Centreadministratif

677 Aufrufe

Veröffentlicht am

Centre Administratif

Veröffentlicht in: Bildung
0 Kommentare
0 Gefällt mir
Statistik
Notizen
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Keine Downloads
Aufrufe
Aufrufe insgesamt
677
Auf SlideShare
0
Aus Einbettungen
0
Anzahl an Einbettungen
91
Aktionen
Geteilt
0
Downloads
7
Kommentare
0
Gefällt mir
0
Einbettungen 0
Keine Einbettungen

Keine Notizen für die Folie

Centreadministratif

  1. 1. Un nouveau centre administratifde MOUSCRON.Pourquoi ?Comment ?
  2. 2. Pourquoi ?Un nouveau centre administratif à MOUSCRON… Est-ce bien utile ?
  3. 3. Notre actuel hôtel de ville est l’un des rares témoins du passé de Mouscron.C’est un lieu parfaitement symbolique, rythmant la vie sociale, culturelle et économique.C’est le point géographique majeur de la cité.Hautement représentatif, il n’a malheureusement pas suivi la formidable mutation du travail,tel qu’on le conçoit aujourd’hui au sein d’une administration communale moderne…
  4. 4. Un nouveau centre administratif nous est donc indispensable.Bien inséré dans son environnement urbain, contribuant au développement architectural,il aura pour fonction première d’améliorer l’accueil du public, le travail des personnels et lesrelations entre les départements.Au-delà d’être un bel objet, il offrira des conditions de confort, de traitement de l’information etde confidentialité permettant d’améliorer le traitement des demandes et d’afficher uneproximité à hauteur des exigences d’aujourd’hui.La réunion en un lieu unique de tous les services administratifs et l’adaptation aux technologiesde la communication ne pourront qu’influer sur l’efficacité générale.Ce sera un lieu convivial qui invitera le citoyen à franchir ses portes.Ce sera la nouvelle maison de tous, la nouvelle maison commune……même si pour les manifestations protocolaires le vaisseau néogothique brillera encore de tous ses feux. Alfred Gadenne Député-Bourgmestre de Mouscron.
  5. 5. Annick SAUDOYER – Député-Echevine Chef de groupe PS au Conseil communal.Je sais que le personnel communal est fort à l’étroit dans l’hôtel de villeactuel et qu’à fortiori, les conditions de travail sont donc très difficiles.Damien YZERBYT – Député-Echevin des Travaux, de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et du Budget.Le bâtiment historique n’est pas adapté à une utilisation administrative rationnelleet efficace au service du citoyen. Même si l’informatique permet une certaineperformance, tous nos services répartis dans différents bâtiments éclatés dans denombreux endroits font perdre beaucoup de temps aux employés et aux citoyens.Ce sera également l’occasion de redonner sa vocation historique au Centre-ville etde travailler cet espace public pour une meilleure convivialité et une meilleuremobilité.Freddy MARQUETTE – Président du CPAS.Tout nouveau bâtiment qui permet de réaliser des économies d’échelle mérite devoir le jour. Ceci dit, le CPAS dispose, non seulement, de ses propres bâtimentsadministratifs mais sert également un autre public que celui qui côtoiel’administration communale. Un regroupement en un seul centre n’est donc pasnécessaire, mais des espaces de travail commun et/ou de dialogue permettent devraies synergies.
  6. 6. Philippe BRACAVAL – Chef de groupe MR au Conseil communal.Nous ne pouvons quapprouver le principe de centralisation desservices administratifs dans un bâtiment répondant mieux auximpératifs dune gestion moderne.Ce Centre administratif devrait améliorer lefficacité des services etfaciliter les démarches des citoyens.Marianne LETERME – Chef de groupe ECOLO au Conseil communal.Un nouveau centre, bien pensé, fonctionnel, répondrait aux besoins nouveauxliés aux progrès technologiques et à lévolution de notre société, et ce, tantpour les conditions de travail des employés communaux, que pour le servicerendu à la population.C’est l’occasion d’avoir des services administratifs regroupés, accessibles,organisés de manière cohérente et rationnelle,...dans une constructionrespectant les principes du développement durable, notamment pourpermettre à la commune dalléger sa facture énergétique…
  7. 7. Christian DELAERE - Secrétaire communal.Je suis persuadé qu’un nouveau centre administratif, plus fonctionnel que l’hôtel de ville,permettra d’apporter un meilleur service à notre population…mais pour atteindre cet objectif ildoit être conçu de manière telle que le personnel puisse y travailler dans les conditions les plusoptimales. Ce nouveau centre administratif doit aussi contenir les lieux propices aux travaux desdeux assemblées de nos élus que sont le Conseil et le Collège… L’immeuble qui impliquera desmodes de fonctionnement plus conviviaux que le mode « guichet » serait imprégné de sainedomotique et, conçu selon les principes du développement durable, il serait énergétiquementpassif et recourrait aux énergies renouvelables.Dominique VERCRUYSSE – Receveur communalLe service des finances est sollicité quotidiennement par la population qui doit bénéficier dunaccès aisé, particulièrement pour les personnes à mobilité réduite. Actuellement, situé au 1erétage il ne dispose pas dascenseur. Le service assure le financement de la gestion journalière dela ville et se trouve ainsi au carrefour des achats et centralise les rentrées financières de tous lesservices communaux. Léparpillement des services entraîne un gaspillage dénergie et dedéplacements. Un nouveau centre administratif disposant de locaux adaptés, aisémentaccessibles par ascenseur, regroupant lensemble des services serait dont plus productif et lessynergies, plus faciles à mettre en place, engendrerait des économies pour les citoyens.Ruddy HESPEL – Directeur d’Administration.Travaillant dans des conditions indécentes compte tenu de l’exiguïté et de la vétusté des locaux, ilest indispensable que le personnel administratif puisse bénéficier d’une nouvelle infrastructuredûment aménagée, qui devrait respecter les normes de sécurité et de bien être au travail.D’autre part, l’aménagement et la disposition peu pratiques des locaux ne permettent pasd’accueillir les citoyens dans des conditions optimales. Compte tenu de l’évolution des servicesrendus, la situation empire continuellement et implique la nécessité d’emménager rapidementdans un bâtiment disposant des technologies de pointe et de locaux spacieux et modernes afin depouvoir améliorer la qualité des services, l’accueil du public et les conditions de travail.
  8. 8. Christian VANHOUTTE – Architecte communal – Auteur de projet.Déplacer des repères forts est toujours chose difficile à imaginer et à admettrepour chacun dentre nous. Les habitudes masquent la réalité. Il suffit danalyserles bâtiments de lHôtel de Ville ou du Métropole selon des critères daccessibilité,de sécurité, de confidentialité, de coût, dentretien ou dénergie,....pour se rendrecompte à quel point le déménagement des services administratifs devientinévitable... Et nous sommes fiers que le Collège Communal nous fasse confiancepour mener à bien ce projet.Jean-Paul DEMOOR – Ingénieur communal en Techniques spéciales.D’un point de vue consommation énergétique, le regroupement des servicesadministratifs sur un seul site ne peut qu’engendrer des économies appréciableset ainsi préserver l’environnement. Pour encore optimiser ce gain, la conceptionarchitecturale adoptera au maximum les principes de l’architecture bioclimatique: isolation thermique et performance énergétique, ventilation naturelle,optimalisation du volume du bâtiment, etc…Christophe DENEVE – Eco-conseiller communalUn nouveau centre administratif ne serait pas du luxe pour autant qu’il soit conçuen fonction des critères du CPE, Cahier des Performances Environnementales… :préservation de l’environnement, confort et santé des occupants, gestion de l’air,de l’eau, mobilité, utilisation rationnelle de l’énergie et énergies renouvelables. LeCPE est un cahier des charges très précis et un outil performant au service del’environnement.
  9. 9. Comment ?
  10. 10. Tout démarre avec la Circulaire TS 2007/02 … …relative au financement alternatif de certaines infrastructures de type « bâtiments » et prise dans le cadre du décret du 21 décembre 2006, lui-même relatif aux subventions accordées à certains investissements d’intérêt public. Monsieur le Ministre COURARD s’adresse aux autorités locales en ces termes…: A Mesdames et Messieurs les Bourgmestre et Membres du Collège communal A Mesdames et Messieurs les Présidents des Conseils des zones de police. Dans la matière des programmes triennaux régis par les articles du Code de la démocratie locale et de ladécentralisation, les crédits budgétaires annuels sont totalement insuffisants pour assurer l’entretien et la rénovation du patrimoine bâti existant ainsi que pour envisager de nouvelles constructions.Pour rappel, lors de l’approbation des derniers budgets annuels régionaux, c’est un peu moins de 9.000.000 d’euros qui ont été affectés aux bâtiments publics autres que les édifices des cultes et bâtiments de la laïcité. Pourtant, il existe un besoin énorme tant en matière de rénovations, que de nouvelles constructions de bâtiments administratifs et techniques pour l’ensemble des pouvoirs locaux y compris les zones de police. Ceux-ci sont en effet confrontés à l’absence, la vétusté ou l’inadéquation aux besoins de certaines infrastructures, aux obligations liées à de nouvelles missions ou à l’imposition de nouvelles normes ainsi qu’aux attentes légitimes des citoyens en matière de services, d’accessibilité et d’accueil.
  11. 11. Sont particulièrement visés :Les bâtiments d’accueil de l’enfance :Les bâtiments des zones de police locale et des services régionaux d’incendieLes bâtiments des pouvoirs locauxC’est dans ce contextede besoins financiers divers,insatisfaits en matière de bâtiments publicsque le Gouvernement wallon a décidéde la mise en place d’un nouveau programmede financement alternatif, et en a défini les grandes lignes à savoir : une ligne de crédit de 111 millions d’euros répartie comme suit : - 25.000.000 d’euros pour les crèches et maisons communales d’accueil de l’enfance - 86.000.000 d’euros pour la sécurité (Polices locales et des Services d’incendie) et pour les bâtiments des pouvoirs locaux en vue de favoriser des synergies des services communaux et des CPAS.Les demandes doivent être introduites pour le 14 septembre 2007.Le Ministre des Affaires Intérieures et de la Fonction publique,Philippe COURARD.
  12. 12. Se succèdent alors une séries d’actions et de décision des autorités communales…C.DELAERE. 07/2008 MOUSCRON Projet de centre administratif. Pas à pas…
  13. 13. 1888 Construction de l’Hôtel de ville… Mouscron compte +/- 18.000 âmes… Au fil des décennies, la Ville achètera les maisons bourgeoises attenant au vaisseau néogothique… Sa population monte jusqu’à 33.000 habitants.1976 …Fusion des Communes. Les anciennes maisons communales de Luingne, Herseaux et Dottignies restent en fonction pour des missions de proximité… mais le principal du personnel rejoint l’hôtel de Ville … d’une entité forte désormais de 52.000 habitants.24 avril 2006 :Décision de principe du Conseil sur le site et les premières esquisses.09 novembre 2006 :Commission du Conseil (Périmètre des Rédemptoristes - esquisses). Décembre 2006 Circulaire Financement alternatif.Avril 2007 : décision du Collège de déposer un dossier dans le cadre de l’appel à projet.06 septembre 2007 : Commission du Conseil – Dossier de candidature.10 septembre 2007 : Décision unanime du Conseil Approbation du dossier de candidature.18 août 2008 : Commission du Conseil – Evolution du dossier.Mai 2010 : Approbation du budget intégrant le financementDécembre 2010 : Réunion plénière.06 mai 2011 : Dépôt du dossier de demande de permis.07.06.2011 : Commission du Conseil communal le point sur le dossier26.09.2011 : Conseil communal approbation des plans, cahier des charges et mode d’attribution du marché.13.11.2011 : Délivrance de l’autorisation en matière d’urbanisme.15.11.2011 : Publication de l’avis de marché.15.03.2012 : Ouverture des soumissions.
  14. 14. Comment ? Nous optons pour une solution CPP... Il s’agit d’une organisation d’ingénierie intégrée… de type…CPP…Collaboration Public Privé Architecte conseilconseillers Conseiller en stabilité – Q&Q surveyor Conseiller en T.S.- Perform. Énerg. & Environn.consultants Coordinateur Sécurité. externes Archit. Ingén. Donneur ordres Entrepreneur Concepteurs d’ordre et conseillers Offre et internes suggestions Sous Financ. - traitants Services Financiers Bureau d’études Bâtiments Cellule Marchés publics Bureau d’études Techniques Spéciales Cellule Environnement Bureau d’études Voiries Service de l’Urbanisme Bureau d’études Mobilité Coordination Sécurité
  15. 15. AUTEUR DE PROJET : les Bureaux d’Etudes Communaux:  le Bureau d’études Bâtiments  le Service de l’Urbanisme  le Bureau d’études Techniques Spéciales  le Bureau d’études Voiries  le Bureau d’études Mobilité  le Services Financiers  la Cellule Marchés publics  la Cellule Environnement et  La conseillère Handy contact locale. …en partenariat conventionné avec : • l’Atelier d’Architecture AAVO, • le Bureau d’Etudes V. FLAMINI, • le Bureau d’Etudes DTS, et • le Coordinateur de sécurité CPC. …en partenariat contractuel avec : • le bureau de contrôle SECO• le bureau conseil en accessibilité GAMAH.
  16. 16. Le planning prévisionnel…15 novembre 2011 :Lancement de l’appel d’offre par la publication de l’Avis de Marché (niveau européen et niveau belge).Les entreprises seront fermées pour les fêtes de fin d’année, du 24/12 au 08/01. Pour leur permettre de formuler leuroffre sans la pression due à un délai étriqué, il leur est accordé : 120 jours calendrier soit 75 jours ouvrables.15 mars 2012 :Ouverture des soumissions et début de l’examen des offres.Pour l’examen des offres les services et partenaires disposent de 62 jours calendrier soit 44 jours ouvrables.Mai / juin 2012 :Examen de l’offre de l’Association momentanée qui a déposé une offre conforme.Mi-août 2012 :Entame, avec l’association momentanée, de la procédure négociée décidée par le Conseil.
  17. 17. MISE EN SITUATION et..ILLUSTRATIONS…
  18. 18. En guise de conclusion momentanée…Bien inséré dans son environnement urbain,contribuant au développement architectural,le centre administratif aura pour fonction première d’améliorer Ville de Mouscron l’accueil du public, le travail des personnels, et… les relations entre les départements.Au-delà d’être un bel objet,il offrira des conditions de confort, de traitement de l’information etde confidentialité, permettant d’améliorer le traitement des demandes etd’afficher une proximité à hauteur des exigences d’aujourd’hui.La réunion en un lieu unique de tous les services administratifs et l’adaptation auxtechnologies de la communication ne pourront qu’influer sur l’efficacité générale.Ce sera un lieu convivial qui invitera le citoyen à franchir ses portes. Alfred Gadenne Député-Bourgmestre de Mouscron.

×