Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

La Gazette des communes : Itw - "Il faut adapter la politique RH aux nouveaux réseaux sociaux"

216 Aufrufe

Veröffentlicht am

Extrait de l'article publié par la Gazette des Communes au mois d'août 2017. Lire l'intégralité ici : http://www.lagazettedescommunes.com/513084/il-faut-adapter-la-politique-rh-aux-nouveaux-reseaux-sociaux-f-confino-observatoire-socialmedia-des-territoires/

  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

La Gazette des communes : Itw - "Il faut adapter la politique RH aux nouveaux réseaux sociaux"

  1. 1. EMPLOI « Il faut adapter la politique RH aux nouveaux réseaux sociaux» Claire Boulland I A la Une RH I France I Toute raau RH I A.Jblié le 01/08/2017 L'Observatoire socialmedia des territoires a lancé courant juillet une enquête, via un questionnaire en ligne sur son site, pour recenser les collectivités présentes sur les réseaux sociaux. L'occasion d'examiner les politiques RH à l'oeuvre en la matière. Le fondateur de l'observatoire, Franck Confino, a déjà une idée sur la question et formule plusieurs préconisations. Des métiers innovants pour la communication 3.0 font leur apparition dans la fonction publique d'Etat. Qu'en est-il dans la territoriale ? Pour le moment, les métiers de web designer, développeur d'applications web, designer d'expérience [intermédiaire entre le concepteur du service et le développeur], ou data miner [déterminant des algorithmes prédictifs pour anticiper les comportements des usagers) sont peu recherchés par les collectivités. Elles ont plutôt recours, quand c'est le cas, à des prestataires. En revanche, entre 80 et 100% des grandes villes de plus de 100 000 habitants seraient, enfin, aujourd'hui dotées de la « fonction» de « community management» [animation des réseaux sociaux). Elles ont en effet tardivement mesuré d'une part l'importance de répondre rapidement à un « bad buzz» sur les réseaux sociaux, d'autre part celle de toucher et comprendre les usagers. Ce sont pourtant de formidables observatoires de la cible des services publics. Mais les collectivités vont devoir former à d'autres réseaux que Facebook, déjà has been pour les jeunes usagers. Instagram, Snapshat... De nouvelles applications se créent pour eux sans cesse. C'est à la collectivité de voir son intérêt à prendre le train en marche ou même de le devancer. Et d'adapter en conséquence sa politique RH... Justement, vous parlez de « fonction » du community manager et non de « poste », pourquoi ? Généralement, il s'agit d'une évolution du poste de chargé de communication de la collectivité. Mais le community management, c'est de la médiation, non de la production de contenu. Cette compétence rencontre selon moi le même écueil que pour l'innovation : on créé des postes de « chargé du développement du numérique» ou de "chargé de l'innovation».Or, le numérique et l'innovation devraient être des concepts intégrés dans l'ensemble des services. C'est à ce moment-là seulement que les missions prennent du sens. Les fiches de postes sont en cela à repenser et la dynamique RH à revoir pour casser les silos : un agent de service technique qui a déjà une culture des réseaux sociaux, et souhaite la développer, pourrait être bien plus intéressé qu'un agent de service communication hermétique à ces nouveaux modes de communication. Cette modernisation des services nécessite des personnes « moteur» derrière elle. Ceci est un extrait ! Pour lire l'intégralité de l'article : http://www,lagazettedescommunes.com/S13084,.faut-adapter-la-politîque-rh-aux- nouveaux-reseaux-socîaux-f-confno-observatoire­socîalmedia-des-terri:oires/

×