Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Alimentation et prévention anti cancer

2.281 Aufrufe

Veröffentlicht am

Les cancers sont des maladies multifactorielles dans lesquelles interviennent des facteurs génétiques, hormonaux, biologiques, environnementaux, et dans ceux-ci, l’alimentation est un facteur.
C’est un facteur sur lequel, il est possible d’agir ...

Veröffentlicht in: Bildung
  • Als Erste(r) kommentieren

Alimentation et prévention anti cancer

  1. 1. DHAOUI SAMI ALIMENTATION & PREVENTION DU CANCER
  2. 2. Cancer & Facteurs de risque  Les cancers sont des maladies multifactorielles dans lesquelles interviennent des facteurs génétiques, hormonaux, biologiques, environnementaux, et dans ceux-ci, l’alimentation est un facteur.  C’est un facteur sur lequel, il est possible d’agir.
  3. 3. Cancer & facteurs de risque
  4. 4. Cancer & Facteurs de risque en (%)
  5. 5. ALIMENTATION ANTI-CANCER Selon David Servan Schreiber Notre alimentation occidentale est plutôt une alimentation pro cancer,  Qui vient nourrir la progression des tumeurs : des excès de sucres raffinés, des excès de farines blanches, qui stimulent la sécrétion d'insuline, les acides gras hydrogénés et acides gras oméga 6 qui viennent nourrir l'inflammation et l'oxydation. L'enjeu est de réduire ces facteurs et simultanément augmenter tous les facteurs nutritionnels qui eux viennent lutter contre la progression des cancers : légumes, fruits, herbes aromatiques et épices.
  6. 6. Notre façon de manger & risque de cancer Denis Corpet Nous sommes sûrs et certains que notre façon de manger joue un grand rôle sur le risque de cancer.  On est certain qu’on pourrait empêcher les ¾ des cancers du côlon et la moitié des cancers du sein en mangeant mieux.  Denis Corpet, Directeur de l’équipe ‘’Aliment Cancer’’ de l’UMR INRA
  7. 7. Diminuer le risque du cancer Selon Pr Serge Hercberg  On peut réguler le contenu de son assiette et ainsi avoir la possibilité non pas d’éviter le cancer, mais de diminuer son risque.  Certaines études estiment que cette réduction du risque peut se situer entre 20 et 50 %, ce qui est déjà considérable.  Il existe plus de 300 études dans le monde qui ont démontré que les grands consommateurs de fruits et légumes, quelle que soit leur forme, sont associés à un moindre risque de cancer.
  8. 8. Dr Michael GREGER  Est catégorique : le cancer origine essentiellement de nos habitudes alimentaires et nous pourrions lui faire échec en adoptant un régime à base de végétaux  On estime que près de 80 % des cancers pourraient être évités simplement en adoptant de meilleures habitudes de vie
  9. 9. LA NUTRATHERAPIE  est une discipline récente permettant de conseiller les aliments pouvant diminuer les risques de voir apparaitre un cancer. Le Dr Richard Béliveau, titulaire de la chaire "traitement et cancer" à L'Université de Québec, précise en Novembre 2007, dans le POINT, que certains aliments contiennent des molécules permettant de maintenir des tumeurs à l'état latent et empêcher leur développement vers un cancer.
  10. 10. Dr.Richard béliveau  On estime que 30% de tous les cancers sont directement reliés à la nature du régime alimentaire des individus , ce pourcentage pouvait même atteindre jusqu’à 70% dans le cas des cancers du système gastro-intestinal (œsophage , estomac et côlon).
  11. 11. Les aliments contre le cancer
  12. 12. Les aliments contre le cancer
  13. 13. Les meilleurs légumes contre le cancer
  14. 14. Fruits & légumes alliés contre le cancer
  15. 15. Intérêt des légumes contre le cancer
  16. 16. Fruits et légumes : un facteur clé dans la réduction du risque de cancer
  17. 17. Intérêt des légumes contre le cancer
  18. 18. Fruits et légumes : un effet protecteur important
  19. 19. Fruits et légumes : meilleurs alliés pour lutter contre le cancer
  20. 20. Pourquoi les fruits & légumes ?  Action de différents composants : fibres, vitamines, poly-phénols  Rôle des antioxydants : béta-carotène, les vitamines C et E ou le sélénium  Effet protecteur en particulier pour les cancers des voies aérodigestives supérieures (œsophage, bouche, larynx, pharyx, de l’estomac, du poumon et du côlon-rectum)  Les phyto-nutriments des fruits et légumes ont le pouvoir de stopper la croissance des tumeurs cancéreuses.
  21. 21. Balance Diététique Anti-cancer
  22. 22. ALIMENTS ANTI-CANCER Le thé vert : diminue les risques de cancer colo rectal, cancer de la vessie et cancer de la prostate Le soja : diminue les risques de cancer du sein Les carottes : diminue les risques de cancer ORL Le choux et les brocolis : diminution des risques de cancer du sein L'ail : protège des cancers digestifs Le Curcuma: épice diminuant les risques de cancer digestif et de la peau: la sauce au curcuma préparée avec de l'huile d'olive et du poivre noir( celui ci augmente l'activité du curcuma) peut s'utiliser dans de nombreuses préparations ( légumes , viande..)
  23. 23. Aliments anti-cancer
  24. 24. Aliments anti-cancer
  25. 25. ALIMENTS ANTI-CANCER Aliments contenant des fibres : (céréales non transformées, fruits, légumes)  Cancers concernés : Côlon, rectum  Réduction du risque : Estimée à 10 % pour une augmentation de la quantité de fibres de 10 g/j, sachant qu’une pomme en contient de 3 à 5 g  Mécanismes en jeu : les fibres, en accélérant le transit, limitent le temps de contact entre les substances oncogènes présentes dans l’alimentation et les muqueuses.
  26. 26. ALIMENTS- ANTICANCER  Légumes non-féculents (artichauts , aubergines, brocolis, carottes, choux, épinards , laitue, navets, etc )  Cancers concernés : bouche, pharynx et larynx, œsophage, estomac.  Réduction du risque : Estimée à 28 % pour une consommation de 50 g/j dans le cas des cancers de la bouche, pharynx ou larynx  Mécanismes en jeu : richesse en fibres, vitamines, oligo-éléments et composés chimiques : polyphénols phytostérols , terpènes…
  27. 27. ALIMENTS ANTI-CANCER  Aliments : Ail  Cancers concernés : côlon, rectum  Réduction du risque : Estimée entre 23 et 32 % pour les gros consommateurs d’ail par rapport à ceux qui n’en consomment pas (ou peu)  Mécanismes en jeu ; richesse en flavo-noides et en composés organo-sulfurés.
  28. 28. ALIMENTS ANTI-CANCER  Légumes (oignons, poireaux..) Cancers concernés : Estomac Réduction du risque : Estimée à 45 % pour une consommation de 100 g/j Sources : Food Nutrition, Physical activity and the prevention of cancers. A Global perspective WCRF 2007
  29. 29. Recommandations Fond Mondial de recherche contre le cancer  ‘’ Soyez aussi mince que possible tout en évitant l’insuffisance pondérale  Pratiquez une activité physique au moins trente minutes par jour  Evitez les boissons sucrées. Limitez la consommation d’aliments à forte densité calorique (en particulier les produits à teneur élevée en sucres ajoutés, ou faibles en fibre, ou riches en matières grasses) Augmentez et variez la consommation de légumes, fruits, céréales complètes et légumes et légumes secs
  30. 30. Recommandations : Fond Mondial de recherche contre le cancer  Limitez la consommation de viande rouge (comme le bœuf ou l’agneau ) et évitez la charcuterie  Limitez la consommation d’aliments salés et de produits contenant du sel ajouté (sodium)  Ne prenez pas de compléments alimentaires pour vous protéger du cancer
  31. 31. Fonds Mondial de recherche contre le cancer Pour la prévention du cancer  Réduire le risque de cancer implique des changements à long terme, notamment en matière d’alimentation, d’activité physique aussi que de poids corporel.
  32. 32. Prévention du cancer
  33. 33. ALIMENTS A PROSCRIRE Charcuteries Marinades Malbouffe Aliments fumés Toutes les fritures
  34. 34. Merci de votre attention

×