Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Le choix des espèces, un exercice de plus en plus complexe

122 Aufrufe

Veröffentlicht am

Présentation de Robert Berthiaume, PhD, agr. à la Journée à foin du Conseil québécois des plantes fourragères (CQPF) 2019

  • Loggen Sie sich ein, um Kommentare anzuzeigen.

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Le choix des espèces, un exercice de plus en plus complexe

  1. 1. Le choix des espèces: un exercice de plus en plus complexe par Robert Berthiaume, PhD, agr. RAPPORT DU GIEC
  2. 2. Produire moins de viande ou gérer mieux les pâturages pour capter plus de carbone? ATTENTION; Le choix des espèces et la régie font partie d’un ensemble indissociable!
  3. 3. Comment bien gérer les pâturages? • Éviter la surpaissance • Respecter les périodes de repos des plantes • Si le pâturage est très dégradé alors… resemis
  4. 4. Resemer …mais avec quoi?
  5. 5. Espèces vivaces recommandées pour les pâturages au Québec Légumineuses • Luzerne • Trèfle rouge • Trèfle blanc • Trèfle Kura • Lotier corniculé Graminées • Fléole des prés • Brome inerme • Brome des prés • Fétuque élevée • Fétuque des prés • Dactyle • Alpiste roseau • Pâturin des prés CRAAQ, Plantes Fourragères, 2005
  6. 6. Si la sécheresse nous agresse? P. Séguin, Colloque PF 2015
  7. 7. Espèces annuelles recommandées pour les pâturages Culture annuelle Date de semis Céréales Avoine Avril-Août Seigle d’automne 15-31 Août Triticale d’automne 25 Août-10 Septembre Annuelles de climat chaud Herbe du Soudan 1-15 Juin Hybrides Sorgho-Soudan 1-15 Juin Sorgho Fourrager 1-15 Juin Millet Japonais 1-15 Juin Brassica Chou Fourrager Juin et Juillet Colza Fourrager 1-15 Juillet Navet Fourrager 1-15 Juillet CRAAQ, Plantes Fourragères, 2005
  8. 8. Attention • Les pâturages à base d’espèces annuelles ne devraient pas représenter plus de 10% des superficies compte tenu de leurs coûts. • Lors du renouvellement d’un pâturage les espèces annuelles s’avèrent intéressantes.
  9. 9. Nouvelles espèces? Nouveaux hybrides? Culture Remarque Légumineuses Trèfle d’Alexandrie Annuelle, excellente valeur alimentaire, utilisé lors du renouvellement, voir H. Martel, MAPAQ Sainfoin Vivace? Ne cause pas le ballonnement, Voir C. Halde, U Laval Trèfle hybride Hybride Kura x Blanc, rhizomateux et vivace ? Graminées de climat frais Festulolium Type Fétuque ou Type Raygrass? Cv à feuilles souples Graminées de climat chaud Sorgho, sorgho-soudan, soudan, millets Millet perlé Faibles besoins en N; rendement ≈ 20 t/Ha Hybrides sucrés Cv contenant plus de sucres solubles; CVMS augmente Mutants BMR BMR = Brown midrib = digestibilité de la NDF supérieure
  10. 10. Trèfle Hybride?
  11. 11. Certaines herbes sont aussi à l’étude… Chicorée fourragère Plantain lancéolé
  12. 12. Objectif: des pâturages de qualité en quantité suffisante pendant toute la saison de croissance
  13. 13. Semer …mais avec combien d’espèces?
  14. 14. Source: G. Bélanger, 2018
  15. 15. Faits saillants (Expérience 1) • Toutes les graminées ont bien persisté (5 ans) • Le trèfle blanc n’a pas bien fait à Normandin et Lévis sous régime de coupes fréquentes • Mélanges contenant brome des prés = meilleur rendement en MS et meilleure qualité fourragère • Le mélange Lotier – Brome des prés = meilleur rendement potentiel en lait
  16. 16. Faits saillants (Essai 2) • Proportion de légumineuses a diminué à tous les sites (5 ans) • Mélanges contenant Fléole des prés = meilleurs gains/tête vs mélanges contenant Fétuque élevée • Les mélanges contenant Lotier = 40% plus de gain/Ha vs Luzerne même si le rendement en MS était supérieur avec la luzerne • Pourquoi?
  17. 17. Rendements de MS, t/Ha (moyenne de 5 ans) 1 2 3 4 Lotier Luzerne
  18. 18. Gains/Ha (moyenne de 5 ans) 1 2 3 4 Lotier Luzerne
  19. 19. Sommaire Expérience 2 • Rendements comparables des mélanges de graminées • Gains/tête supérieurs avec mélanges contenant de la fléole des prés • Rendement mélanges avec Luzerne > mélanges avec lotier • Mais Gain total des bouvillons/Ha > avec lotier (+40%) • Resemis par vasage à tous les 2 ou 3 ans pour maintenir les populations de luzerne ou lotier à 40% et plus.
  20. 20. Conclusions • Le lotier corniculé permet des gains supérieurs à la luzerne malgré des rendements en MS inférieurs • Raisons: – Ratio Sucres/PB plus élevé? – Tanins condensés? – Autres? • Le lotier s’est exprimé surtout les années 3,4 et 5 après le semis (soyez patients). • Difficile de maintenir 40% de légumineuses sans resemer (vasage, semis direct)
  21. 21. Les incontournables: • Bien gérer les pâturages • Ajuster la régie selon la saison – Bien utiliser les plantes annuelles – Semer des mélanges complexes sur une partie des superficies – Viser 40% de la biomasse en légumineuses – Brome des prés? Lotier corniculé? • Observer, Observer, Observer…

×