Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Expo classification des roches magmatique

2.058 Aufrufe

Veröffentlicht am

Veröffentlicht in: Wissenschaft
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Expo classification des roches magmatique

  1. 1. Classification & Nomenclature
  2. 2. Introduction
  3. 3. Introduction La classification des roches est un des aspects fondamentaux de la géologie en général.
  4. 4. Introduction Toute roche est constituée d’un ensemble d’éléments “unité”
  5. 5. Introduction Qu'est qu'un magma ? “Roches fondues” caractérisées par : - Température élevée (600° à 1500°) - Fluidité - Composition essentiellement silicatées Lorsque cette masse se refroidit, les minéraux vont se cristalliser petit à petit, en respectant un certain ordre (certains cristallisent à des températures plus importantes que d’autres). On obtient des suites réactionnelles séries de Bowen
  6. 6. Chaque minéral se forme à des températures différentes : • Certains sont stables à haute température (ex : Olivine) • D’autres ne sont stables qu’à basse température (Quartz) Température
  7. 7. Minéralogiques Texturaux Chimiques
  8. 8. La Classification Des Roches Magmatiques
  9. 9. La Classification Des Roches Magmatiques Pour arriver à Une Classification et Nomenclature prècis, plusieurs critères peuvent être retenus dont essentiellement - Le mode de la roche - La texture de la roche - La couleur de la roche - La composition chimique
  10. 10. Le mode de la roche • Il correspond aux minéraux présents dans la roche et leurs proportions relatives • Ce mode dépend largement de la composition chimique du magma
  11. 11. Roches plutoniques Le mode de la roche Roches hypovolcaniques
  12. 12. La Texture de la roche • Des roches de même composition chimique et des mêmes minéraux peuvent avoir des textures différentes GRENUE MICROGRENUE Exemple : Microgranite
  13. 13. La Texture de la roche Gros cristaux visibles à l’oeil nu et tous jointifs Cristallisation lente, en profondeur Roches plutoniques Cas particuliers : • Porphyroïde: très grands cristaux sur fond de petits cristaux • Pegmatites : très grands cristaux tous de même taille. Texture Grenue
  14. 14. La Texture de la roche Microlithes : Petits cristaux noyés dans une "pâte" Texture Microlithique (verre amorphe). Cristallisation rapide, en surface Roches volcaniques Cas particulier : • T. Microlithique porphyrique : Très grands cristaux sur fond de petits cristaux noyés dans une pâte" Exemple : Basalte
  15. 15. La Texture de la roche Texture Entre Grenue & Microlithique
  16. 16. La Texture de la roche On ne distingue pas de minéraux cristallisés: verre amorphe. Cristallisation extrêmement rapide(contact de l'eau de mer, …) Roches volcaniques Texture Vitreuse Exemple : Obsidienne
  17. 17. La Couleur de la roche  La couleur de la roche dépend de la nature et des proportions des minéraux présents  Elle Dépend aussi de la composition chimique surtout de la présence de Fe, Cr, Mn, Co, Ni, Ti; couleur variable pour un même minéral
  18. 18. La Couleur de la roche  Roches riches en feldspaths et en quartz sont de couleur claire = Leucocrates  Roches ne contenant que des minéraux blancs = Hololeucocrates  Les roches riches en ferromagnésiens (roches mafiques) ; Ol, Px, Amph, Micas (minéraux mafiques) sont de couleur sombre = Mélanocrate  Les roches ultramafiques = Holomélanocrate  Les roches ont des proportions équivalentes en minéraux blancs (ou felsiques) et en minéraux colorés (ou mafiques)= Mésocrates
  19. 19. La Composition Chimique • C’est évidemment la meilleure méthode. • Mais elle nécessite des techniques de Laboratoire. • Elle présente aussi l’intérêt d’apporter des informations pétrogénétiques sur des roches ignées
  20. 20. La Composition Chimique Elle permet :  D’apporter des informations sur la composition et donc la nature du magma et par voie de conséquence sur la nature de sa source ;  De définir la nature des minéraux pouvant cristalliser à partir de ce magma et leurs proportions (voir pétrologie expérimentale) ;  De déterminer la suite hypothétique des minéraux pouvant cristalliser à partir du magma et ayant sa composition. C’est la NORME. Elle facilite la comparaison entre les différentes roches ;  Elle permet enfin de reconnaître des discontinuités dans la course de la cristallisation et de faciliter ainsi les subdivisions dans les séquences de cristallisation.

×