Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Zaha hadid

3.382 Aufrufe

Veröffentlicht am

Zaha hadid

Veröffentlicht in: Ingenieurwesen
  • Als Erste(r) kommentieren

Zaha hadid

  1. 1. ZAHAZAHA HADIDHADID ÉLABORÉ PAR:ÉLABORÉ PAR: HAMMADIHAMMADI FOUZIAFOUZIA ZIBERECHEZIBERECHE AHLEMAHLEM3ème ANNEE3ème ANNEE G:09G:09 ECOLE POLYTECHNIQUE D’ARCHITECTURE ET D’URBANISMEECOLE POLYTECHNIQUE D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME E.P.A.UE.P.A.U EXPOSE SUR:EXPOSE SUR: L’ARCHITECTEL’ARCHITECTE ENCADRE PAR:ENCADRE PAR: Même ZEKAGHMême ZEKAGH Même BENDANIMême BENDANI Mr SAIDANIMr SAIDANI Architecte Britannique Style architectural Deconstructivisme D’origine Iraquienne
  2. 2. INTRODUCTION:  LE CHOIX DE ZAHA HADID: On a choisis l’architecte iraqienne Zaha Hadid parce qu’elle est une femme d’origine arabe qui a montrée son emplacement dans tous le Monde comme une extraordinaire architecte .  DEFINITION D’ARCHITECTE: Un architecte (du grec arkhitektôn qui signifie « maître charpentier ») est souvent un créatif dont le métier est de concevoir (par le dessin de plans) et de faire construire des bâtiments. De manière plus globale, l'architecte travaille l'espace, et crée des espaces, tout comme le peintre travaille et crée des surfaces ou le sculpteur travaille et crée des volumes. Selon: fr.wikipedia.org/wiki/Architecte
  3. 3. BIOGRAPHIE 1950 né à Bagdad, Irak. 1972 s'inscrit à l'association architecturale, Londres, après la prise d'un degré dans les mathématiques à l'université américaine de Beyrouth. 1977 diplômés de l'association architecturale et elle est attribués le prix de diplôme par Rem Koolhaas. 1977 joint brièvement le bureau de rem Koolhaas (OMA)(OMA) pour l'architecture métropolitaine, en tant qu'associé. Débuts 1980 huit ans d'enseignement à l'association architecturale, Londres 1982 victoires la concurrence d'établir la crête, une station thermale dans Hong Kong. Elle n'est jamais construite. 1988 dispositifs dans l'exposition d'architecture de Deconstructivist au musée de l'art moderne, New York 1993 termine ses travaux d'abord établis, la station de feu de Vitra chez Weil AM Rhein en Allemagne. 1994 victoires la concurrence de concevoir le théatre de l‘Opéra de compartiment de Cardiff. Le projet est abandonné, polémique politique suivante au-dessus de la conception. 1999 conceptions l'ensemble d'étape pour l'excursion du monde de garçons de magasin de bêtes et l'esprit répartissent en zones pour le dôme de millénium à Londres. L'ouverture 2001 d'une station de tram a conçu par Hadid à Strasbourg en France. 2002 la conception d'un saut de ski à Innsbruck en Autriche est compli. 2003 le centre de Rosenthal pour l'art contemporain à Cincinnati, s'ouvre. 2004 Zaha Hadid va bien à la première femme pour attribuer le prix prestigieux de Pritzker pour l'architecture dans sa histoire de 26 ans. 2005 victoires la concurrence de concevoir une galerie et des bureaux pour la base d'architecture à Londres.
  4. 4. RÉCOMPENSES Conception architecturale de médaille d'or, architecture britannique pour 59 Eaton Place, Londres, 1982  Membre honorable de Bund Deutsches Architekten, 1998  Membre honorable de l'académie américaine des arts et des lettres, 2000  Camaraderie honorifique de l'institut américain des architectes, 2000  Zone D'Esprit, Dôme De Millénium, Londres - RIBA Attribue 2000  Parking et Terminus de Nord Hoenheim, Strasbourg - FX attribue le qualifié aux finales 2001  Parking et Terminus de Nord Hoenheim, Strasbourg -Mention spéciale d'Argent d'Equerre, 2001  Parking et Terminus de Nord Hoenheim, Strasbourg - récompense BRITANNIQUE de chapitre d'AIA, 2002  Un programme-cadre(Master Plan) du nord, Singapour - mention honorable de chapitre BRITANNIQUE d'AIA, 2002  Parking et Terminus de Nord Hoenheim, Strasbourg - Récompense Rouge De Point, 2002  Saut De Ski De Bergise, Innsbruck - Prix Autrichien D'Architecture D'État, 2002  Saut De Ski De Bergisel, Innsbruck - L'Éloge DE CÂBLE Attribue Le Dénommé, 2003  Saut De Ski De Bergisel, Innsbruck - Récompense Tyrolienne D'Architecture, 2002  Commander of the British Empire(Commandant de l'empire britannique), 2002  Parking et Terminus de Nord Hoenheim, Strasbourg – Récompense du Mies van der Rohe 2003  Architecte de l'année 2004, récompense de modèle  Centre de Rosenthal pour l'art contemporain, Cincinnati - récompense DE CÂBLE d'éloge (WIRED Rave) 2004  Zaha Hadid, Laureate of the Pritzker Architecture Prize 2004(lauréat du prix d'architecture(Nobel)).
  5. 5. DECONSTRUCTIVISME:Le déconstructivisme, aussi appelé déconstruction, est une école de pensée récente en architecture qui tire ses bases philosophiques du mouvement littéraire déconstruction dont Jacques Derrida fut la figure de proue. Son nom dérive aussi du constructivisme russe des années 1920 dont il prend certaines de ses inspirations formelles. C'est un style contemporain qui s'oppose principalement à la rationalité ordonnée de l'architecture moderne. Les fondements de ce mouvement incluent des idées de fragmentation, des processus de design non linéaire, de la géométrie non-euclidienne, de polarités négatives comme une structure et une enveloppe, et ainsi de suite. Les apparences visuelles finales dans ce style sont caractérisées par une imprédictabilité stimulante et un chaos contrôlé. Cependant, les critiques de la déconstruction le voit comme un exercice purement formel avec peu de signification sociale. DEFINITION D’ART CONTEMPORAIN: L'art contemporain de limite entoure tout l'art étant fait maintenant. Il tend à inclure n'importe quel art fait à partir autour des années 60 au présent, ou après la fin de la période moderne d'art. L'utilisation de l'adjectif littéral "contemporain" de définir cette période dans l'histoire d'art est due au manque de n'importe quelle forme identifiée ou dominante ou genre d'art comme reconnu par des artistes ou des historiens et des critiques d'art... DEFINITION DE STYLE CONTEMPORAIN: Une conception qui comporte des formes profilées, de grandes simples fenêtres et des matériaux industriels -Selon: www.boise-idahos-real-estate.com/real-estate-definitions-c-158.html Le style architectural de Zaha Hadid...
  6. 6. Le style architectural de Zaha Hadid...  Des formes libres qui recherchent l'apesanteur et la légèreté  Des lignes nettes et précises  Les angles, les plis des volumes créent une dynamique, avec des rythmes aléatoires qui ne sont jamais des mouvements reproduits.  Les plans ne sont plus horizontaux ou verticaux, les angles droits sont absents; multiplication d'obliques, de plans inclinés, d'angles largement ouverts ou très aigus...
  7. 7. LECTURELECTURE DUDU PROJETPROJET
  8. 8. Rosenthal Center for Contemporary Arts Cincinnati, Ohio Winning competition entry - 1998 Construction started - October 2001 Due to be completed - Spring 2003 • Surface totale : environ 7,900 m2 Total de construction : environ 29,7 millions EURO
  9. 9. Centre d'art contemporain, Cincinnati , Etats-Unis Dans 1998 l'architecte Zaha Hadid a gagné la concurrence pour le nouveau centre contemporain d'arts à Cincinnati, un bâtiment de 85.000 pieds carrés(7896.755m2 ) logeant les objets exposés provisoires de l'art contemporain. (le musée n'a aucune collection permanente.) Bien que Hadid ait été respecté en tant qu'architecte de papier, elle a eu peu de commissions réelles à son degré de solvabilité jusqu'au CAC, et remarquablement, elle est la première femme architecte pour concevoir un musée important dans les états unis. Son modèle est souvent décrit comme Deconstructivist, vu particulièrement dans les couches empilées comportant le bâtiment, une section même dans les panneaux en aluminium noirs mats, qui diffère du béton blanc de la majeure partie de la structure.
  10. 10. Plan du situation
  11. 11. L'emplacement faisant le coin L‘ emplacement urbain restreint, à travers la rue du centre d'Aronoff pour les arts par Cesar Pelli a exigé un bâtiment faisant le coin, rendu plus intéressant par les volumes flottants et le verre enroulés autour de l'avant. Des galeries sont empilées quatre planchers haut avec des bureaux du côté du sud indiqué par le mur rideau de verre bleu.
  12. 12. LE COTE EST  Une grande atrium fournit à la lumière au centre du bâtiment escaliers/rampes formant une épine vers le haut Tapis urbain
  13. 13. LE TAPIS URBAIN Hadid a expliqué que sa vision était nonnon--élitisteélitiste. Ainsi, elle a voulu que le secteur d'entrée du musée servît de genre de place publique. Visuellement, cette remarque est faite par "le tapis urbainle tapis urbain" : le trottoir est tiré dans le bâtiment et se lève pour devenir le mur d’arrière -- fournir une continuité entre l’extérieur et l'intérieur.
  14. 14. L’ENTREEo La vision de Hadid était non-élitiste. La voici qui à l'entrée emploie un genre d'entrée d'avant de magasin de recul enveloppé en verre.
  15. 15. LA LOGIA D’ACCUEIL C’est une manière de faire la relation entre l’extérieur et l’intérieur
  16. 16. 1-Foyer 2- magasin du musée 3-Vêtement 4-Livraison 5-camp 33 11 22 44 55 L’EntéeL’Entée Vers l’étage Croquis de terre Plan RDC
  17. 17. Vues de l‘hall – regardant vers l'entrée o L‘hall est ouverte au public. Hadid a conçu de lui comme genre de place publique -- l'importance ainsi du tapis urbain, une manière visuellement de mener l'oeil de l'extérieur vers l’intérieur.
  18. 18. L'entrée avec la boutique de cadeaux vers la droite L’ utilisation des rampes au lieu des escalier en cas de petite pente qui relie les espaces(foyer vers la boutique).
  19. 19. CoupeCoupe Corps linéaires du bâtiment comme solution de l’emplacement urbain Circulation verticale
  20. 20. Circulation vertical
  21. 21. 5-camp 6- Division externe(exposition) 5 6 6 6 1er Étage
  22. 22. 7- Espace aérien(exposition) 8-Administration 9- Salon Collaborateur 7 8 9 7 7 2eme Étage Administration
  23. 23. 6- Division externe(exposition) 8-Administration 10-Salle des séances 11-Terrasse 6 8 10 11 Terrasse 3eme étage
  24. 24. Salle des séances
  25. 25. 4eme étage 5-camp 6- Division externe(exposition) 7- Espace aérien(exposition) 12-Espace du Membres 5 6 7 7 6 12
  26. 26. 5eme étage 5-Camp 13-Les NU musée 5 13
  27. 27. Lumière artificiel: L’utilisation de la lumière artificiel comme un rapportrapport visuelle de la circulationvisuelle de la circulation
  28. 28. QUELQUESQUELQUES PROJETSPROJETS DuDu ZAHA HADIDZAHA HADID
  29. 29. Terminal des tramways de Hoenheim
  30. 30. Terminal des tramways de Hoenheim, Strasbourg, France (2001) La pointe Sud de la dalle de couverture donne l'impression de flotter dans l'espace avec une pointe en porte-à-faux de 13 mètres •Un espace de transitions qui échappe à toutes les conventions... •La conception du Terminal Nord de la Ligne B est une oeuvre globale qui intègre l'ensemble station-parkings dans une continuité architecturale à la recherche d'une dynamique maximale :
  31. 31. Station multimodale et parking relais- tram Étude préliminaire à la conception du Terminal Terminus Hoenheim-Nord Strasbourg - computer image
  32. 32. La station est couverte par une dalle de béton brut "pliée" comme une feuille de papier avec deux pentes douces (à 2°) et un pli abrupt (à70°), pour rejoindre le niveau du sol au Nord de la station.
  33. 33. Cette dalle est portée par 44 poteaux obliques implantés de façon irrégulière, et inclinés entre 5 et 15° de façon aléatoire pour obtenir un effet dynamique.
  34. 34. •La liaisonLa liaison piétonnepiétonne parkings-stationparkings-station se fait avec unse fait avec un dallage de soldallage de sol continuecontinue.. Aucun angle droit, pas de courbe ni de lignes parallèles, tous les murs sont inclinés, les volumes sont comme des boites déformées...
  35. 35.  Un univers rythmé par la lumière.  Élément à part entière du Terminal Nord, la lumière participe à la dynamique de l'espace et aux sensations visuelles des usagers en mouvement...  Avec la lumière naturelle : une cinquantaine de fentes étroites (25 cm de large sur 2,5 m de long) dans la dalle de couverture en béton, placées de façon aléatoire, créent des rais de lumière dans l'espace couvert. Lumière artificiel Lumière naturelle
  36. 36. •Avec la lumière artificielleAvec la lumière artificielle :: encastrées dans l'épaisseur du plafond deencastrées dans l'épaisseur du plafond de la dallela dalle ((et donc invisibleset donc invisibles)), des fentes de même format, des fentes de même format ((25 cm x 2,50 m25 cm x 2,50 m)) dissimulent des tubes fluorescents qui ajoutent des rais de lumière électriquedissimulent des tubes fluorescents qui ajoutent des rais de lumière électrique.. Enfin, au sol, des projecteurs encastrés dans des caniveaux projettentEnfin, au sol, des projecteurs encastrés dans des caniveaux projettent à la verticale des bandes de lumière fluorescente qui complètent l'effetà la verticale des bandes de lumière fluorescente qui complètent l'effet de colonnes de lumière.de colonnes de lumière.
  37. 37. SITUATION Le Terminal Nord de Hoenheim est un ensemble architectural qui intègre toutes les fonctions d'une station multimodale, avec...  Une station de Tram multimodale : lieu d'échanges entre différents moyens de déplacements: Tram, bus, vélos, piétons, autos... et train en 2001.  Les équipements associés : point service, garage à vélos, espace d'attente...  2 parkings de plain-pied : un parking P+R de 400 places, avec tarif forfaitaire unique pour chaque voiture et tous ses occupants ; et un parking horaire classique de 300 places, destiné à devenir dans le futur un parking P+R. Avancé des travaux au 13.3.2000 Hoenheim Vue aérienne de l'implantation du Terminal Nord au débouché de la rue du Chêne sur la route de la Wantzenau Hoenheim
  38. 38. PLAN
  39. 39. RÉALISATION  Le meilleur de la technologie pour passer du rêve à la réalité  Une idée, un dessin, une technologie... Rarement les technologies les plus modernes n'auront été mises autant à contribution pour permettre à une vision du monde de passer du croquis au volume construit.  Tous les calculs de résistance et de stabilité ont nécessité des ordinateurs très puissants pour modéliser la structure, et calculer en chacun de ses points les contraintes et la stabilité.  Toutes les fondations, les poteaux obliques, la dalle de couverture en béton ont été calculés pour résister à l'épreuve des intempéries, du temps... et des secousses sismiques  La dalle de couverture, pour obtenir une uniformité et la netteté d'une feuille de béton plié, sera coulée d'un seul tenant en deux phases:  une première couche de béton pour la face inférieure: 250 m3 pour 2200 m2 de superficie devront être coulés en moins de 3 heures fin juin 2000  une deuxième couche de 500 m3 de béton pour la face supérieure sera coulée quelques jours plus tard.  2 centrales à béton seront mobilisées, 150 livraisons de camions-toupie seront nécessaires...
  40. 40. Centre De la Science De PhaenoCentre De la Science De Phaeno Wolfsburg, Allemagne “Créer un champ urbain sur la terre, avec un objet ci-dessus, était une occasion rare pour nous.” Zaha Hadid
  41. 41. Situé dans le centre de Wolfsburg, sur la ligne de rail de GLACE, le centre de la Science est placé comme point final d'une chaîne des bâtiments culturels importants, par Aalto, Scharoun et Schweger, et comme biellette vers la banque du nord du Mittelland Kanal - l'usine de Volkswagen et l'Autostadt.
  42. 42. Le volume principal du bâtiment, augmenté fortement au- dessus de la terre sur une série de cônes concrets, maintient un grand degré de transparent et la porosité sur la terre. Le secteur sous lui devient un nouveau genre d'espace urbain, un paysage artificiel couvert avec onduler doucement des collines et des vallées, se prolongeant dehors dans les abords.
  43. 43. Les espaces fonctionnels aiment l'entrée de musée, où un escalator porte des visiteurs au niveau principal, la librairie, et un théâtre sont situés dans les cônes concrets.
  44. 44. Dessin courtoisie de Zaha HadidDessin courtoisie de Zaha Hadid
  45. 45. Dessin courtoisie de Zaha HadidDessin courtoisie de Zaha Hadid
  46. 46. Phaeno est le plus grand bâtiment construit du "béton de art de la compactage automatique de portrait" (SCC) jusqu'ici en Europe. Sans ce nouveau type de béton il aurait été difficile réaliser les formes diverses de Phaeno. Area total :12 631 mètres carrés Accompli : 2005 CoupeCoupe
  47. 47.  Des fils multiples du mouvement piétonnier et véhiculaire sont tirés par l'emplacement, par le paysage et l'intérieur au sol artificiels et par le bâtiment, composant une interface de chemins de mouvement. Cet entrelacement de construction crée une obligation uniquement étroite entre la ville et le bâtiment.
  48. 48. Trou Glacé de comme de ver la prolongation du pont existant traverse le bâtiment permettant des vues à et de l'espace d'exposition. Principalement l'espace de galerie Hadid a créé un artificiel comme cratère le paysage permettant des vues diagonales aux différents niveaux de la scape exposition, alors que les volumes, qui dépassent, adaptent à d'autres fonctions. Les cônes deviennent des cratères créant un lien entre l'extérieur et le paysage dynamique mystérieux en dedans.
  49. 49.  L'objet de Phaeno est d'ouvrir de nouvelles approches au monde de la science et de la technologie normales, pour ranimer le désir pour la fabrication des découvertes du son propre. L'architecture fait participer les visiteurs, les absorbe immédiatement dans un intérieur presque vibrant, qui crée à plusieurs reprises des perspectives étonnantes et des rapports inattendus.
  50. 50. Croquis courtoisie de Zaha Hadid Dessin courtoisie de Zaha Hadid
  51. 51. QUELQUES PHOTOS Pour connaître et aussi comprend un peut le projet
  52. 52. Central Building - BMW Plant Leipzig, Allemagne
  53. 53. Bâtiment Central - Usine de BMW Leipzig, Allemagne
  54. 54.  Zaha Hadid architectes (lebureauduzaha hadid) ont récemment gagné une concurrence de concevoir le bâtiment central du 40.000 mètre carré pour la nouvelle usine de BMW à Leipzig, Allemagne. L'arrangement, choisi d'une première liste succincte de 25 sociétés internationales, l'emplacement sur est dû en janvier 2003. Le projet est une occasion unique, offerte par un client aventureux, pour pousser les frontières de la conception contemporaine de bureau, articulant un transparent et une flexibilité de l'organisation interne qui est passionnante et fraîche.
  55. 55. Vue supérieure de modèle
  56. 56.  Le bâtiment central est le centre de nerf du complexe entier d'usine, agissant en tant que point focal dynamique pour ses activités principales. Le diagramme fondamental de la conception est distinctif, car l'administration est située au centre du bâtiment, entre les emplacements de production (corps dans le blanc, le magasin de peinture et l'Assemblée). Le résultat est un écoulement continuel des voitures finies par semi-finale "flottant" près sur des bandes de conveyeur, après les bureaux des administrateurs et des ingénieurs car ils fonctionnent. L'Entrée Vue Intérieure
  57. 57. L'Entrée
  58. 58. L'Entrée
  59. 59. Vue Intérieure
  60. 60.  L'organisation du bâtiment est transparente et flexible ; l'entrée généreuse tient compte des vues profondes dans le bâtiment, et l'insertion des cours admet le jour et la visibilité au coeur du bâtiment. L'interaction entre les secteurs bleus et blancs de collier est encouragée et facilitée par le mélange des fonctions et la création des espaces sociaux combinés.
  61. 61.  Ce point focal dynamique de l'entreprise est rendu visuellement évident dans le système spatial dynamique proposé qui entoure l'avant nordique de totalité de l'usine et articule le bâtiment central en tant que point de confluent et le point culminant de la diverse convergence coule. Il semble comme si la totalité de l'étendue de ce côté de l'usine est orientée et animée par un champ de force émanant du bâtiment central. Tout le mouvement convergeant sur l'emplacement est dirigé par cette chambre de compression serrée entre les trois segments principaux de la production : Corps dans le blanc, le magasin de peinture et l'Assemblée.
  62. 62.  L'organisation du bâtiment exploite l'ordre évident de l'avant pour soutenir pour la mise en phase de public se occupent à des activités tranquilles plus retirées. L'enveloppe de façade est tirée dedans sous un grand plancher supérieur diagonalement de projection. Ici la baisse de voiture outre des attaques surprises sous laisser outre des visiteurs dans l'entrée publique glacée.
  63. 63. La stratégie d'organisation primaire est le section de ciseaux qui relie le rez-de-chaussée et le premier étage dans un champ de continuos. deux ordres des plats en terrasse - comme les escaliers géants - intensifient du nord aux sud et des sud au nord. On débute près de l'entrée publique passant en donnant sur le forum pour atteindre le premier étage au milieu du bâtiment. Les autres débuts de cascade avec le cafétéria à l'extrémité du sud déplaçant jusqu'à le rassemblement la première cascade déplaçant alors toute la manière jusqu'à l'espace projetant au-dessus de l'entrée.
  64. 64.  Les deux ordres de cascade capturent une longue liaison vide entre eux. Au fond ce vide est le secteur apurant comme centre central de tout le monde attention. Au- dessus du vide les voitures moitié finie se déplacent le long de leur voie entre les diverses unités de production environnantes ouvertes de vue.
  65. 65.  L'intégration étroite de tous les ouvriers est facilitée par le transparent global de l'organisation interne. Le mélange des fonctions évite la ségrégation traditionnelle dans des groupes de statut qui n'est plus favorisant pour un lieu de travail moderne. Une série entière de technologie et de fonctions administratives est située dans la trajectoire de la main d'oeuvre manuelle entrant pour travailler ou se déplaçant dans et hors de leur pause de midi. Des fonctions blanches de collier sont plac sur la terre et sur le premier étage. Également certains des espaces bleus de collier (des casiers et des espaces sociaux) sont plac sur le premier étage. Particulièrement ces espaces internes de réservation qui attendent la pleine utilisation dans la phase 2 sont assignés en tant qu'espaces sociaux de communication pour mélanger les cols blancs bleus et. De cette façon l'établissement du domaine exclusif est empêchée.
  66. 66. Le parking est un dispositif architectural intégral qui dessine sur le dynamisme inhérent du mouvement de véhicule pour produire d'un sens de la fluidité. Le résultat est une assimilation des formes et des directions complexes dans un entier sans couture. Plan de situation
  67. 67. Plan De Rez-de-chaussée Le bâtiment central est programmé pour l'accomplissement en 2004.
  68. 68. Quelques photos pour connaitre le projet
  69. 69. Prolongation De MuséeProlongation De Musée D'OrdrupgaardD'Ordrupgaard,,Copenhague,Copenhague, DanemarkDanemark
  70. 70. Prolongation De Musée D'Ordrupgaard Copenhague, Danemark •““La croissance d'Ordrupgaard a présentéLa croissance d'Ordrupgaard a présenté une occasion d'explorer de nouveauxune occasion d'explorer de nouveaux rapports formels entre les composants durapports formels entre les composants du musée et le jardinmusée et le jardin qui lqui l’entoure’entoure ,Dans la mesure,Dans la mesure où l'ensemble constitueoù l'ensemble constitue un genre de topographie en soiun genre de topographie en soi..”” ZahaZaha HadidHadid Quand Ordrupgaard ouvre ses portes,Quand Ordrupgaard ouvre ses portes, après avoir été fermé pour presqueaprès avoir été fermé pour presque deux ans, le musée aura doublé sondeux ans, le musée aura doublé son espace d'exposition et l'espace deespace d'exposition et l'espace de publicpublic..
  71. 71. Ordrupgaard a été construit dans 1918 en tant qu'un domaine et étalage de pays pour la collection remarquable de Wilhelm Hansen’s de magnat d'assurance de peintures impressionnistes et danoises françaises. C’a été un musée public depuis 1953. La conception est basée sur l'interprétation personnelle de Zaha Hadid, du paysage environnant et le rapport avec le bâtiment original ; dans la taille et dans les proportions des nouvelles galeries
  72. 72. L'opacité est réalisée par une peau concrète de lave noire in-situ qui agit en tant que contrepoint pour les divers éléments glacés qui reflètent le paysage et permettent des aperçus de l'intérieur. Les terrassements et les remblais introduisent le bâtiment dans la terre aux points clés autour du plan.
  73. 73. La nouvelle entrée est consultée d'une cour qui sépare physiquement le nouveau bâtiment du long bâtiment français existant de galerie. Le Foyer est parallèle à la cour “dirigeant” des visiteurs dans la direction des galeries.
  74. 74. L’entrée de l’extension se fait par l’ancien musée
  75. 75. Allumer l'agir de fentes comme des dispositifs d'orientation aux visiteurs. La lumière normale est filtrée et modérée pendant qu'elle traverse la coquille de construction ;le toit. Une longue rampe en pente divise les espaces provisoires et permanents de galerie et mène au Hall et au Café universels qui font face dehors au jardin.
  76. 76. Des terrasses sont conçues pour relier le nouveau aux terrasses existantes de jardin de manoir ; fournir encore à des visiteurs un raccordement visuel entre les bâtiments..
  77. 77. ”Even though Zaha Hadid’s building has a strikingly different and contemporary idiom in relation to the original country house, she has managed to capture the special spirit of the site and skillfully bring it up to date. Despite the new extension, Ordrupgaard retains its basic character.” Anne-Birgitte Fonsmark Director Ordrupgaard PLPLAN DE MASSEAN DE MASSE PLPLANAN L’ancien bâtiment L’extension L’ancien bâtiment L’extension
  78. 78. Station deStation de pompiers pourpompiers pour le centre Vitrale centre Vitra
  79. 79. La Caserne des pompiersLa Caserne des pompiers C'est en 1993 que Zaha Hadid réalisa la Caserne des pompiers, le premier de ses projets, célèbre aujourdhui dans le monde entier. Cette caserne se situe à l’extrémité de la rue principale qui traverse le site de Vitra. Au lieu de concevoir le bâtiment comme un objet isolé, elle en a fait l’un des points clés de l’enceinte. Cette construction reprend des éléments du paysage dans lequel elle s’intègre parfaitement.
  80. 80. L’entourage Le Vitra Center, Gehry atelier de fabrication Le bâtiment d'usine d' Antonio Citterio La construction du bâtiment dusine à Neuenburg a été achevée en 1992 Complexe, gehryDesign museum, gehryvitra Atelier de fabrication, Grimshaw Ando,pavillion de conférences Atelier de fabrication,Siza La société vitra
  81. 81. Une station de pompiers pour le centre Vitra de design à Rhein, Allemagne 1993 Les plans ne sont plus horizontaux ou verticaux, les angles droits sont absents; multiplication d'obliques, de plans inclinés, d'angles largement ouverts ou très aigus...
  82. 82. La circulation est de forme long et étroit mais pas rectangulaire, il est large au coté d’une grande espace et étroit à coté d’une petite espace. L’utilisation de la lumière artificiel comme un rapport visuelle de la circulation
  83. 83. Croquis de la caserne des pompiers de Vitra
  84. 84. Opéra Chinois De Zaha Hadid  Zaha Hadid, qui a été privé de sa chance de construire un théatre de l‘Opéra à Cardiff en 1994 conçoit maintenant ce complexe excitant pour la ville de Guangzhou en Chine méridionale.  Placé à côté du fleuve de perle, la forme organique de 'rocher ‘ est apparemment inspirée par des cailloux de fleuve.  Le bâtiment sculptural sera placé dans une adjonction au parc de touristes de Haixinsha contre le contexte dramatique de l'horizon de nouveau-ville de Zhujiang (deux tours y compris conçues par architectes BRITANNIQUES Wilkinson Eyre).
  85. 85. Exposition MAK, Vienne  "la chose la plus importante est le mouvement, le flux des choses, une géométrie non-Euclidienne dans laquelle rien ne se répète : un nouvel ordre de l'espace." Zaha Hadid
  86. 86.  Le centre focal de l'exposition courante de Zaha Hadid est l'expérience spatiale "Ice- donner l' assaut à" développée spécifiquement pour le MAK. À 300 mètres carrés, à huit tonnes et à sept mètres de hauteur, ceci "intérieur aménagé en parc" occupe le hall central d'exposition. Des visiteurs sont dessinés par l'expérience radicale de l'espace, offerte par l'approche architecturale unique de Hadid's, dans une exposition qui présente une vue d'ensemble complète de l'oeuvre de l'architecte.
  87. 87.  L'installation, "glace Donnent l' assaut à" est le résultat du nouveau potentiel numérique qui tire profit des pratiques en matière de conception et de production afin de rendre l'architecture intérieure innovatrice compréhensible. Comme manifeste établi, Hadid a intégré une série de conceptions et d'installations tôt de meubles dans lui. Elle prend toute la ceci, le formant dans un collage spatial dynamique et débordant. Les domaines des formes de semi-finale-abstract et des additions moitié- fonctionnelles indiquent un nouveau genre de latent, plutôt que se manifestent, environnement.
  88. 88.  Un élément essentiel de l'exposition est le grand nombre de peintures de format mi- classé et grand lesquelles n'ont été jamais montrés avant et ce que l'architecte considère comme les archives de ses oeuvres.
  89. 89.  Tandis que les premiers travaux sont encore dépendants sur des notions de deconstructionism, on peut identifier un dynamisme typique de forme et de couleur dans le Hadid plus défunt. "les peintures principales" ne doivent pas être comprises en tant que représentations concrètes d'architecture mais comme exprimant de perspectives, d'espace, de couleur, de lumière et d'ombre à l'aide des "projections de multi- perspective." Elles reflètent l'humeur d'un projet particulier.  Les modèles, les peintures, les renderings, les animations, et les photographies de grand-format des bâtiments et des projets réalisés et en construction fournissent toujours une perspicacité profonde dans la pratique en matière de conception de Zaha Hadid en toutes les phases de leur développement.
  90. 90. DesignDesign
  91. 91. Conception d'étape et d'ensemble Désir. Helmut Liste-Halle. Graz, Autriche  L'"désir" de l'opéra première mondiale le 9 janvier pour l'ouverture de Graz en tant que capital culturel de l'Europe '2003.  l'"désir" est un opéra contemporain par battement Furrer, commissionné par le Steirischer Herbst à Graz, Autriche. L'opéra est un traitement de nos jours du mythe d'Orphée, adressant les thèmes de la métamorphose psychologique et émotive, par l'histoire d'amour tragique d'Orphée et d'Euridice.
  92. 92.  L'intention pour la conception d'étape était de créer un paysage qui se transforme, concourant à la condition de décalage du récit et de la musique, créant un immersive, expérience de multi-sensuel de la métamorphose.  Le paysage est une grille tordue, comportant une série des pièces mobiles qui provoquent un ordre des espaces changeants pendant que le voyage narratif dévoile. Les lignes directionnelles fortes ont zigzagué à travers l'ensemble, représentant les aspirations contradictoires des deux caractères. Pendant que les fentes de paysage s'ouvrent et sont découpées en tranches dans deux par le fleuve Stix, les frontières entre à l'intérieur et dehors, le haut et les enfers, les points et l'étape sont brouillés, et un volt- visage émotif émerge pendant que l'étape subit cette métamorphose.
  93. 93.  Les protagonistes exécutent au-dessus et au- dessous du paysage, qui est pris position par les danseurs, ou changent automatiquement avec l'utilisation d'un circuit hydraulique. L'assistance éprouve un panorama multi perspectival et multidimensionnel, concernant les états de décalage du récit. La vue est radicalement différente : un côté offrant une perspective prolongée, et l'autre un point de vue beaucoup plus court et direct - juste comme Orphée et Eurydice habitez les conditions divergentes.
  94. 94. Ice Storm 2003 Wien, Mak Mobilier irrégulier conçu par Zaha Hadid
  95. 95.  Désigne interière Restaurant Moonsoon, Sapporo, Japon (1990).
  96. 96. A snow and ice installation at the Snow Show Le choix de cette forme et la couleur blanche selon l’emplacement du projet. (a cote d’une montagne en japon).
  97. 97.  "Tableau d'aqua," 2005 produits par établi et fils, R-U ; le prototype P2, main sculpted le polystyrène fraisé, GRP, le ½ X 167 x 57 du silicone 29 po. (75 x 424 x 145 centimètres).  Cette année aux meubles de Milan justes, son Tableau d'aqua, qui a été présenté en tant qu'élément de la collection de premier ministre par établi et des fils, les nouveaux Anglais fortement acclamés conçoivent et la compagnie de fabrication, était l'un des points culminants de l'exposition. Présenter ses observations sur la table elle a dit : "elle est comme voler au-dessus de l'eau." La forme débordante du Tableau d'aqua est évocatrice d'une forme liquide congelée à temps. Elle donne l'impression d'une piscine du vol de l'eau dans le ciel. Ceci est réalisé par l'utilisation habile du gel translucide de silicium dans le dessus de table. Ce matériel a non seulement une surface excessivement douce mais également, en raison de l'eau comme la qualité, le téléspectateur est dessiné pour explorer ce qui est sous la surface du silicone. Ils voient les découpes formées dans le dessus de table, qui apparaissent en tant que piscines plus profondes de couleur, créant un bel effet visuel. Zaha Hadid réussit à créer une interaction dynamique entre l'utilisateur, le morceau et l'environnement. Deux prototypes du l'"Tableau d'aqua" ont été produits : P1 avec une finition de lustre élevé et un P2 blancs, le sort actuel, dans une finition blanche mate. Plus tard, le Tableau d'aqua a été produit dans une édition de douze. Les versions d'édition diffèrent des prototypes du fait elles sont plus petites dans la balance, légèrement moins détaillé dans leur conception et ne sont pas main sculpted et ont posé. Évaluation:US $250,000.00 - US $350,000.00
  98. 98. PUBLICATIONSPUBLICATIONSZaha Hadid Architektur A. Ruby, P. Noever, Z. M. Hadid Hatje Cantz Publishers; 2003 Zaha Hadid Car Park and Terminus Hoenheim Z. M. Hadid, P. Giovanni Museum of London, Archaeology Service; 2004 Latent Utopias Z. M. Hadid, P. Schumacher Chronicle Books; 2003 Zaha Hadid Space for Art Contemporary Arts Center, Cincinnati H. Binet, P. Warchol, Z. M. Hadid Lars Müller Verlag; 2003 Expo On-line Less Aesthetics, More Ethics Z. M. Hadid, O. Decq, G. Lynn Actar; 2001 Zaha Hadid Nabern Z. M. Hadid, P. Sigel, B. Widmann Edition Axel Menges; 1997
  99. 99. Zaha Hadid The Complete Buildings and Projects Z. M. Hadid, A. Betsky Rizzoli; 1998 LF One - Zaha Hadid and Mayer Bährle Ausstellungshalle Weil | Landscape Formation One in Weil am Rhein, Germany Z. M. Hadid, mayer bährle, E. Klaus Birkhäuser Verlag; 1999 •Zaha M. Hadid, 1983-1991 in: El Croquis: Zaha Hadid 1983/1991, 1991,52 Z. M. Hadid, J. L. González Cobelo Moonsoon Restaurant, Sapporo, Japan, 1990 in: Architectural Design, 9-10/1990 Z. M. Hadid p. 82 - 96 Lines Z. M. Hadid ellipsis; 1993 Zaha Hadid Z. M. Hadid Internos; 1996 Ubiquitous Urbanism - Total Architecture The Tokyo Experiment L. E. Nesbitt, T. Wong, Z. M. Hadid Columbia University Graduate School; 1994 …
  100. 100. ConClusion:ConClusion:  Longtemps considérée comme une visionnaire, Zaha Hadid démontre aujourd'hui le réalisme de ses idées avec des oeuvres marquantes qui réussissent à la fois à satisfaire les exigences esthétiques et fonctionnelles.
  101. 101. BIBLIOGRAPHIEBIBLIOGRAPHIE  http://www.arcspace.com/architects/hadid/hadid_features.ht ml  http://www.ordrupgaard.dk/  http://spl-pc11.stadtplanung.uni- kassel.de/gallery/album81/zaha_rcca_02  www.zaha-hadid.com  http://www.batiactu.com/data/22032004/22032004- 183527.html  http://www.bta.it/txt/a0/03/bta00372.html  http://www.arcspace.com/architects/hadid/ordrupgaard3/ord rupgaard3.html  http://arts.guardian.co.uk/gallery/image/0,8543,- 10804950018,00.html

×