391823580-Presentation4-1.pptx

18. Mar 2023
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
391823580-Presentation4-1.pptx
1 von 39

Más contenido relacionado

Was ist angesagt?

LTE Architecture and interfacesLTE Architecture and interfaces
LTE Architecture and interfacesAbdulrahman Fady
5G network architecture progress5G network architecture progress
5G network architecture progressMohammad Anwarul Islam
LTE Basic PrincipleLTE Basic Principle
LTE Basic PrincipleTaiz Telecom
5G physical layer 5G physical layer
5G physical layer Ali Nikfal
5G technical_overview_training_sec_15G technical_overview_training_sec_1
5G technical_overview_training_sec_1Sajal Kumar Das
dokumen.tips_ericsson-lte-throughput-troubleshooting-techniquesppt.pptdokumen.tips_ericsson-lte-throughput-troubleshooting-techniquesppt.ppt
dokumen.tips_ericsson-lte-throughput-troubleshooting-techniquesppt.pptLibaBali

Similar a 391823580-Presentation4-1.pptx

pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdfMoufidaHajjaj
Génération et analyse des signaux LTE par matlabGénération et analyse des signaux LTE par matlab
Génération et analyse des signaux LTE par matlabouissam cherier
Informatique Mobile 3eme générationInformatique Mobile 3eme génération
Informatique Mobile 3eme générationSébastien Letélié
Masterclass : Les opportunités de la 5GMasterclass : Les opportunités de la 5G
Masterclass : Les opportunités de la 5GFrenchTechCentral
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalAmin Ferjani
Évaluation des performances du réseau 3G : application à la couche réseauÉvaluation des performances du réseau 3G : application à la couche réseau
Évaluation des performances du réseau 3G : application à la couche réseauAchraf Trabelsi

391823580-Presentation4-1.pptx

Hinweis der Redaktion

  1. No slide master
  2. ces dernières années, Les réseaux mobiles s'agit d'une part du déploiement de plusieurs générations successives de réseaux de télécommunications: Les années 80 La 1ère génération des téléphones mobiles a débuté dans le début des années 80 ,mais ell ’ avait beaucoup de défauts : une transmission analogique non sécurisée ,pas de roaming vers l'international. Les années 90 Dans les années 90, le GSM est apparu. Il s'agit de la norme 2G, s'appuyant sur les transmissions numériques permettant une sécurisation des données (avec cryptage). elle autorise le roaming entre pays exploitant le réseau GSM. Les années 2000 La 3G a été impulsée par les exigences de l'IMT-2000 pour permettre des applications vidéos sur le mobile. Avec un ’augmentation de débit, et passer d'un service de téléphonie (à connexion circuit) vers un service DATA (connexion paquets).
  3. le réseau 4G est un système de paquets tout IP. permet une faible latence.et un débit élevés, et une meilleure fiabilité de transmission de donnés,
  4. Constitué par deux inter face : Parte radio qui contiane UE et base station inélégant qui appel eNodeB Et le parte core evolvad packet core qui contiane 2 type d’equepment Equipment signalisation MME HSS Equipment de contrôle SGW PGW La partie radio eUTRAN : La partie radio d’un réseau LTE se compose donc des eNodeB, reliant entre eux par des liaisons IP (liens X2) et avec le cœur de réseau (liens S1).et simplifie de comparée à celle des réseau 2G (GERAN) ou 3G (UTRAN).par l’intégration dans les station de base « eNodB » des fonction de controle. Le cœur de réseau appelé « EPC » (Evolved Packet Core): utilise des technologies « full IP », c'est-à-dire basées sur les protocoles Internet pour la signalisation, le transport de la voix et des données.  est principalement constitué de passerelles de services: Serving Gateways (SGW) : qui transportent le trafic de données (plan utilisateur) et concentrent le trafic de plusieurs eNodeB,  MMEs qui gèrent la signalisation (plan de contrôle) et donnent l’accès aux bases de données (HSS / HLR) contenant les identifiants et les droits des abonnés. Un (ou plusieurs)  PGW servent de passerelles vers le réseau Internet ; le PGW a aussi pour rôle d’attribuer les adresses IP aux terminaux LTE. PCRF : Cette entité fournit les règles de taxation des flux usagers et permet également de demander au PDN-GW d’établir, de modifier et de libérer des « dedicated bearer » sur la base de la qualité de service (QoS) souhaité par l’usagé.
  5. Utilisée notamment dans les réseaux de téléphonie mobile de 4e  génération LTE : L'OFDMA : est une technique de multiplexage. Ce codage radio associe les multiplexages en fréquence et tempe C’est la combinaison de TDMA et FDMA .Utilisé Pour les liaisons radio descendante des réseaux LTE. SC-FDMA : est une technologie de codage radio numérique a été adopté pour les liaisons montantes. car ce codage permet de diminuer la consommation électrique du terminal et donc moindre consommation d’énergie
  6. En utilisant plusieurs antennes à l’émission et à la réception . le but d’augmenter le débit et la portée de réseaux.
  7. Le modèle de propagation permet d’estimer la valeur de l’atténuation du trajet. On distingue plusieurs types de modèles : Modèles empiriques : sont une formule mathématique utilisée pour prédire l'impact d'un émetteur sur une certaine zone de réception. Modèles physiques : prédisent la propagation des ondes radio et calculent les trajets des ondes radio en tenant compte des phénomènes de réflexion et de diffraction. Modèle Okumura-Hata : Le modèle empirique le plus connu est l’Okumura HATA MODEL.
  8. No slide master
  9. Description et analyse du problème : Dans Cette sarcle souffre d'une très mauvaise couverture ;nous avons vu un très mauvais débit d'UL (Uplink), car Ues (Users Equipments). Campe dans une cellule éloignée. Suggestions : Il n'y a pas de solution pour couvrir cette zone, à l'exception de l'ajout d'un nouvel eNB (Evolved Node B).
  10. Description et analyse du problème : Nous avons vu une mauvaise couverture sur cette zone => pas de cellule dominante sur cette zone. Suggestions : Nous avons besoin de créer le meilleur serveur par boost LTI1465 S1 pci = 306 avec 3 dB
  11. le PCI est utilisé pour identifier la cellule et pour transmettre les données :
  12. Le RSRP la puissance moyenne linéaire (en watts) des signaux de référence de liaison descendante (RS) à travers la bande passante. du canal pour la ressource éléments.
  13. RSRQ : Il fournit l'indication de la qualité du signal. Mesurer RSRQ devient particulièrement important près du bord de la cellule lorsque des décisions doivent être prises, indépendamment du RSRP absolu, pour effectuer un transfert à la cellule suivante. La qualité de réception du signal de référence est utilisée uniquement pendant les états connectés.
  14. SINR : est un moyen de mesurer la qualité des connexions sans fil LTE. Lorsque l'énergie du signal diminue avec la distance.
  15. BLER :Le BLER est défini comme le rapport entre le nombre de blocs erronés reçus et le nombre total de blocs transmis.