Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Gouvernance numérique, technologie blockchain et décentralisation de la société

378 Aufrufe

Veröffentlicht am

Conférence présenté lors du colloque Colloque 646 -Construire la plateforme numérique du Québec à l’ère des communautés collaboratives et de la e-gouvernance : où allons-nous à partir de maintenant? de l'ACFAS 2016 à l'UQAM.

Veröffentlicht in: Technologie
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Gouvernance numérique, technologie blockchain et décentralisation de la société

  1. 1. Gouvernance numérique, technologie blockchain et décentralisation de la société  Montréal, 12 mai 2016 UQAM Colloque 646 - Construire la plateforme numérique du Québec à l’ère des communautés collaboratives et de la e-gouvernance : où allons- nous à partir de maintenant? ACFAS 2016 Geoffroi Garon-Épaule, M.A., Doctorant Entrepreneur – Valorisation du capital humain, Pygmalion numérique Chercheur et doctorant en communication, UQAM VP et administrateur, Communautique Living Lab et Fab Lab
  2. 2. Technologies de confiance (blockchain), innovation ouverte et gouvernance numérique Objectif : Explorer et analyser les enjeux, les usages, les modèles d’affaires et la gouvernance des nouvelles structures organisationnelles autonomes et décentralisées qui émergent avec l’utilisation de la technologie blockchain. Un hub d’innovation ouverte Living Lab et Fab Lab Laboratoire de recherche en design communautique et organisation apprenante Recherche appliquée
  3. 3. Le design communautique (Harvey, 2014) est un nouveau champ de la communication appliquée qui propose une démarche de recherche intervention originale (une méthodologie) pour le domaine du co-design, et ce, dans le contexte des organisations apprenantes et des villes intelligentes (e-services, applications en ligne, plateformes, communautés virtuelles, écosystèmes d’innovation) visant le changement social intentionnel. C’est une méthodologie générique pour analyser et designer des systèmes sociaux numériques et cyberphysiques. Design communautique
  4. 4. Ce sont des espaces communicationnels complexes dans lesquels divers types de sous-espaces sont générés et évoluent. C’est une façon de modéliser les nouveaux espaces collaboratifs et les systèmes sociotechniques. Communauté de pratique, Living Lab, MOOC, Fab Lab, hub de créativité, portail d’entreprise, réseaux sociaux collaboratifs, segments socioculturels, espace de cotravail et de télé-travail, Internet des objets, Blockchain, DAO (Decentralized autonomous organization), etc. Système sociaux numériques/cyberphysiques La blockchain permet l’émergence de système social numérique/cyberphysique décentralisé.
  5. 5. Gouvernance numérique
  6. 6. Country as a service, https://e-estonia.com e-Estonia
  7. 7. https://www.youtube.com/watch?v=xBQQ1dQ_2Ow Société numérique
  8. 8. https://e-estonia.com Internet x-road
  9. 9. https://e-estonia.com Internet x-road
  10. 10. Country as a service, E-Estonia
  11. 11. https://e-estonia.com Ambassades de e-Estonia
  12. 12. https://e-estonia.com Ambassades de e-Estonia
  13. 13. https://e-estonia.com eKool (éducation) Créé en 2002, 85% des écoles utilisent cette plateforme (200,000 élèves) https://www.ekool.eu/index_en.html
  14. 14. https://e-estonia.com e-Health et e-Prescription (santé) Le dossier patient a été créé en 2008 et le portail des prescriptions en 2010. https://www.ekool.eu/index_en.html
  15. 15. https://www.president.ee/images/stories/pdf/ehtf-report2012.pdf e-Health Europe 2020 L’Estonie influence les avancées de la Zone Euro. Redesigning health in Europe for 2020
  16. 16. http://www.ibtimes.co.uk/guardtime-secures-over-million-estonian-healthcare-records-blockchain-1547367 e-Health et blockchain “Guardtime secures over a million Estonian healthcare records on the blockchain” (mars 2016)
  17. 17. • Établir une entreprise en ligne en Europe • Ouvrir un compte bancaire dans une banque estonienne • Gérer mon entreprise à distance (taxes, impôts, etc.) – ce n’est pas un paradis fiscal (20% d’imposition) • Effectuer des signatures électronique et des contrats légaux Résident numérique (e-Resident)
  18. 18. Résident numérique (e-Resident)
  19. 19. Country as a service, https://app.cyfe.com/dashboards/195223/5587fe4e52036102283711615553 Résident numérique (e-Resident) + 10,000 e-residents
  20. 20. https://app.cyfe.com/dashboards/195223/5587fe4e52036102283711615553 Country as a startup
  21. 21. Susanne Tarkowski Tempelhof Fondatrice Bitnation
  22. 22. • Gouvernance 2.0 Bitnation https://bitnation.co
  23. 23. Service
  24. 24. https://www.cryptocoinsnews.com/governance-2-0-evolution-system-revolution-system Identité numérique
  25. 25. Qu’est-ce que la blockchain ?
  26. 26. • Depuis les débuts du vivre ensemble des humains, le besoin de faire des transactions est apparu et a grandement évolué. Aujourd’hui, nous avons besoin plus que jamais de tiers de confiance (gouvernement, institution, entreprise) pour valider des flux de transactions gigantesques. • Ces transactions sont validées, certifiées et sécurisées par des organisations centralisées dans tous les secteurs : les transactions financières par les banques, les documents légaux par les gouvernements, des réseaux sociaux par des entreprises (comme Facebook), les diplômes par des universités, etc. Monde de transaction
  27. 27. https://www.youtube.com/watch?v=YQduQf1058I Qu’est-ce que la blockchain ?
  28. 28. • En réaction à la crise financière et la crise de confiance. • En 2008, Satoshi Nakamoto, le personnage mystérieux derrière l’invention de Bitcoin, publie « Bitcoin: A Peer- to-Peer Electronic Cash System ». • En 2009, l’apparition officielle de Bitcoin, un système d’échange de monnaie entre pairs, basée sur la technologie blockchain (chaîne de blocs), ouvre un nouveau pan de l’histoire. La technologie blockchain (chaîne de blocs) est une technologie de stockage d’information décentralisé qui enregistre les actions dans un grand livre distribué et partagé par tous sur le réseau. Genèse de la blockchain
  29. 29. Craig Steven Wright, un australien de 45 ans, serait l’inventeur du bitcoin! Genèse de la blockchain
  30. 30. • Désintermédiation : Le consensus remplace la validation centralisée. Elle permet de produire la confiance nécessaire pour que des agents (utilisateurs) échangent sans le contrôle d’un tiers de confiance. • Sécurité : Un procédé cryptographique et l’architecture décentralisée. L’architecture décentralisée et le code des blocs garantissent l’inviolabilité des informations la sécurité structurelle des informations enregistrées au sein d’une blockchain: un procédé cryptographique et l’architecture décentralisée. • Autonomie : La création d’une crypto-monnaie rémunère les coûts d’infrastructures. La puissance de calcul (hash/seconde) et l’espace d’hébergement sont fournis par les nœuds du réseau eux-mêmes. L’investissement matériel, la puissance de calcul et l’espace de stockage consommés par le mining sont compensés par l’émission de bitcoins (ou autres crypto-monnaies).Livre blanc de uChange 3 propriétés de la blockchain
  31. 31. • Transactions (finance, commerce, participation citoyenne, etc.) • Registres (notaire, gouvernement, citoyenneté, etc.) • Contrats intelligents (smart contract) avec l’automatisation, la décentralisation et l’autonomie des algorithmes et des objets (Internet des objets, intelligence artificielle, learning machine, Big Data, etc.) 3 grands usages de la blockchain
  32. 32. Une Organisation autonome décentralisée (Decentralized Autonomous Organization – DAO) « est un programme informatique qui scelle dans une blockchain l’ensemble des règles qui régissent une organisation. C’est un outil pour transférer à l’échelle d’une organisation les propriétés de la Blockchain : sécurité, transparence, fluidité. Elle peut s’apparenter à une matrice qui articule une multitude de smart-contracts entre eux. » Organisation autonome décentralisée Livre blanc de uChange
  33. 33. Usages de la blockchain
  34. 34. Blockchain et finances
  35. 35. Blockchain et finances
  36. 36. Blockchain et banques
  37. 37. Blockchain et grandes entreprises
  38. 38. http://www.ibm.com/blockchain Blockchain IBM
  39. 39. Depuis la crise de 2008, les gens veulent de la transparence et de la traçabilité dans les transactions avec plusieurs intervenants. Pour IBM, la blockchain est une solution d’interconnexion entre les industries qui permet : •Rationaliser les processus d’affaires en diminuant le temps de validation et les coûts d’opérations •Créer des réseaux d’entreprises qui partage de l’information et des actifs (voiture, maisons, contrat, music, jeux, etc.) •Communiquer entre des grands livres (ledger) qui ne sont pas structuré de la même manière via certaine information-clé et des « smart contracts ». •Conserver de l’information privée, mais accessible et non- transformable Blockchain IBM
  40. 40. https://www.hyperledger.org Blockchain privée - Hyperledger
  41. 41. Blockchain privée - Hyperledger
  42. 42. Blockchain privée - Hyperledger
  43. 43. https://blockstream.com Blockstream
  44. 44. Vitalik Buterin Inventeur Co-fondateur Ethereum
  45. 45. • Fin 2013, Vitalik Buterin, un canadien né en Russie, publie le livre blanc Ethereum. • En janvier 2014, lancement de Ethereum et publication du livre « jaune » de Gavin Wood • Création de la fondation, ronde de financement de 18 millions. • Première version de la plateforme en août 2015 • Deuxième version de la plateforme en mars 2016 • Lancement du DAO – « Mère de toute les DAO » en mai 2016 Ethereum
  46. 46. https://ethereum.org Ethereum
  47. 47. Plus de 200 « Dapp » (Decentralize application) sur Ethereum http://dapps.ethercasts.com Ethereum dApps
  48. 48. https://daohub.org Daohub.org (6 mai 2016)
  49. 49. https://daohub.org Daohub.org (12 mai 2016)
  50. 50. Christoph Jentzsch Co-fondateur Slock.it Auteur DAO
  51. 51. Stephan Tual Co-fondateur Slock.it
  52. 52. Internet des objets et blockchain Slock.it
  53. 53. IoT + blockchain + Smart contract (Airbnb killer apps) Slock.it
  54. 54. Partenaires Slock.it
  55. 55. Ubuntu core Slock.it
  56. 56. Voiture autonome (Google Car) => Robot avec des roues (DIY) Véhicule autonome (DAO), modulaire, location et partage P2P https://mobotiq.com Mobotiq
  57. 57. • Internet des objets et blockchain Mobotiq https://mobotiq.com
  58. 58. (Uber killer apps) https://arcade.city Arcade City
  59. 59. http://boardroom.to BoardRoom
  60. 60. Primavera De Filippi Co-fondatrice Backfeed Chercheur Harvard et +
  61. 61. Backfeed https://mobotiq.com
  62. 62. Pour permettre la coopération décentralisée, il faut mettre une couche de confiance par-dessus l’infrastructure de la blockchain. Un système d’évaluation de la valeur et de la réputation par les pairs (P2P Proof of value). BACKFEED
  63. 63. Plantoid http://okhaos.com/plantoid/ Organisme autonome (DAO) qui se nourrit de Bitcoin pour survivre et se reproduire (vers un autre artiste choisi par la communauté).
  64. 64. Communautique https://openlivinglabdays.com
  65. 65. Geoffroi Garon-Épaule, M.A., Doctorant @geoffroigaron - www.geoffroigaron.com Entrepreneur, Pygmalion numérique www.pygmalionnumerique.com Chercheur et doctorant en communication, UQAM www.lca.uqam.ca Administrateur, Communautique Living Lab et Fab Lab www.communautique.quebec Courriel : conseil@geoffroigaron.com Téléphone : 514 773-3332 Aitäh! Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

×