Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs finistériens engagés depuis 2009

1.094 Aufrufe

Veröffentlicht am

Isabelle Pailler (CA Finistère) et Hervé Léal (éleveur dans le Finistère

Veröffentlicht in: Ingenieurwesen
  • Login to see the comments

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Space2016 Croisement laitier: retours d'expériences d'un groupe d'éleveurs finistériens engagés depuis 2009

  1. 1. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Retours d’expériences d’un groupe d’éleveurs finistériens engagés depuis 2009 • Isabelle Pailler, Chambre d’Agriculture du Finistère • Hervé Léal, éleveur dans le Finistère 34
  2. 2. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Des pratiques radicales : • Valorisation maximale du pâturage • Groupage des vêlages • Monotraite toute (7) ou partie (5) de l’année • Vaches nourrices (13) • Introduction de nouvelles fourragères … Croiser pour tendre vers son troupeau idéal les caractéristiques du groupe AEP29 35 27 élevages herbagers 363 kl vendus 9% maïs / SFP 14 AB 327 kl vendus 2% maïs/ SFP 6 JA motivés par les croisements 7 conventionnels 412 kl vendus 19% maïs / SFP
  3. 3. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Croiser pour tendre vers son troupeau idéal l’expérience d’un groupe 36 Objectifs de sélection adaptés à un système herbager « low cost » Valoriser la plate- forme laitière sans complémentation S’adapter à la monotraite Parcourir sans problème des distances importantes Assurer des vêlages groupés Limiter les interventions sanitaires Produire de la matière utile de manière économe Limiter les périodes improductives Disposer d’animaux robustes capables de « faire le yoyo » fertilité taux index durée de gestation précocitéproduction fonctionnels pattes cellules kg MU/ kg PV
  4. 4. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage polyvalence santé repro LAIT mamelle cellules conformation santé fertilité MU aptitude au pâturage précocité Croiser pour tendre vers son troupeau idéal les complémentarités entre races laitières 37 Croisement massif et systématique depuis fin 2009 en utilisant les races disponibles Holstein F ou NZ Jersiais Da ou NZ Montbéliarde Rouge scandinave Su ou No Simmental pattes taux Brune des Alpes taux mixité Normande
  5. 5. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Des stratégies différentes, des choix de croisement différents 38 Je Ro Ho Une petite vache fertile et agressive au pâturage « Championne de la MU » Mo Ro Ho Une vache robuste et productive « La Reine de la Discrétion » Le travail du groupe se poursuit avec l’évaluation des croisées dans les systèmes d’élevage différents.
  6. 6. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Des résultats surprenants 39 60% de réussite en 1ère IA 386 jours IVV 25,8 mois au 1er vêlage Peu de frais véto 12 €/1000l Peu d’interventions Coût alimentaire VL faible 46 €/1000l – 235 kg de concentrés par vache Taux épatants 33,8 g/l TP et 44,4 g/l TB 28 € de plus-value Quantité de lait modeste 4 770 litres / vache 33 € 22 € 4 090 L 6 000 L 40 € 90 kg 54 € 450 kg Bon niveau de marge brute 409 € /1000l 1980 €/ha SFP 455 € 1850 €/ha 306 € 2150 €/ha 45% d’EBE / PB 3 000 € par mois de revenu disponible 0,55 kg CO2 émis / litre de lait
  7. 7. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Un exemple chez Hervé Léal 40 Rs Mo Ho • Structure favorable à la production laitière: 66 ha, 400 000 L avec 68 vaches 69 ares accessibles par vache, sols profonds et pluviométrie régulière • Conduite conventionnelle très économe 5 800 L par vache avec 33,8g/L TP et 43,2g/L TB, 23€/1000L de plus-value 20% de maïs /SFP et 460 kg concentrés/vache, 40 € / 1000l coût alimentaire VL 51% EBE/PB principalement Réglementation environnementale > pas de vaches trop petites Début des croisements fin 2009 > il faut patienter pour avoir des résultats…
  8. 8. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Des éléments de satisfaction: très bons taux, bon niveau de production, taille moyenne, mamelles fonctionnelles, santé, facilité de vêlage…. Pas de différence en reproduction Des points de vigilance: tempérament et vitesse de traite en Ro et facilité de vêlage en Mo « Les F1 sont meilleures que leurs contemporaines » 41
  9. 9. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage « Croiser pour moi, c’est aussi me réapproprier la sélection et les plans d’accouplement » 42
  10. 10. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage « Les éleveurs laitiers disposent désormais de références dans les conditions françaises » 43
  11. 11. Space2016-Lesconférencesdel’Institutdel’Elevage Pour aller plus loin… • Dezetter C., Leclerc H., Mattalia S., Barbat A., Boichard D. and Ducrocq V., 2015. Inbreeding and crossbreeding parameters for production and fertility traits in Holstein, Montbéliarde, and Normande cows. Journal of Dairy Science 2015, 98, 4904-4913. • Dossier spécial idele.fr présentant l’intégralité des résultats : http://idele.fr/no_cache/recherche/publication/idelesolr/recommend s/le-croisement-laitier.html • Brochure « Les croisées laitières françaises, productives et fonctionnelles » 44

×