANCES
21ECHOS FINANCES
22 ECHOS FINANCES
•	 de constituer un outil pédagogique permettant de sen-
sibiliser en permanence les responsables aux fa...
23ECHOS FINANCES
24 ECHOS FINANCES
25ECHOS FINANCES
26 ECHOS FINANCES
27ECHOS FINANCES
28 ECHOS FINANCES
29ECHOS FINANCES
30 ECHOS FINANCES
31ECHOS FINANCES
32 ECHOS FINANCES
33ECHOS FINANCES
34 ECHOS FINANCES
35ECHOS FINANCES
36 ECHOS FINANCES
37ECHOS FINANCES
38 ECHOS FINANCES
39ECHOS FINANCES
40 ECHOS FINANCES
41ECHOS FINANCES
42 ECHOS FINANCES
43ECHOS FINANCES
ÉDITION
04
REVUE D’INFORMATIONS ÉCONOMIQUES DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN
Deuxième Noir argentier du...
Revue Echos Finances #7
Nächste SlideShare
Wird geladen in …5
×

Revue Echos Finances #7

116 Aufrufe

Veröffentlicht am

Revue "Échos Finances" du Ministère des Finances et du Budget du Sénégal
Vous pouvez consulter ce numéro trimestriel sur le site du Ministère des Finances et du Budget.
www.finances.gouv.sn
https://twitter.com/mfb_sn

Veröffentlicht in: Wirtschaft & Finanzen
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Revue Echos Finances #7

  1. 1. 2 ECHOS FINANCES
  2. 2. 3ECHOS FINANCES
  3. 3. 4 ECHOS FINANCES
  4. 4. 5ECHOS FINANCES
  5. 5. 6 ECHOS FINANCES • • • • •
  6. 6. 7ECHOS FINANCES
  7. 7. 8 ECHOS FINANCES
  8. 8. 9ECHOS FINANCES
  9. 9. 10 ECHOS FINANCES
  10. 10. 11ECHOS FINANCES M. Mamadou Moustapha BA Directeur Général du Budget
  11. 11. 12 ECHOS FINANCES
  12. 12. 13ECHOS FINANCES
  13. 13. 14 ECHOS FINANCES
  14. 14. 15ECHOS FINANCES
  15. 15. 16 ECHOS FINANCES
  16. 16. 17ECHOS FINANCES
  17. 17. 18 ECHOS FINANCES
  18. 18. 19ECHOS FINANCES
  19. 19. 20 ECHOS FINANCES
  20. 20. 21ECHOS FINANCES
  21. 21. 22 ECHOS FINANCES • de constituer un outil pédagogique permettant de sen- sibiliser en permanence les responsables aux facteu- rs-clés de succès de la ou des politiques. II- 4.1.3. Méthode de mise en œuvre La conception d’un tableau de bord repose sur une démarche itérative, seule à même de garantir la « sélection » des indica- teurs les plus pertinents. Du point de vue formel, le tableau de bord affiche quatre (04) images fondamentales : 1. un tableau, qui présente des indicateurs pertinents, par- fois accompagnés de pictogrammes, faisant office de « clignotants » ; 2. un graphique, qui synthétise et présente l’information la plus importante qui ressort du tableau ; 3. un commentaire clair et précis, qui colle à l’objectif préa- lablement fixé, et fait référence à une situation précé- dente ou une action future ; 4. une table de références, qui renseigne notamment sur la source du document, les coordonnées de l’émetteur ou du rédacteur du tableau de bord, la périodicité et la date de mise à jour des données. II- 4.1.4. Points de vigilance ou conditions de réussite Les indicateurs retenus dans le tableau de bord d’un respon- sable doivent être pertinents, en cohérence avec les objectifs assignés et significatifs de la stratégie déployée à tous les niveaux de responsabilité . • Le tableau de bord ne doit pas miser sur la quantité d’in- formations, mais doit viser la qualité des données qu’il sélectionne. • • Le tableau de bord doit se limiter à l’essentiel. • • La présentation visuelle des indicateurs doit être simple, conviviale et soignée : le tableau doit faire apparaître si- multanément la valeur cible (objectif), le niveau de réa- lisation, l’écart par rapport à l’objectif et l’évolution des réalisations.
  22. 22. 23ECHOS FINANCES
  23. 23. 24 ECHOS FINANCES
  24. 24. 25ECHOS FINANCES
  25. 25. 26 ECHOS FINANCES
  26. 26. 27ECHOS FINANCES
  27. 27. 28 ECHOS FINANCES
  28. 28. 29ECHOS FINANCES
  29. 29. 30 ECHOS FINANCES
  30. 30. 31ECHOS FINANCES
  31. 31. 32 ECHOS FINANCES
  32. 32. 33ECHOS FINANCES
  33. 33. 34 ECHOS FINANCES
  34. 34. 35ECHOS FINANCES
  35. 35. 36 ECHOS FINANCES
  36. 36. 37ECHOS FINANCES
  37. 37. 38 ECHOS FINANCES
  38. 38. 39ECHOS FINANCES
  39. 39. 40 ECHOS FINANCES
  40. 40. 41ECHOS FINANCES
  41. 41. 42 ECHOS FINANCES
  42. 42. 43ECHOS FINANCES
  43. 43. ÉDITION 04 REVUE D’INFORMATIONS ÉCONOMIQUES DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN Deuxième Noir argentier du Sénégal : IL ÉTAIT UNE FOIS BABACAR BA | 51 La stratégie de gestion du portefeuille de l’État: LEVIER DE TRANSFORMATION STRUCTURELLE DE L’ÉCONOMIE SÉNÉGALAISE | 18 Financement de l’Économie : DES BANQUES SURLIQUIDES MAIS FRILEUSES À FINANCER L’INVESTISSEMENT | 24 Indicateurs économiques : CES INDISPENSABLES UNITÉS DE MESURE D’UN PAYS | 06 JANVIER - FÉVRIER - MARS 2017 ÉDITION 05 REVUE D’INFORMATIONS ÉCONOMIQUES DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN L’œil du FMI au Sénégal : IL ÉTAIT UNE FOIS MAMOUDOU TOURÉ | 51 Les premiers résultats du changement d’année de base: UNE HAUSSE DE 30% DU PIB ENREGISTRÉE | 23 Dégradation du portefeuille des établissements de crédit : LE POIDS DES CRÉANCES EN SOUFFRANCE ET LE CONTENTIEUX BANCAIRE | 30 L’analyse des données par la Douane : UNE MINE D’INFORMATIONS POUR LA DÉFENSE DE L’ÉCONOMIE | 06 AVRIL - MAI - JUIN 2017

×