Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Die SlideShare-Präsentation wird heruntergeladen. ×

Neurosciences et pédagogie meetup

Neurosciences et pédagogie meetup

Herunterladen, um offline zu lesen

Les neurosciences sont à la mode. D'ailleurs, il est bon de démarrer chaque phrase sur la formation en disant : "Comme disent les neurosciences ....," ça fait riche !"

Cependant, quand on regarde les pratiques pédagogiques des chercheurs, il y a souvent un écart entre les découvertes et leurs applications dans la pratique en formation ...

C'est impressionnant le nombre de présentations qui parlent de l'importance de l'attention, de l'engagement, de la consolidation ... et qui sont barbantes ou pédagogiquement faibles. C'est normal, ce n'est pas leur métier.

Le 14 octobre , nous avons fait le lien entre les 2 mondes en 3 étapes :

1) Les études des neurosciences et de la psychologie cognitive qui sont applicables en formation des adultes : les neuromythes (c’est une erreur du passé), les bonnes pratiques validées (la science a prouvé que l’eau ça mouille), les erreurs de bonne foi (on le fait mais ça ne marche pas comme ça, c’est même le contraire) et les nouveaux chemins (autres façons de faire)

2) Les pratiques pédagogiques qui existent déjà, celles qu’il faut abandonner ou réduire et celles qu’il faut augmenter ou modifier

3) Questions/réponses

Pour rejoindre le meetup : https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-Reinventer-la-formation-en-presentiel

Les neurosciences sont à la mode. D'ailleurs, il est bon de démarrer chaque phrase sur la formation en disant : "Comme disent les neurosciences ....," ça fait riche !"

Cependant, quand on regarde les pratiques pédagogiques des chercheurs, il y a souvent un écart entre les découvertes et leurs applications dans la pratique en formation ...

C'est impressionnant le nombre de présentations qui parlent de l'importance de l'attention, de l'engagement, de la consolidation ... et qui sont barbantes ou pédagogiquement faibles. C'est normal, ce n'est pas leur métier.

Le 14 octobre , nous avons fait le lien entre les 2 mondes en 3 étapes :

1) Les études des neurosciences et de la psychologie cognitive qui sont applicables en formation des adultes : les neuromythes (c’est une erreur du passé), les bonnes pratiques validées (la science a prouvé que l’eau ça mouille), les erreurs de bonne foi (on le fait mais ça ne marche pas comme ça, c’est même le contraire) et les nouveaux chemins (autres façons de faire)

2) Les pratiques pédagogiques qui existent déjà, celles qu’il faut abandonner ou réduire et celles qu’il faut augmenter ou modifier

3) Questions/réponses

Pour rejoindre le meetup : https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-Reinventer-la-formation-en-presentiel

Weitere Verwandte Inhalte

Ähnliche Bücher

Kostenlos mit einer 30-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen

Ähnliche Hörbücher

Kostenlos mit einer 30-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen

Neurosciences et pédagogie meetup

  1. 1. N°8 Comment intégrer les apports des neurosciences dans sa pratique pédagogique Soirée de réseautage social, centrée sur un centre d'intérêt commun.
  2. 2. Episodes précédents ? 1. Les risques et opportunités de la formation en présentiel 2. Rôles et postures du formateur 3.0 3. La gamification pédagogique 4. Classe inversée, mooc et blended 5. Comment exploiter un jeu ou une activité expérientielle ? 6. Le formateur 3.0 : un acteur majeur du changement 7. Adapter un jeu en fonction de l'objectif de la formation Eikos Concepts 2
  3. 3. https://fr.slideshare.net/gunch27/presentations gunch27 Eikos Concepts 3
  4. 4. La formation en présentiel Moment où les personnes qui suivent une formation sont réunies dans un même lieu avec un formateur. Correspond au mode de formation traditionnel, selon un mode magistral (information souvent descendante) et pour une durée prédéterminée. Portail national Eduscol (portail officiel d'information et d'accompagnement des professionnels de l'éducation), Eikos Concepts 4
  5. 5. • Dirigeant d’Eikos Concepts (1991) • Formateur (formation de formateurs, changement, projet, management, organisation perso, …) • Animateur d’ateliers, formations, séminaires, conventions, conférences … • Concepteur de modules de formation (présentiel, blended, digital) • Créateur de jeux et de modalités actives • Designer pédagogique • Agent du changement (Bientôt un SPOC sur manager le changement !) • Membre de 30 meetups !! • Créatif, curieux, geek et joueur !!! Jérôme Bocquet @ludibocquet www.linkedin.com/in/jérôme-bocquet-49360914/ www.eikos-concepts.com Eikos Concepts 5
  6. 6. Formations Eikos liées aux Neurosciences • Perfectionnement des formateurs • Concevoir une formation opérationnelle • Se perfectionner à la pédagogique active • La gamification pédagogique • Accompagner les formateurs et les concepteurs • Manager le changement • Piloter le changement • Manager une équipe • Efficacité individuelle et collective • Gestion du stress, qualité de vie au travail, déconnexion 7
  7. 7. 8 Comment intégrer les apports des neurosciences dans sa pratique pédagogique ? 1. Les études des neurosciences et de la psychologie cognitive applicables en formation des adultes en présentiel : • les neuromythes • les erreurs de bonne foi • les bonnes pratiques validées • les nouveaux chemins 2. Les pratiques pédagogiques : • qui existent déjà, • celles qu’il faut abandonner ou réduire • celles qu’il faut augmenter ou modifier 3. Questions/réponses
  8. 8. 4 ouvrages de référence
  9. 9. 10 Qu’est-ce qu’apprendre ? André Tricot Professeur d'université en psychologie à l’ESPE Midi-Pyrénées
  10. 10. 11 Qu’est-ce qu’apprendre ? • Capacité des organismes vivants à s’adapter à leur(s) environnement(s) au cours de leur propre vie. • Capacité de réutiliser une trace d’un environnement dans le même ou un autre environnement, ultérieurement. – Sensations, émotions, souvenirs, interprétations, concepts, savoir- faire, méthodes, etc. Ce soir : Neurosciences pour développer, en présentiel, pour des adultes, des compétences applicables rapidement dans le quotidien professionnel
  11. 11. Neurosciences, sciences cognitives, … 2 sources de données : • Imagerie cérébrale (IRM) • Psychologie cognitive (observation et mesure du comportement) = Connaissance du cerveau L’image n’est pas la vérité Les principes fondamentaux sont compatibles avec une grande liberté pédagogique. Stanislas Dehaene
  12. 12. 13 MYTHES OU RÉALITÉ ? Ce qui est simple est faux, ce qui est compliqué est inutilisable » Paul Valéry
  13. 13. 14 En 20 ans, quelle a été la progression des connaissances sur le cerveau ? 1) x3 2) x9 3) x20
  14. 14. 15 On n’exploite que 10% de son cerveau. Vrai ou faux ? ▪ 10 % = Etat végétatif ▪ Une simple action comme bouger un doigt peut activer une large proportion du cerveau, et que ce dernier est constamment stimulé, même durant notre sommeil (Geake, 2008). ▪ Bref, dans les milliers de recherches menées en neurosciences, aucune partie du cerveau ne s’est avérée inutilisée.
  15. 15. 16 Les « cerveaux droits » et les « cerveaux gauches » apprennent différemment ? ▪ La supposée dominance cérébrale a parfois été injustement mise au banc des accusés pour expliquer les difficultés d’apprentissage ▪ Les hémisphères cérébraux sont interconnectés et travaillent rarement de façon isolée.
  16. 16. 17 Tout se joue avant 3-6 ans ? ▪ Au cours des trois premières années de la vie, il se produit une croissance synaptique très importante. ▪ Le cerveau demeure plastique (c’est-à-dire capable de modifier ses connexions synaptiques) tout au cours de la vie.
  17. 17. 18 Le plus important, c’est d’avoir l’attention des participants ? Mémoire 1. Attention 2. Traitement 3. Encodage 4. Consolidation Pédagogie 1. Attention 2. Engagement actif 3. Retour d’expérience 4. Consolidation
  18. 18. 19 A vous de partager : Les neuromythes (c’est une erreur du passé) Les erreurs de bonne foi (on le fait mais ça ne marche pas comme ça, c’est même le contraire) Les bonnes pratiques validées Les nouveaux chemins
  19. 19. 20 Les neuromythes / Les erreurs de bonne foi • La répétition idiote (le « par cœur, le bachotage ») • Apprendre en dormant • La musique pour aider l’apprentissage • Théorie, puis exercice puis application • Apprentissage accumulé (thème 1, thème 2, thème 3 … • VAKO • On apprend uniquement en faisant • Le jeu/le numérique/le collaboratif est la panacée • Activités trop actives (escape game …) • L’erreur de Descartes (dissocier Raison et Emotions) • Ne raconter que des anecdotes ou des histoires (pas de conceptualisation et de généralisation) • Il suffit d’avoir vu pour savoir, il suffit de savoir pour faire et il suffit d’avoir fait une fois pour être compétent • Le rôle du formateur est d’enseigner des connaissances et des savoirs • Plus on en dit, plus il en reste • Je forme comme j’aime être formé • Croire le 70 (expérience) /20 (échange) /10 (formation) • J’évalue la compétence grâce à un QCM sur les connaissances • …
  20. 20. Les 4 piliers de l’apprentissage https://www.youtube.com/watch?v=rOFxexbfX04 Stanislas Dehaene Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale. Directeur de l'unité INSERM-CEA de neuro-imagerie cognitive (NeuroSpin Saclay)
  21. 21. 1. L’attention Sélectionner une information et en moduler le traitement • Alerte : modulation globale de la vigilance • Orientation (spatiale ou focale): sélection d’un objet mental • Contrôle exécutif: • concentration sur une chaîne de traitements appropriée à une tâche donnée • résolution des conflits entre tâches • inhibition des comportements indésirables. Eikos Concepts 22
  22. 22. 1. L’attention • Trop d’informations = saturation • Canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention des apprenants. • Activités attrayantes si ne distraient pas de l’objectif pédagogique (double tâche) Eikos Concepts 23
  23. 23. 2. L’engagement actif • Organisme passif = pas d’apprentissage • Maximiser la curiosité et la prédiction active • Envie quand : • l’activité plaît, • on y voit un intérêt personnel • Importance de s’évaluer et à « penser sur ses propres pensées » (métacognition) • Alterner apprentissage et tests • Se sentir dans le Flow (difficulté adaptée) Eikos Concepts 24
  24. 24. Les 4 niveaux d’engagement et d’attention 0 Inattentif : être sur autre chose 1. Passif / Réceptif (Passive) : être focalisé et recevoir des explications avec attention. 2. Actif (Active) : faire quelque chose qui manipule sélectivement et physiquement les supports d'apprentissage (notes, cartes mentales, synthèse, restitution, quiz …) 3. Constructif / Créatif (Creative) : générer de l'information au- delà de ce qui a été présenté (résoudre un cas, appliquer …) 4. Co-créatif / Interactif (Interactive) : collaborer à deux ou plus à travers un dialogue à une co-construction Eikos Concepts 25 chaque niveau demande plus d’énergie cognitive que le précédent Modèle ICAP de Michelene T.H. Chi & Ruth Wylie
  25. 25. 3. Le retour d’information • Apprentissage quand le signal d’erreur montre que la prédiction générée par notre cerveau n’est pas parfaite (conflit cognitif). • Punitions face aux erreurs = peur, stress, et sentiment d’impuissance. • La motivation positive et les encouragements stimulent l’apprentissage. • Présent dans la gamification (parfois trop) Eikos Concepts 26
  26. 26. 4. La consolidation • Automatiser : passer d’un traitement conscient (compétence consciente) avec effort, à un traitement automatisé, inconscient (compétence inconsciente). • Cela libère les ressources pour d’autres apprentissages • Répéter une connaissance nouvellement acquise : • pour mémoriser une information, notre cerveau a besoin de trois passages au minimum, • pour intégrer une nouvelle habitude, il a besoin de 21 jours Eikos Concepts 27
  27. 27. 28 Les champions Des supers-experts : • Une intelligence normale • Des années de pratique : • L’arrière du cerveau prend la main (les automatismes) • L’avant du cerveau se libère (cortex préfrontal et mémoire de travail) • Savoir ralentir au bon moment (passer du système 1 au système 2) • Travailler avec des gros chunks (blocs de connaissances) • Des aptitudes métacognitives développées • Le transfert vers les compétences n’est pas automatique
  28. 28. Les bonnes pratiques validées (la science a prouvé que l’eau ça mouille) Les nouveaux chemins (autres façons de faire) • C’est celui qui est actif (intellectuellement) qui apprend • On n’apprend pas en faisant, mais en tirant enseignements et en refaisant • Tester et se tester régulièrement pour mémoriser (synthétiser, noter, écrire …) • Ancrer la base avant de partir dans les détails (20/80) • Réactiver • Rôle de l’émotion (en mettre / en sortir) • Varier les rythmes et les modalités • Des activités en groupes, en binômes et seul • Du temps pour se projeter dans le sujet • Laisser reposer et reprendre plus tard • Faire des vrais pauses • Solliciter les sens (voir après)
  29. 29. 30 Stratégie pour apprendre • Varier la répétition • Intercaler plutôt que traiter en bloc • Susciter l’effort de récupération (QO) vs la faciliter (QCM) • Ecrire à la main La stratégie dépend de l’objectif : • Apprendre pour longtemps : réactiver de façon fractionnée • Apprendre pour restituer à un examen : apprendre en bloc juste avant
  30. 30. Comment mémoriser Solliciter les sens (surtout le visuel) + écrire + émotions • miser en priorité sur le visuel ; • associer mot-clé et image/dessin/schéma ; • mettre du mouvement : illusions, animations, vidéos ; • varier le son : moduler sa voix, changer de voix (vidéo), utiliser des bruitages ; • mettre le corps des apprenants en mouvement (jeux de rôle, simulation…) ; • faire manipuler, goûter, sentir… dans la réalité ou par l’imagination. Mémoriser Apprendre Comprendre Faire attention
  31. 31. 32 Réussir le transfert (rendre capable de …) Expérience • Je réalise Débriefing / Réflexion • J'analyse • Je prends du recul Apprentissage • Je tire enseignements • Je généralise Application • J'essaie • Je transfère • Outil : l’explicitation • A éviter : l’explication
  32. 32. Conseils pour animer • Emotions : – Contact visuel – Qualité de l’attention réciproque • Donner du rythme : la 10ème minute • prolonger le propos par un mini-film de témoignage • raconter une anecdote • faire un trait d’esprit • poser une question décalée mais pertinente • projeter une image choc • présenter un mini-quiz Tiré de « Neurolearning »
  33. 33. Consolidons !!!!
  34. 34. 35 Quels sont les 4 piliers de l’apprentissage selon Stanislas Dahaene ? 1. Attention 2. Engagement actif 3. Retour d’information 4. Consolidation
  35. 35. 36 Compléter les 5 niveaux d’engagement et d’attention 0 Inattentif 1 Passif / 2 Actif 3 …. 4 ….
  36. 36. 37 Compléter les 5 niveaux d’engagement et d’attention 0 Inattentif 1 Passif / Réceptif 2 Actif 3 Créatif / Constructif 4 Co-créatif / Intéractif
  37. 37. 38 Créer une question pour les autres équipes
  38. 38. 39 Partager les points clés de ce soir et leurs applications dans votre pratique
  39. 39. 40

×