Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Die SlideShare-Präsentation wird heruntergeladen. ×

L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP

Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Wird geladen in …3
×

Hier ansehen

1 von 60 Anzeige
Anzeige

Weitere Verwandte Inhalte

Diashows für Sie (19)

Ähnlich wie L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP (20)

Anzeige
Anzeige

L’approvisionnement et La gestion des Stocks dans OpenERP

  1. 1. L’APPROVISIONNEMENT ET LA GESTION DES STOCKS DANS L’ OPENERP Mustapha HAIN infohain@yahoo.fr Abcdformation.blogspot.com ENSAM-Casablanca
  2. 2. NÉCESSITÉ D’UN STOCK client Livraison Commande facture fournisseur Paiement
  3. 3. À QUOI SERT LE STOCK ? À l’image d’un réservoir, le stock est la conséquence d’un écart entre le flux (financier ou de produits) d’entrée et le flux de sortie sur une période de temps. Flux de sortie Flux d’entrée Stock
  4. 4. TYPES DE STOCKS  Stock de produits finis ;  Stock de produits semi-finis ;  Stock de matière première ;  Stock de maintenance ;  Stock d’outils – d’outillages.
  5. 5. TOPOLOGIES DE GESTION DES STOCKS  Gestion mono magasin :  Gestion mono magasin/mono site ;  Gestion mono magasin/multi sites ;  Gestion multi magasins :  Gestion multi magasins.
  6. 6. LA CODIFICATION ? La codification est une technique qui permet de passer du langage naturel à un langage symbolique dont l’interprétation est plus souple. Les règles de codification doivent être claires et comprises de tous. Pour cela, un bon code doit être discriminant, stable et pratique.
  7. 7. Types de codes Code arbitraire de 1 à n Code mixte Code analytique Exemple: TCu2023600 LA CODIFICATION ?
  8. 8. LA CLASSIFICATION ? La méthode ABC (Activity Based Costing) est la plus connue des méthodes de classification. Elle est basée sur la loi 80-20 ou la loi de Pareto. Cette méthode permet de déterminer l’importance relative des éléments d’un ensemble dans un contexte donné en les répartissant en trois classes d’importance :  classe A : éléments de forte importance;  classe B : éléments d’importance normale;  classe C : éléments de faible importance.
  9. 9. L’APPROVISIONNEMENT Problématique le stock = flux d’approvisionnement - flux de la demande. Flux de la demande : Les prévisions de la demande s’extrapolent, après correction des variations saisonnières, de manière linéaire, logarithmique ou exponentielle suivant la tendance de cette demande. Les flux d’approvisionnement correspondent aux livraisons de produits dans le stock. Ces livraisons peuvent être assurées par un fournisseur extérieur ou le système de production de l’entreprise.
  10. 10. L’APPROVISIONNEMENT Il existe deux types de gestion d’approvisionnement Réapprovisionnement selon un seuil
  11. 11. L’APPROVISIONNEMENT Réapprovisionnement périodique
  12. 12. Prix Livraison Qualité L’APPROVISIONNEMENT
  13. 13. LE PROCESSUS D’APPROVISIONNEMENT • Détection des besoins • choix du fournisseur • la commande • Suivi de la commande • La livraison • Suivi de la facture
  14. 14. LES + DE STOCKS • Répondre à la demande • Réduire le prix de revient • Réduire les délais de livraison
  15. 15. LES - DE STOCKS • Emplacement de stockage • Coût de manutention • Conditionnement des produits
  16. 16. LA GESTION DES ACHATS DANS L’ OPENERP
  17. 17. LE PROCESSUS D’ACHATS AUX FOURNISSEURS
  18. 18. GESTION DES ACHATS DANS OPENERP Créer, suivre et gérer les commandes et les fournisseurs . Notifications d’achats automatiques tenant compte des niveaux de stock et des ventes. Contrôle de réception En gérant les commandes et le contrôle de la réception que la qualité des biens reçus. Suivi des fournisseurs Depuis le carnet d’adresse, (Historique, les mouvements et transactions ). Analysez les performances des fournisseurs à l’aide d’indicateurs flexibles : retard de livraison, rabais sur le prix, etc.
  19. 19. GESTION DES ACHATS DANS OPENERP Configurer le module Achat Configurer fournisseurs /produits Réception / Inventaire Achat de produits Payer la facture
  20. 20. GESTION DES ACHATS DANS OPENERP Le module Gestion des achats inclut :  L'examen de processus d'achat typique dans une entreprise ;  La configuration de fournisseurs/entrepôts ;  La codification de devis et le transformer en un ordre d'achat ;  La réception de produits ;  Le paiement des factures.
  21. 21. GESTION DES ACHATS DANS OPENERP Suite à la description fonctionnelle, faits une proposition d’une modélisation relationnelle de la Gestion des achats ?
  22. 22. ETUDE DE CAS Présentation Nous étudions un cas d’achat des chaises; Fiche signalétique  Nom de produit: chaise basique  Fournisseur: ABCDeco S.a.r.l  Code : chaise1  Prix d’achat:  Prix de vente:  Méthode d’approvisionnement:  Nature de produit  Quantité commandée  Réception  paiement
  23. 23. ETUDE DE CAS Après l’installation, nous trouverons deux éléments :  Purchases  Warehouse Installation du module Achat
  24. 24. ETUDE DE CAS Configuration des fournisseurs Le fichier du fournisseur permet d’inscrire les informations relatives à ce type de partenaires externes à l’entreprise.
  25. 25. ETUDE DE CAS Le fournisseur est ce que un individu ou une entreprise ?
  26. 26. ETUDE DE CAS Configuration des produits
  27. 27. ETUDE DE CAS Configuration des produits
  28. 28.  Make to Stock  Make to Order ETUDE DE CAS Méthode d'approvisionnement
  29. 29. ETUDE DE CAS Assignation de fournisseur au produit
  30. 30. ETUDE DE CAS Création de devis
  31. 31. ETUDE DE CAS Ajouter des produits à un devis
  32. 32. ETUDE DE CAS Confirmation d'un ordre d'achat
  33. 33. ETUDE DE CAS
  34. 34. ETUDE DE CAS Réception de produit
  35. 35. ETUDE DE CAS Réception de produit
  36. 36. ETUDE DE CAS Réception de produit
  37. 37. ETUDE DE CAS Paiement de la facture
  38. 38. ETUDE DE CAS Mode de paiement
  39. 39. ETUDE DE CAS Finalisation de paiement
  40. 40. LA GESTION DE STOCK DANS L’ OPENERP
  41. 41. INTRODUCTION OpenERP a proposé un module de gestion de stock à double entrées. Il permet de gérer facilement des besoins complexes, à titre d’exemple :  Suivi des stocks fournisseurs/client;  Traçabilité complète;  Liens vers d’autres modules.
  42. 42. LA GESTION DES STOCKS DE DOUBLE-ENTRÉE Pour illustrer ce concept de gestion des stocks, nous examinons les actions générées par les opérations suivantes:  La réception de produits d'un fournisseur ;  Livraison à un client ;  L'opération d'inventaire pour le matériel perdu ;  La fabrication.
  43. 43. LA GESTION DES STOCKS DE DOUBLE-ENTRÉE CAS D’ÉTUDE Si vous commandez 30 chaises auprès d'un fournisseur, OpenERP va effectuer les opérations suivantes lors de la réception des produits: Emplacement Produits Lieux partenaires> Fournisseurs -30 chaises Emplacements physiques> OpenERP > Stock +30 chaises L'opération de fournisseurs sur le Stock Si vous livrez 2 chaises pour un client, pour la livraison vous obtiendrez les opérations suivantes: Emplacement Poduits Emplacements physiques> OpenERP > Stock -2 chaises Lieux partenaires> Clients> Client + 2 chaises L'opération de clients sur le Stock
  44. 44. LA GESTION DES STOCKS DE DOUBLE-ENTRÉE Situation Résultant du Stock CAS D’ÉTUDE Emplacement Produits Partner Locations > Fournisseurs -30 chaises Physical Locations > OpenERP > Stock +28 chaises Partner Locations> Clients > Client +2 chaises la somme des stocks d'un produit dans tous les endroits dans OpenERP est toujours zéro. En comptabilité, nous disons la somme des débits est égale à la somme des crédits. réf. https://doc.odoo.com/7.0/fr/book/5/5_14_Stock/5_14_Stock_illustration/
  45. 45. GESTION D’ENTREPÔT(S) Le module entrepôt assure une gestion multi-entrepôts basée sur une structure de localisation hiérarchique. il offre plusieurs types de gestion des stocks, à savoir :  Sites physiques des stocks ;  Sites des partenaires ;  Lieux virtuels concernant les achats, la production et les stocks.
  46. 46. GESTION D’ENTREPÔT(S) Production Vente Comptabilité Achat Livraison(-) Retour(+) Composant(-) Composé(-) Réception(+) Retour(-) E/S
  47. 47. LE PROCESSUS DE SUIVI DES STOCKS
  48. 48. LE PROCESSUS DE SUIVI DES STOCKS
  49. 49. LE PROCESSUS DE SUIVI DES STOCKS Gestion logistique / un flux poussé ou un flux tendu et même un flux personnalisé. Contrôle des livraisons et des réceptions (partielles ou totales) et générer les factures sur la base de réceptions / livraisons. Réapprovisionnement automatique. Suivez des mouvements de stock par produit, par emplacement, etc. La valeur des stocks en temps réel /Par produit, /Par emplacement, etc.
  50. 50. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP Si tout se passe comme prévu, les produits que nous avons commandés seront arrivant dans les quatre jours ou moins.
  51. 51. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS
  52. 52. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS Entrepôt/ Configuration / Entrepôts
  53. 53. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS Entrepôt/ Configuration / Entrepôts
  54. 54. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS Entrepôt/ Configuration /Emplacements
  55. 55. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS Les emplacements sont structurés hiérarchiquement pour tenir compte de la subdivision d'un entrepôt en sections, allées, et / ou des armoires. Warehouse /Configuration /Locations
  56. 56. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP CONFIGURATION DES ENTREPÔTS Entrepôt/ Configuration /Unités de mesure
  57. 57. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP RÈGLES DE RÉAPPROVISIONNEMENT Généralement: Quantité min < le stock virtuel >Quantité max
  58. 58. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP EMBALLAGE L'emballage permet d'expédier les produits de différentes manières. Par exemple, expédier des marchandises par des boîtes ou par palettes Palettes Boîtes
  59. 59. LE SUIVI DES STOCKS DANS OPENERP DIMENSIONS D’EMBALLAGE Vente /Configuration / Products /Packaging
  60. 60. Merci de votre attention

Hinweis der Redaktion

  • Ce modèle peut être utilisé comme fichier de démarrage pour présenter des supports de formation à un groupe.

    Sections
    Cliquez avec le bouton droit sur une diapositive pour ajouter des sections. Les sections permettent d’organiser les diapositives et facilitent la collaboration entre plusieurs auteurs.

    Notes
    Utilisez la section Notes pour les notes de présentation ou pour fournir des informations supplémentaires à l’audience. Affichez ces notes en mode Présentation pendant votre présentation.
    N’oubliez pas de tenir compte de la taille de la police (critère important pour l’accessibilité, la visibilité, l’enregistrement vidéo et la production en ligne)

    Couleurs coordonnées
    Faites tout particulièrement attention aux diagrammes, graphiques et zones de texte.
    Tenez compte du fait que les participants imprimeront la présentation en noir et blanc ou nuances de gris. Effectuez un test d’impression pour vérifier que vos couleurs s’impriment correctement en noir et blanc intégral et nuances de gris.

    Graphiques, tableaux et diagrammes
    Faites en sorte que votre présentation soit simple : utilisez des styles et des couleurs identiques qui ne soient pas gênants.
    Ajoutez une étiquette à tous les graphiques et tableaux.


  • De nombreux facteurs obligent l’entreprise à fonctionner avec du stock :
    • le délai de mise à disposition des produits vis-à-vis d’un client est presque toujours inférieur
    au cycle de fabrication. Pour ne pas rater une commande, il est nécessaire d’avoir
    un stock de produits finis (ou presque finis en fonction du type de fabrication);
    • la présentation de la facture est rarement simultanée, pour des problèmes d’organisation
    interne, à la livraison d’une commande;
    • la législation comptable permet un règlement différé du montant des factures (règlement
    à 60 ou 90 jours fin de mois);
  • Stock de produits finis
    Ce stock regroupe les produits immédiatement livrables à la clientèle. À ce stade, les produits peuvent, ou non, être emballés.
    Stock de produits semi-finis
    Ce stock regroupe les ensembles prêts au montage, les rechanges ou les accessoires fabriqués par l’entreprise pour la fabrication ou la clientèle.
    Stock de matière première Ce stock regroupe les matières premières, les ébauches, les composants achetés par l’entreprise aux fournisseurs.
    Stock de maintenance Ce stock regroupe les pièces de rechange pour les machines outils ou les postes de travail.
    Stock d’outils – d’outillages
  • Code discriminant
    Il est très mauvais que le même code désigne des expressions ou des caractéristiques très
    voisines. Lors de la définition d’un code, il est donc nécessaire de rechercher l’article le plus
    fin à codifier.
    ➤ Code stable
    Il est nécessaire de prévoir un système de codification qui peut être utilisé de nombreuses
    années. En effet, à chaque changement de codification il apparaît de nombreux problèmes
    qui nuisent au bon fonctionnement de l’entreprise :
    • ré-étiquetage de tous les produits;
    • problèmes liés à la gestion des en-cours :
    – quelle est la codification valable à un instant donné ?
    – nécessité de transcodification;
    – risque d’erreur d’interprétation et de réécriture…
    Il faut donc à tout prix éviter de changer une codification dans une entreprise. Si cela est
    toutefois nécessaire, il faudra veiller à le faire :
    – dans le cas d’une impérative nécessité;
    – pour une période de grande stabilité;
    – en choisissant une nouvelle structure vraiment différente de la précédente afin d’éviter
    toute confusion.
    ➤ Code pratique
    Un bon code doit être facile à manipuler et à retenir. Pour cela, il faudra veiller à :
    • avoir un code qui ne soit pas trop long. Si ce n’est pas possible, il faudra chercher à le
    découper en zones homogènes (champs) séparées, ou non, par des espaces;
    • si le code ne contient que des chiffres, chercher à ce que sa longueur soit inférieure à
    6 caractères. Sinon il faudra chercher à le découper en champs comme vu précédemment;
    • éviter un mélange trop important de la nature des champs;
    • préférer les codes de longueur fixe aux codes de longueur variable.
  • Il existe plusieurs types de codes, à savoir:
    Code arbitraire: numérotation de 1 à n (Série/Sous série/Numéro)
    Code analytique : composé de plusieurs champs caractérisant un produit.
    Exemple : Pour un tuyau on pourrait avoir la référence article : TCu2023600
    – Type de produit ex. : T (comme tuyau).
    – Matière ex. : Cu (comme cuivre).
    – Diamètre intérieur ex. : 20 (pour 20 mm).
    – Diamètre extérieur ex. : 23 (pour 23 mm).
    – Longueur ex. : 600 (pour 6 mètres).
    Code mixte : C’est un code constitué d’une partie arbitraire et d’une partie analytique.
  • Il existe plusieurs types de codes, à savoir:
    Code arbitraire: numérotation de 1 à n (Série/Sous série/Numéro)
    Code analytique : composé de plusieurs champs caractérisant un produit.
    Exemple : Pour un tuyau on pourrait avoir la référence article : TCu2023600
    – Type de produit ex. : T (comme tuyau).
    – Matière ex. : Cu (comme cuivre).
    – Diamètre intérieur ex. : 20 (pour 20 mm).
    – Diamètre extérieur ex. : 23 (pour 23 mm).
    – Longueur ex. : 600 (pour 6 mètres).
    Code mixte : C’est un code constitué d’une partie arbitraire et d’une partie analytique.
  • Exercice
    Le cout de stockage
    Le point de commande optimal
  • Ce modèle peut être utilisé comme fichier de démarrage pour présenter des supports de formation à un groupe.

    Sections
    Cliquez avec le bouton droit sur une diapositive pour ajouter des sections. Les sections permettent d’organiser les diapositives et facilitent la collaboration entre plusieurs auteurs.

    Notes
    Utilisez la section Notes pour les notes de présentation ou pour fournir des informations supplémentaires à l’audience. Affichez ces notes en mode Présentation pendant votre présentation.
    N’oubliez pas de tenir compte de la taille de la police (critère important pour l’accessibilité, la visibilité, l’enregistrement vidéo et la production en ligne)

    Couleurs coordonnées
    Faites tout particulièrement attention aux diagrammes, graphiques et zones de texte.
    Tenez compte du fait que les participants imprimeront la présentation en noir et blanc ou nuances de gris. Effectuez un test d’impression pour vérifier que vos couleurs s’impriment correctement en noir et blanc intégral et nuances de gris.

    Graphiques, tableaux et diagrammes
    Faites en sorte que votre présentation soit simple : utilisez des styles et des couleurs identiques qui ne soient pas gênants.
    Ajoutez une étiquette à tous les graphiques et tableaux.


  • Dans un premier temps, nous devrons configurer le module Achat, par la suite configurer les fournisseurs et les produits, après l’achat de produits nous devons la réception et l’inventaire et payer la facture pour compléter le cycle de vente
  • Ce modèle peut être utilisé comme fichier de démarrage pour présenter des supports de formation à un groupe.

    Sections
    Cliquez avec le bouton droit sur une diapositive pour ajouter des sections. Les sections permettent d’organiser les diapositives et facilitent la collaboration entre plusieurs auteurs.

    Notes
    Utilisez la section Notes pour les notes de présentation ou pour fournir des informations supplémentaires à l’audience. Affichez ces notes en mode Présentation pendant votre présentation.
    N’oubliez pas de tenir compte de la taille de la police (critère important pour l’accessibilité, la visibilité, l’enregistrement vidéo et la production en ligne)

    Couleurs coordonnées
    Faites tout particulièrement attention aux diagrammes, graphiques et zones de texte.
    Tenez compte du fait que les participants imprimeront la présentation en noir et blanc ou nuances de gris. Effectuez un test d’impression pour vérifier que vos couleurs s’impriment correctement en noir et blanc intégral et nuances de gris.

    Graphiques, tableaux et diagrammes
    Faites en sorte que votre présentation soit simple : utilisez des styles et des couleurs identiques qui ne soient pas gênants.
    Ajoutez une étiquette à tous les graphiques et tableaux.


  • Crédit et débit sont deux notions complémentaires : à toute opération correspond au moins un débit dans un compte et un crédit dans un autre (une même opération peut combiner plusieurs débits et plusieurs crédits). Ce sont des notions de flux (des variations par rapport à la situation antérieure) et non des notions de stock.

    Un crédit est une ressource qui est utilisée dans l'opération : ce peut être une réduction du patrimoine, l'actif, un emprunt (= une dette nouvelle, une augmentation de l'endettement : voir passif), une augmentation du produit, ...

    Un débit est un emploi de cette ressource par l'opération : ce peut être un achat, une augmentation du patrimoine : l'actif, une réduction des sommes dues (remboursement d'emprunt, réduction du passif), une réduction du produit ou une augmentation des charges, ...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Comptabilit%C3%A9_en_partie_double
  • La réponse la plus exacte est celle de Neven; les autres sont inexactes ou approximatives.

    Il y a 4 grands types de pilotage de flux :
    - le flux poussé (par les prévisions)
    - le flux tiré (par les consomations réelles)
    Dans ces deux cas il y a présence de stocks. La tension du flux est traduite dans la courture stocks.
    - le flux coordonné (fabrication à la commande)
    - le flux coordonné synchrone
    Ces deux cas sont aussi dans la logique flux tiré; mais cette fois ci par la demande (commande client) et non plus par la consommation réelle comme ci-dessus.
    C'est le flux coordonné synchrone - mis au point dans l'industrie automobile qui est le meilleur exemple de flux tendu : délais très courts, pas de stock des produits concernés et pratiquement pas d'en-cours (seulement le temps de la livraison).
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gestion_de_la_production
  • Receiving products
    If everything goes as planned the products we have ordered will be arriving
    within four days or less. Once the products have arrived, we must receive our
    products into the inventory.

×