Successfully reported this slideshow.
Systèmes triphasésÉlectricité 2 — Électrotechnique      Christophe Palermo         IUT de Montpellier   Département Mesure...
Plan 1    Présentation du triphasé        Définitions        Génération        Propriétés importantes du neutre 2    La lig...
Présentation Plan 1    Présentation du triphasé        Définitions        Génération        Propriétés importantes du neutr...
Présentation   Définitions Le triphasé en électricité        Réseau électrique        Délivre 3 phases + neutre        Déli...
Présentation   Définitions Les avantages du triphasé         Transport économique :                3 fils de phase au lieu d...
Présentation   Définitions Les avantages du triphasé         Transport économique :                3 fils de phase au lieu d...
Présentation   Définitions Les avantages du triphasé         Transport économique :                3 fils de phase au lieu d...
Présentation   Définitions Systèmes triphasés Définition d’un système triphasé On appelle système triphasé un ensemble de 3 ...
Présentation   Définitions Systèmes triphasés Définition d’un système triphasé On appelle système triphasé un ensemble de 3 ...
Présentation   Définitions Systèmes triphasés équilibrés Définition d’un système triphasé équilibré Un système triphasé est ...
Présentation   Définitions Systèmes triphasés équilibrés Définition d’un système triphasé équilibré Un système triphasé est ...
Présentation   Définitions Systèmes triphasés directs et inverses     (a) Système triphasé direct :                        ...
Présentation   Propriétés importantes du neutre Représentation temporelle et neutre Système triphasé équilibré inverse de ...
Présentation   Propriétés importantes du neutre Représentation temporelle et neutre Système triphasé équilibré inverse de ...
Présentation   Propriétés importantes du neutre Générateurs en étoile et création du neutre Réseau électrique EDF = systèm...
Présentation     Propriétés importantes du neutre Récepteurs en étoile et création du neutre Réseau électrique EDF = systè...
La ligne triphasée Plan 1    Présentation du triphasé        Définitions        Génération        Propriétés importantes du...
La ligne triphasée   Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer ...
La ligne triphasée   Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer ...
La ligne triphasée   Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer ...
La ligne triphasée   Propriétés Distribution chez l’abonné         4 bornes + la terre                Les 3 phases : 1, 2,...
La ligne triphasée   Propriétés Distribution chez l’abonné         4 bornes + la terre                Les 3 phases : 1, 2,...
La ligne triphasée   Propriétés Distribution chez l’abonné         4 bornes + la terre                Les 3 phases : 1, 2,...
La ligne triphasée   Propriétés Distribution chez l’abonné         4 bornes + la terre                Les 3 phases : 1, 2,...
La ligne triphasée   Propriétés Distribution chez l’abonné         4 bornes + la terre                Les 3 phases : 1, 2,...
La ligne triphasée   Propriétés Relations entre les tensions simples et composées                           u12         ...
La ligne triphasée   Propriétés Relations entre les tensions simples et composées                           u12         ...
La ligne triphasée   Propriétés Relations entre les tensions simples et composées                           u12         ...
Couplage des récepteurs en triphasé Plan 1    Présentation du triphasé        Définitions        Génération        Propriét...
Couplage des récepteurs en triphasé   Les différents couplages Quelques définitions Triphasé : 1 récepteur = 3 dipôles      ...
Couplage des récepteurs en triphasé   Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage étoile (Y ou λ) Définition Les trois éléments...
Couplage des récepteurs en triphasé   Le couplage étoile (Y ou λ) Étoile équilibrée         Récepteur équilibré           ...
Couplage des récepteurs en triphasé   Le couplage triangle (∆) Le couplage triangle (∆) Définition Chaque élément est relié...
Couplage des récepteurs en triphasé   Le couplage triangle (∆) Triangle équilibré                Couplage triangle : Fresn...
Couplage des récepteurs en triphasé   Bilan des couplages Y et ∆ Tableau récapitulatif Relations entre courants et tension...
Couplage des récepteurs en triphasé   Branchement sur un réseau triphasé Caractérisation d’un réseau triphasé         Rése...
Couplage des récepteurs en triphasé   Branchement sur un réseau triphasé Branchement d’un récepteur triphasé         Les c...
Couplage des récepteurs en triphasé      Branchement sur un réseau triphasé Le bornier                                    ...
Puissances Plan 1    Présentation du triphasé        Définitions        Génération        Propriétés importantes du neutre ...
Puissances   Définitions Puissances en triphasé         La puissance active P :                La seule à être physiquement...
Puissances   Définitions Puissances en triphasé         La puissance active P :                La seule à être physiquement...
Puissances   Définitions Puissances en triphasé         La puissance active P :                La seule à être physiquement...
Puissances   Définitions Puissance active         En étoile :                                                              ...
Puissances   Définitions Puissance active         En étoile :                                                              ...
Puissances   Définitions Puissance active         En étoile :                                                              ...
Puissances   Définitions Puissances réactive et apparente         Puissance réactive Q :                                   ...
Puissances   Définitions Puissances réactive et apparente         Puissance réactive Q :                                   ...
Puissances   Définitions Facteur de puissance                                               √                              ...
Puissances    Le théorème de Boucherot Enoncé du théorème de Boucherot Théorème concernant les puissances actives et réact...
Puissances   Le théorème de Boucherot Enoncé du théorème de Boucherot Théorème concernant les puissances actives et réacti...
Puissances   Le théorème de Boucherot      Conséquences Applications du théorème      En triangle ou en étoile     En tria...
Puissances   Le théorème de Boucherot      Conséquences Applications du théorème      En triangle ou en étoile     En tria...
Puissances   Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance e...
Puissances   Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance e...
Puissances   Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance e...
Puissances   Mesures de puissance en triphasé Mesure de puissance                                  Le wattmètre :         ...
Puissances   Mesures de puissance en triphasé Méthode des deux wattmètresCondition d’utilisation : il faut queiN = 0      ...
Nächste SlideShare
Wird geladen in …5
×

Systemes triphases

9.017 Aufrufe

Veröffentlicht am

Veröffentlicht in: Bildung

Systemes triphases

  1. 1. Systèmes triphasésÉlectricité 2 — Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d’Electronique du Sud Université Montpellier 2Web : http://palermo.wordpress.com e-mail : cpalermo@um2.frAnnée Universitaire 2010–2011 MONTPELLIER
  2. 2. Plan 1 Présentation du triphasé Définitions Génération Propriétés importantes du neutre 2 La ligne triphasée Propriétés 3 Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage triangle (∆) Bilan des couplages Y et ∆ Branchement sur un réseau triphasé 4 Les puissances Définitions Le théorème de Boucherot Mesures de puissance en triphaséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 2 / 35
  3. 3. Présentation Plan 1 Présentation du triphasé Définitions Génération Propriétés importantes du neutre 2 La ligne triphasée Propriétés 3 Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage triangle (∆) Bilan des couplages Y et ∆ Branchement sur un réseau triphasé 4 Les puissances Définitions Le théorème de Boucherot Mesures de puissance en triphaséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 3 / 35
  4. 4. Présentation Définitions Le triphasé en électricité Réseau électrique Délivre 3 phases + neutre Délivre 2 tensions différentes 230 V/400 V 127 V/220 V 3∼ Tensions alternatives Tensions déphaséesIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 4 / 35
  5. 5. Présentation Définitions Les avantages du triphasé Transport économique : 3 fils de phase au lieu de 6 (3× 2 en monophasé) Courants plus faibles =⇒ moins de pertes Joule Sections de conducteurs moins importantesIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 5 / 35
  6. 6. Présentation Définitions Les avantages du triphasé Transport économique : 3 fils de phase au lieu de 6 (3× 2 en monophasé) Courants plus faibles =⇒ moins de pertes Joule Sections de conducteurs moins importantes Production : Même masse : 50 % de puissance en plus qu’en monophasé Puissance instantanée constante : Pas de vibrations dans les machines Pas de risques de rupture des arbres de transmissionIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 5 / 35
  7. 7. Présentation Définitions Les avantages du triphasé Transport économique : 3 fils de phase au lieu de 6 (3× 2 en monophasé) Courants plus faibles =⇒ moins de pertes Joule Sections de conducteurs moins importantes Production : Même masse : 50 % de puissance en plus qu’en monophasé Puissance instantanée constante : Pas de vibrations dans les machines Pas de risques de rupture des arbres de transmission Utilisation : 2 tensions pour 1 même réseau Création de champs magnétiques tournants Moteurs triphasés : Meilleur couple au démarrage Meilleur rapport qualité-prix Redressement (alternatif → continu) plus facileIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 5 / 35
  8. 8. Présentation Définitions Systèmes triphasés Définition d’un système triphasé On appelle système triphasé un ensemble de 3 grandeurs sinusoïdales du temps de même nature, de même fréquence et déphasées entre elles de 2π/3 = 120˚ Même nature = 3 courants ou 3 tensionsIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 6 / 35
  9. 9. Présentation Définitions Systèmes triphasés Définition d’un système triphasé On appelle système triphasé un ensemble de 3 grandeurs sinusoïdales du temps de même nature, de même fréquence et déphasées entre elles de 2π/3 = 120˚ Même nature = 3 courants ou 3 tensions  √  v1  = V1 √2 cos(ωt) v2 = V2 √2 cos(ωt − 2π/3)   v3 = V3 2 cos(ωt + 2π/3) v1 , v2 et v3 forment un système triphasé V1 , V2 et V3 sont des valeurs efficacesIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 6 / 35
  10. 10. Présentation Définitions Systèmes triphasés équilibrés Définition d’un système triphasé équilibré Un système triphasé est dit équilibré lorsque les 3 grandeurs qui le composent ont la même valeur efficace (ou bien la même amplitude).IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 7 / 35
  11. 11. Présentation Définitions Systèmes triphasés équilibrés Définition d’un système triphasé équilibré Un système triphasé est dit équilibré lorsque les 3 grandeurs qui le composent ont la même valeur efficace (ou bien la même amplitude).  √  v1  = V √2 cos(ωt) v2 = V √2 cos(ωt − 2π/3)   v3 = V 2 cos(ωt + 2π/3) v1 , v2 et v3 forment un système triphasé équilibré Les trois grandeurs ont la même valeur efficace VIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 7 / 35
  12. 12. Présentation Définitions Systèmes triphasés directs et inverses (a) Système triphasé direct : (b) Système triphasé inverse : v1 est en avance sur v2 qui est en v3 est en avance sur v2 qui est en avance sur v3 avance sur v1 Ordre : 1, 2, 3, 1, ... Ordre : 3, 2, 1, 3, ...IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 8 / 35
  13. 13. Présentation Propriétés importantes du neutre Représentation temporelle et neutre Système triphasé équilibré inverse de tensions v1 , v2 , v3 :IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 9 / 35
  14. 14. Présentation Propriétés importantes du neutre Représentation temporelle et neutre Système triphasé équilibré inverse de tensions v1 , v2 , v3 : À tout instant : v1 + v2 + v3 = 0 La somme des trois tensions est au potentiel du neutre Valable aussi dans le cas d’un système équilibré directIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 9 / 35
  15. 15. Présentation Propriétés importantes du neutre Générateurs en étoile et création du neutre Réseau électrique EDF = système triphasé équilibré de tensions Propriété En assemblant en étoile les trois générateurs v1 , v2 et v3 , on a un point commun au potentiel nul : le neutre. 1 v1 v2 3 v3 2IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 10 / 35
  16. 16. Présentation Propriétés importantes du neutre Récepteurs en étoile et création du neutre Réseau électrique EDF = système triphasé équilibré de tensions Propriété On peut créer un point de neutre à tout instant et en tout point d’un réseau triphasé équilibré. Trois dipoles très résistifs, de même impédance Montés en étoile : chaque dipôle a 1 borne sur une des phases 1 borne en commun avec les autres dipôles Le point commun est au potentiel du neutreIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 11 / 35
  17. 17. La ligne triphasée Plan 1 Présentation du triphasé Définitions Génération Propriétés importantes du neutre 2 La ligne triphasée Propriétés 3 Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage triangle (∆) Bilan des couplages Y et ∆ Branchement sur un réseau triphasé 4 Les puissances Définitions Le théorème de Boucherot Mesures de puissance en triphaséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 12 / 35
  18. 18. La ligne triphasée Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer le neutre en tout point, on n’a pas besoin de le “transporter” : le câble du neutre est inutile.IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 13 / 35
  19. 19. La ligne triphasée Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer le neutre en tout point, on n’a pas besoin de le “transporter” : le câble du neutre est inutile. En revanche, l’abonné a besoin du neutre dans son installation.IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 13 / 35
  20. 20. La ligne triphasée Propriétés Constitution d’une ligne triphasée Conséquence sur le transport Puisque l’on peut recréer le neutre en tout point, on n’a pas besoin de le “transporter” : le câble du neutre est inutile. En revanche, l’abonné a besoin du neutre dans son installation. Dans la pratique, une ligne triphasé est constituée de : 3 fils pour le transport 4 fils pour la distribution (création du neutre).IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 13 / 35
  21. 21. La ligne triphasée Propriétés Distribution chez l’abonné 4 bornes + la terre Les 3 phases : 1, 2, 3 ou A, B, C ou R, S, T Le neutre N Deux tensions distribuées :IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 14 / 35
  22. 22. La ligne triphasée Propriétés Distribution chez l’abonné 4 bornes + la terre Les 3 phases : 1, 2, 3 ou A, B, C ou R, S, T Le neutre N Deux tensions distribuées : La tension simple ou étoilée ou de phase Mesurée entre la phase et le neutre notée v , valeur efficace : VIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 14 / 35
  23. 23. La ligne triphasée Propriétés Distribution chez l’abonné 4 bornes + la terre Les 3 phases : 1, 2, 3 ou A, B, C ou R, S, T Le neutre N Deux tensions distribuées : La tension simple ou étoilée ou de phase La tension composée ou de ligne Mesurée entre la phase et le neutre Mesurée entre deux phases notée v , valeur efficace : V notée u, valeur efficace : UIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 14 / 35
  24. 24. La ligne triphasée Propriétés Distribution chez l’abonné 4 bornes + la terre Les 3 phases : 1, 2, 3 ou A, B, C ou R, S, T Le neutre N Deux tensions distribuées : La tension simple ou étoilée ou de phase La tension composée ou de ligne Mesurée entre la phase et le neutre Mesurée entre deux phases notée v , valeur efficace : V notée u, valeur efficace : U Neutre indispensableIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 14 / 35
  25. 25. La ligne triphasée Propriétés Distribution chez l’abonné 4 bornes + la terre Les 3 phases : 1, 2, 3 ou A, B, C ou R, S, T Le neutre N Deux tensions distribuées : La tension simple ou étoilée ou de phase La tension composée ou de ligne Mesurée entre la phase et le neutre Mesurée entre deux phases notée v , valeur efficace : V notée u, valeur efficace : U Neutre indispensable Neutre inutileIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 14 / 35
  26. 26. La ligne triphasée Propriétés Relations entre les tensions simples et composées   u12  = v1 − v2 u23 = v2 − v3 31 = v3 − v1   uIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 15 / 35
  27. 27. La ligne triphasée Propriétés Relations entre les tensions simples et composées   u12  = v1 − v2 = v3 − v1 u23 = v2 − v3 31 = v3 − v1   u π/6 = v2 − v3 2π/3 = v1 − v2 u1 , u2 , u3 déphasées de 2π/3IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 15 / 35
  28. 28. La ligne triphasée Propriétés Relations entre les tensions simples et composées   u12  = v1 − v2 = v3 − v1 u23 = v2 − v3 31 = v3 − v1   u π/6 = v2 − v3 2π/3Fresnel : U = 2 × V × cos(π/6) = v1 − v2 √ U= 3V u1 , u2 , u3 déphasées de 2π/3IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 15 / 35
  29. 29. Couplage des récepteurs en triphasé Plan 1 Présentation du triphasé Définitions Génération Propriétés importantes du neutre 2 La ligne triphasée Propriétés 3 Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage triangle (∆) Bilan des couplages Y et ∆ Branchement sur un réseau triphasé 4 Les puissances Définitions Le théorème de Boucherot Mesures de puissance en triphaséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 16 / 35
  30. 30. Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Quelques définitions Triphasé : 1 récepteur = 3 dipôles 3 impédances (différentes ou égales) les 3 éléments du récepteur les 3 enroulements du récepteur les 3 phases du récepteur ( !) Récepteur équilibré ⇐⇒ les 3 éléments ont même impédance Couplage d’un récepteur = manière dont on connecte les trois éléments entre eux et à la ligneIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 17 / 35
  31. 31. Couplage des récepteurs en triphasé Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage étoile (Y ou λ) Définition Les trois éléments ont tous une borne en commun connectée au neutre, l’autre borne étant connectée sur l’une des trois phases.   u12  = v1 − v2 u = v2 − v3 i1 + i2 + i3 = iN  23  u 31 = v3 − v1IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 18 / 35
  32. 32. Couplage des récepteurs en triphasé Le couplage étoile (Y ou λ) Étoile équilibrée Récepteur équilibré Tous les éléments ont même impédance i1 + i2 + i3 = iN = 0 : neutre inutile Point commun au potentiel nul de la ligne : neutre recréé Grandeurs électriques : √ U = 3V Le courant de ligne est le même que dans les dipôles : on dira I = J Chaque élément est soumis à V et traversé par I Remarques : ϕ déphasage de I vers V u12 , u23 et u31 : sont déphasées de 2π/3 ne dépendent pas des impédancesIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 19 / 35
  33. 33. Couplage des récepteurs en triphasé Le couplage triangle (∆) Le couplage triangle (∆) Définition Chaque élément est relié aux deux autres éléments par ses bornes. Les bornes communes sont connectées à la ligne.   i1 = j12 − j31  Le neutre n’est pas utilisé i = j23 − j12  2  i =j −j Pas de tensions simples : on 3 31 23 dira U = VIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 20 / 35
  34. 34. Couplage des récepteurs en triphasé Le couplage triangle (∆) Triangle équilibré Couplage triangle : Fresnel et observations Cas équilibré ! Tous les récepteurs ont même impédance ! Cas équilibré : ! Tous les éléments ont même impédance j12 + j23 + j31 = i1 + i2 + i3 = 0 Chaque élément est soumis à U et J Grandeurs électriques ! Grandeurs électriques : ! Déphasage ! = de ! vers " #12 U=V ! ϕ déphasage de J √ U vers Fresnel =⇒ I = 3J $1 "/6 %#23IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 21 / 35
  35. 35. Couplage des récepteurs en triphasé Bilan des couplages Y et ∆ Tableau récapitulatif Relations entre courants et tensions dans les couplages équilibrés Couplage Étoile équilibrée Triangle équilibré √ Courants I=J I = 3J √ Tensions U = 3V U=V Neutre Potentiel du point commun Non utiliséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 22 / 35
  36. 36. Couplage des récepteurs en triphasé Branchement sur un réseau triphasé Caractérisation d’un réseau triphasé Réseau triphasé : présence de U et V Convention On désigne un réseau triphasé par sa tension de ligne (ou composée) U. Exemples : Réseau délivrant 127/220 V = réseau 220 V Réseau délivrant 220/380 V = réseau 380 VIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 23 / 35
  37. 37. Couplage des récepteurs en triphasé Branchement sur un réseau triphasé Branchement d’un récepteur triphasé Les couplages possibles : Y ou ∆ selon la tension de ligne du réseau selon la tension supportée par chaque élément La plaque signalétique d’un récepteur triphasé précise deux tensions d’alimentation sous la forme ∆/Y : 1ère = réseau sur lequel le récepteur doit être monté en ∆ ; 2nde = réseau sur lequel le récepteur doit être monté en Y. Exemple : récepteur triphasé portant l’indication 220 V/380 V en triangle sur le réseau 220 V ( =⇒ 220 V par élément) en étoile sur le réseau 380 V ( =⇒ 220 V par élément) Intérêt : Plusieurs réseaux compatibles avec plus de récepteursIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 24 / 35
  38. 38. Couplage des récepteurs en triphasé Branchement sur un réseau triphasé Le bornier U1 V1 W1 Suivant le réseau : ∆ ou Y Objectif : faciliter les branchements W2 U2 V2 Câblage en ∆ ou Y avec 2 ou 3 conducteurs. (c) (a) (b) U1 V1 W1 U1 V1 W1 U1 V1 W1 W2 U2 V2 W2 U2 V2 W2 U2 V2 Étoile équilibrée Neutre Triangle Étoile déséquilibréeIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 25 / 35
  39. 39. Puissances Plan 1 Présentation du triphasé Définitions Génération Propriétés importantes du neutre 2 La ligne triphasée Propriétés 3 Couplage des récepteurs en triphasé Les différents couplages Le couplage étoile (Y ou λ) Le couplage triangle (∆) Bilan des couplages Y et ∆ Branchement sur un réseau triphasé 4 Les puissances Définitions Le théorème de Boucherot Mesures de puissance en triphaséIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 26 / 35
  40. 40. Puissances Définitions Puissances en triphasé La puissance active P : La seule à être physiquement une puissance Liée à un transformation d’énergie Mesurée avec un wattmètre Unité : le watt (W) Le rendement est un rapport de puissances activesIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 27 / 35
  41. 41. Puissances Définitions Puissances en triphasé La puissance active P : La seule à être physiquement une puissance Liée à un transformation d’énergie Mesurée avec un wattmètre Unité : le watt (W) Le rendement est un rapport de puissances actives La puissance réactive Q Phénomènes d’accumulation électrostatique ou magnétique Pas de dépense d’énergie en moyenne Action sur le courant à travers son déphasage Unité : le volt-ampère réactif (VAR)IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 27 / 35
  42. 42. Puissances Définitions Puissances en triphasé La puissance active P : La seule à être physiquement une puissance Liée à un transformation d’énergie Mesurée avec un wattmètre Unité : le watt (W) Le rendement est un rapport de puissances actives La puissance réactive Q Phénomènes d’accumulation électrostatique ou magnétique Pas de dépense d’énergie en moyenne Action sur le courant à travers son déphasage Unité : le volt-ampère réactif (VAR) La puissance apparente S : Puissance de dimensionnement : section des câbles Capacité d’un récepteur à absorber un courant I sous une tension V Mesurée en volt-ampère (VA)IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 27 / 35
  43. 43. Puissances Définitions Puissance active En étoile : √ P = 3 VI cos ϕ =⇒ √ P= 3 UI cos ϕ U= 3V où ϕ est le déphasage entre I et VIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 28 / 35
  44. 44. Puissances Définitions Puissance active En étoile : √ P = 3 VI cos ϕ =⇒ √ P= 3 UI cos ϕ U= 3V où ϕ est le déphasage entre I et V En triangle : √ P = 3 UJ cos ϕ =⇒ √ P= 3 UI cos ϕ I= 3J où ϕ est le déphasage entre U et JIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 28 / 35
  45. 45. Puissances Définitions Puissance active En étoile : √ P = 3 VI cos ϕ =⇒ √ P= 3 UI cos ϕ U= 3V où ϕ est le déphasage entre I et V En triangle : √ P = 3 UJ cos ϕ =⇒ √ P= 3 UI cos ϕ I= 3J où ϕ est le déphasage entre U et J Dans le cas général : La relation est la même pour les deux montages Attention à ϕ : déphasage dans les éléments du récepteurIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 28 / 35
  46. 46. Puissances Définitions Puissances réactive et apparente Puissance réactive Q : √ Q= 3 UI sin ϕ valable en étoile et en triangle où ϕ est le déphasage entre les grandeurs traversant les éléments : I et V en étoile J et U en triangleIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 29 / 35
  47. 47. Puissances Définitions Puissances réactive et apparente Puissance réactive Q : √ Q= 3 UI sin ϕ valable en étoile et en triangle où ϕ est le déphasage entre les grandeurs traversant les éléments : I et V en étoile J et U en triangle Puissance apparente S : √ S= 3 UI et S = P 2 + Q2 valable en étoile et en triangle =⇒ ϕ n’intervient pasIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 29 / 35
  48. 48. Puissances Définitions Facteur de puissance √ P= 3 UI cos ϕ Définition On appelle facteur de puissance le terme cos ϕ. Supposons P et U données : si cos ϕ faible alors Courant plus élevé Plus de puissance réactive Distributeurs : Facturent la puissance active Pertes en ligne fonction du courant Pénalisation des installations à faible cos ϕ Utilisateurs Circuits plutôt inductifs (câbles, bobinages, etc.) Inductances : Q > 0 et capacités : Q < 0 Compensation de Q à l’aide de batteries de condensateursIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 30 / 35
  49. 49. Puissances Le théorème de Boucherot Enoncé du théorème de Boucherot Théorème concernant les puissances actives et réactives En distribution monophasée ou triphasée, la puissance active absorbée par un groupement de récepteurs est égale à la somme des puissances actives absorbées par chaque élément du groupement. Il en va de même pour les puissances réactives. =⇒ P = Pi et Q = Qi i iIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 31 / 35
  50. 50. Puissances Le théorème de Boucherot Enoncé du théorème de Boucherot Théorème concernant les puissances actives et réactives En distribution monophasée ou triphasée, la puissance active absorbée par un groupement de récepteurs est égale à la somme des puissances actives absorbées par chaque élément du groupement. Il en va de même pour les puissances réactives. =⇒ P = Pi et Q = Qi i i Attention ! Le théorème de Boucherot ne concerne pas les puissances apparentes. =⇒ S = Si par contre S = P 2 + Q 2 reste vraie iIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 31 / 35
  51. 51. Puissances Le théorème de Boucherot Conséquences Applications du théorème En triangle ou en étoile En triangle ou en étoile :!2"#$2 !1"#$1 !1"#$1 !3"#$3 !2"#$2 !3"#$3 1 Association de récepteurs triphasés : Association de récepteurs triphasés 1 2 !3" $3 !2" $2 !1" $1 3 N 63IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 32 / 35
  52. 52. Puissances Le théorème de Boucherot Conséquences Applications du théorème En triangle ou en étoile En triangle ou en étoile :!2"#$2 !1"#$1 !1"#$1 !3"#$3 !2"#$2 P = P1 + P2 + P3 !3"#$3 Q = Q1 + Q2 + Q3 1 Association de récepteurs triphasés : Association de récepteurs triphasés 1 S= P 2 + Q2 2 !3" $3 !2" $2 !1" $1 3 N 63IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 32 / 35
  53. 53. Puissances Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance entre deux bornes Montage étoile r r r R = 2r PJ = 3rI 2 = 3 RI 2 2IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 33 / 35
  54. 54. Puissances Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance entre deux bornes Montage triangle r r r 2r ·r R = 2r //r = 2r +r = 2 r 3 PJ = 3rJ 2 = 3 RI 2 2IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 33 / 35
  55. 55. Puissances Le théorème de Boucherot Pertes Joule dans le cas équilibré r = résistance d’un enroulement, R = résistance entre deux bornes Montage étoile Montage triangle r r r r r r 2r ·r R = 2r R = 2r //r = 2r +r = 2 r 3 PJ = 3rI 2 = 3 RI 2 2 PJ = 3rJ 2 = 3 RI 2 2 3 PJ = RI 2 en étoile et en triangle 2IUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 33 / 35
  56. 56. Puissances Mesures de puissance en triphasé Mesure de puissance Le wattmètre : Mesure la puissance active Un circuit tension et un circuit courant : attention aux calibres Pour mesurer la puissance absorbée en triphasé : plusieurs méthodes On peut avoir le neutre ou ne pas l’avoir On peut avoir un système qui soit équilibré, ou pas Méthode des deux wattmètres Mesure dans un réseau triphasé trois fils uniquement Permet dans tous les cas de mesurer P Permet sous certaines conditions de mesurer QIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 34 / 35
  57. 57. Puissances Mesures de puissance en triphasé Méthode des deux wattmètresCondition d’utilisation : il faut queiN = 0 Triphasé 3 fils Triphasé 4 fils équilibréDans tous les cas : Astuce : le point commun pour la tension est pris là où l’on ne mesure pas le courant P = P1 + P2 Dans le cas équilibré uniquement : √ √ 3(P1 − P2 ) Q Q= 3 (P1 − P2 ) et donc tan ϕ = = P1 + P2 PIUT de Montpellier (Mesures Physiques) Systèmes triphasés 2010–2011 35 / 35

×