Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.

Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie

4

Teilen

Wird geladen in …3
×
1 von 39
1 von 39

Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie

4

Teilen

Herunterladen, um offline zu lesen

Cette présentation met en évidence les conséquences des troubles du sommeil sur les pathologies de l'équilibre en s'appuyant sur une bibliographie. Il est intéressant de constater à quel point le sommeil a un impact majeur sur nos patients vertigineux.
Les conséquences des troubles du sommeil sont de plus en plus documentées, en ce qui concerne les complications cardiovasculaires, endocriniennes ou métaboliques, neurologiques, cognitives voire psychiatriques.... mais encore bien trop peu pour les troubles de l'équilibre.


Cette présentation met en évidence les conséquences des troubles du sommeil sur les pathologies de l'équilibre en s'appuyant sur une bibliographie. Il est intéressant de constater à quel point le sommeil a un impact majeur sur nos patients vertigineux.
Les conséquences des troubles du sommeil sont de plus en plus documentées, en ce qui concerne les complications cardiovasculaires, endocriniennes ou métaboliques, neurologiques, cognitives voire psychiatriques.... mais encore bien trop peu pour les troubles de l'équilibre.


Weitere Verwandte Inhalte

Ähnliche Bücher

Kostenlos mit einer 14-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen

Ähnliche Hörbücher

Kostenlos mit einer 14-tägigen Testversion von Scribd

Alle anzeigen

Sommeil et vertiges - Venice Vertigo - Otoneurologie

  1. 1. Troubles du sommeil et Troubles de l’équilibre www.cabinetorl.com VENICE VERTIGO 3.0 : 2 ème réunion d’otoneurologie – 28-29 avril 2017 Ospedale civile SS. Giovanni e Paolo - Castello - Venise Disturbi del sonno associati ai problemi dell’equilibrio
  2. 2.  Découverte intuitive et progressive en tant qu’ ORL et Médecin du sommeil  Les troubles du sommeil sont bien connus pour leur incidence dans les complications cardiologiques, neurologiques, endocriniennes…..  Incidence du sommeil sur les troubles de l’équilibre : encore trop peu d’études  But : Penser à évoquer un trouble du sommeil chez certains de nos patients vertigineux L’obietto della mia presentazione é di fare pensare ai disturbi del sonno in alcuni casi di vertigini. 2 Pourquoi ce thème ? 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  3. 3. o Troubles du sommeil • Physiologie • Syndrome d’apnées obstructives du sommeil • Ventilation en Pression positive continue o Retentissement sur l’équilibre à travers une bibliographie • Déficit canalaire par hypoxie intermittente du SAOS • Vertiges idiopathiques et mauvaise qualité de sommeil • Rythme circadien et rééducation • Ménière et SAOS • Syndrome alternobarique et VPP 3 Plan 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  4. 4. L’alternance éveil / sommeil La pression de sommeil : Homéostasie On a d’autant plus envie de dormir qu’on est éveillé depuis longtemps Sablier qui se remplit d’adénosine, responsable de la somnolence Rôle antagoniste de la caféine chez certains Le sommeil est un rythme : Horloge biologique = Rythme circadien On dort mieux à certains moments des 24h Le rythme suit un rythme interne (légèrement supérieur à 24h) D’où une synchronisation nécessaire chaque jour 4 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  5. 5. 2 rythmes 5  La pressione del sonno é massima quando la temperatura corporea comincia a scendere  I due sistemi devono funzionare in opposizione  Brividi, sbadigli, bruciore agli occhi  E’ l’ora di andare a letto ! 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  6. 6. Rythme circadien 6  Al mattino, la vigilanza aumenta.  Verso le due e le tre del pomeriggio, tutti sentono il bisogno di riposare e pensano che sia a causa del pranzo.  In realtà, si tratta di un abbassamento della vigilanza indipendentemente dall’ orario del pranzo  E’ il ritmo circadiano normale  Fra le 5 et le 7 di sera, c’è un nuovo innalzamento della vigilanza 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  7. 7. Se méfier d’un syndrome d’apnées du sommeil 7 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  8. 8. 8 Définition du SAOS Le SAHOS est défini, à partir des critères de l’American Academy of Sleep Medicine , par la présence des critères A ou B et du critère C :  A. Somnolence diurne excessive non expliquée par d’autres facteurs ; ou et  C. Critère polysomnographique ou polygraphique : apnées + hypopnées 5 par heure de sommeil (index d’apnées hypopnées [IAH] ≥ 5).  B. Deux au moins des critères suivants non expliqués par d’autres facteurs : o ronflements sévères et quotidiens, o sensations d’étouffement ou de suffocation pendant le sommeil, o sommeil non réparateur, o fatigue diurne, o difficultés de concentration, o nycturie (plus d’une miction par nuit) ; 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  9. 9. 9 Sévérité du SAOS  Entre 5 et 15 AH/h : SAS léger  De 15 à 30 AH/h : SAS modéré  > 30 AH/h : SAS sévère 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  10. 10. 10 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  11. 11. 11 Apnées obstructives 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  12. 12. 12 Signes devant alerter • Ronflements, Somnolence diurne excessive, Nycturie, Réveils en sursaut avec sensation d’étouffer, Troubles de concentration, Impression de sommeil non réparateur +++ • Autres signes : • Céphalées présentes au réveil, parfois même en pleine nuit • Aggravation de ces signes lors d’une prise de poids ou de la ménopause • endormissement au volant (accidents) • Troubles de mémorisation • Irritabilité voire dépression • Baisse de la libido • Prise de poids • Complications : HTA débutante ou difficile à équilibrer, cholestérol, accident cardiovasculaire, diabète non équilibré, arythmie …. 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  13. 13. 13 Signes devant alerter  Sensations vertigineuses le matin  Instabilité au lever  Pas de diagnostic précis à l’issue du bilan vestibulaire Où sont les troubles de l’équilibre?  Amélioration nette de la symptomatologie après prise en charge du trouble du sommeil 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  14. 14. 14 Chez qui les évoquer?  Syndrome métabolique (3 des 5 facteurs) : • Obésité • Diabète • HTA • HyperTG • Hyperchol.  Rétrognatisme  SAOS familial 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  15. 15. Philips respironics Dreamstation Weinman Lowenstein Prisma Resmed S10 Les machines de VPP 15 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  16. 16. 16 Les masques Resmed (Swift FX) Philips respironics (Wisp) Fisher Peykel (pilairo) (Amaraview) (Dreamwear) Weinman (Joyce easy full face) 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  17. 17. 17 Observance et oxymétrie
  18. 18. Bibliographie 18 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  19. 19. Troubles du sommeil et instabilité  Laryngoscope : « Sleep apnea, daytime, somnolence, and idiopathic dizziness – a novel association» Somerby L, Rotenberg B, Brine M and coll…. Laryngoscope; 120 : june 2010  Nihon Jibiinkoka Gakkai Kaiho : « Diagnosis and treatment of vertigo due to sleep disturbances » Nakayama M. [Article in Japanese] Nihon Jibiinkoka Gakkai Kaiho. 2014 Jan;117(1):64-5. 19 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  20. 20. « Sleep apnea, daytime, somnolence, and idiopathic dizziness – a novel association» Somerby L, Rotenberg B, Brine M and coll…. Laryngoscope 120 – June2010 20 • 46 patients : vertiges idiopathiques • 20 patients contrôles avec vertiges : VPPB • 69 patients contrôles avec surdité sans vertige • Echelle d’Epworth, questionnaire de Berlin , MAP score (multivariable apnea risk index) • Corrélation trouvée entre vertige idiopathique, somnolence diurne excessive et risque élevé de SAOS • Limites : Pas de PG ou PSG diagnostiques d’effectuées pour confirmation du SAOS • Etude suivante pour vérifier que le traitement des apnées améliore la symptomatologie vertigineuse 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  21. 21. SAOS et vestibule  Acta otorhinolaryngologica italica : « Obstructive sleep apnoea syndrome : effects on the vestibular system» Gallina S, Dipenza F, Kulamarva G, Riggio F and coll Acta otorhinolaryngologica italica 2010; 30 : 281-284  Laryngoscope : « Vestibular functions were found to be impaired in patients with moderate to severe obstructive sleep apnea» Serkan Kayabasi, Ayse Iriz, Melih Caynu, and coll…. Laryngoscope; 125 : 1244-1248, 2015  J sleep Research : « Integrating postural and vestibular dimensions to depict impairment in moderate-to-severe obstructive sleep apnea syndrome patients» Micarelli A, Liguori C, Viziano A, and coll…. J sleep research 2017 – ESRS  Eur Arch ORL : « Vestibular evoked myogenic potential responses in obstructive sleep apnea syndrome » Murad Mutlu, Bayir O., Yuceege M., and coll…. Eur Arch ORL (2015) – 272 : 3137-3141 21 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  22. 22. « Obstructive sleep apnoea syndrome : effects on the vestibular system » Gallina S, Dipenza F, Kulamarva G, Riggio F and coll Acta otorhinolaryngologica italica 2010; 30 : 281-284 22 • Quelques études sur les conséquences des apnées sur l’audition • Chez l’animal : démonstration de la plus grande sensibilité des noyaux vestibulaires / autres noyaux cérébraux • 45 SAOS / 30 sujets sains • PEA : • allongement interval I-V chez 36 ,5 % SAOS contre 13 % témoin, • avec audition normale • Caloriques : • hyporéflexie bilatérale : 48,7% (20 patients sur 35) / 0% • Hyporéflexie unilatérale : 17% (7 sur 35) / 3% • Cliniquement : 4/35 patients décrivaient des vertiges 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  23. 23. « Obstructive sleep apnoea syndrome : effects on the vestibular system » 23 • Discussion : • Vertiges expliqués par la privation de sommeil conséquence du fractionnement par les micro-éveils • Anomalies caloriques périphériques par réduction progressive de la fonction vestibulaire due à l’hypoxie intermittente des apnées • Système vestibulaire central plus résistant à l’hypoxie et permet la compensation • Pas de différence significative entre le degré de SAOS et l’incidence de l’hyporéflexie uni ou bilatérale • Conclusion : • Penser à rechercher les apnées chez les patients étiquetés vertiges idiopathiques • Orienter les diagnostics chez les patients SAOS décrivant des vertiges 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  24. 24. « Vestibular functions were found to be impaired in patients with moderate to severe obstructive sleep apnea » Serkan Kayabasi, Ayse Iriz, Melih Caynu, and coll…. Laryngoscope; 125 : 1244-1248, 2015 24 • Comparaison patients SAOS léger / SAOS modéré à sévère et échelle de vertige (DHI : Dizziness Handicap Inventory) et VNG • 50 patients • Pas de groupe contrôle • Concordance entre le score DHI et le degré de sévérité du SAOS • Réponses caloriques plus mauvaises chez le groupe > 15 AH 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  25. 25. Equilibre et rythme circadien  Research article : « Morning/Evening differences in somatosensory inputs for postural control » Bougard C., Davenne D. and coll…. Volume 2014, article ID 287436, 9 pages  Gait and posture, Elsevier : « Circadian amplitude and homeostatic buildup rate in postural control» Forsman P., Haeggström E. and coll….  Exp brain Res : « The influences of time-of-day and sleep deprivation on postural control » Bougard C., Lepelley MC, Davenne D. Ecp brain res 2011 Mar; 209 (1) : 109-15 25 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  26. 26. « Morning/Evening differences in somatosensory inputs for postural control » Bougard C., Davenne D. and coll…. 26 • 19 sujets • Evaluation de la stratégie de l’équilibre en fonction du rythme circadien • Mesure de la température corporelle corrélée au rythme circadien • 2 horaires de test : 6 AM et 6PM • Mesures de la vigilance/somnolence • Mesures posturales de balancement • 6PM : • Température corporelle plus élevée • Meilleure vigilance 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  27. 27. « Morning/Evening differences in somatosensory inputs for postural control » Bougard C., Davenne D. and coll…. 27 • Stratégies variables dans la journée : • Matin : prédominance du système visio vestibulaire • Soirée : prédominance du système cérébelleux • Impact en rééducation : • Le soir meilleure compensation • Intensification des séances de rééducation 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  28. 28. Ménière, SAOS et VPP Curr Opin otolaryngol Head Neck Surg « Obstructive sleep apnea syndrome as a novel cause for Ménière’s disease» Nakayama M, Kabaya K Curr Opin otolaryngol Head Neck Surg, 2013 oct 21(5) : 503-8 Journal of clinical sleep medicine « A pilot study on the efficacy of Continuous Positive Airway Pressure on the manifestations of Ménière’s disease in patients with concomitant obstructive sleep apnea syndrome » Nakayama M, Masuda A, Ando KB, and coll J Clin Sleep Med, 2015 oct 15; 11(10) : 1101-7 Journal of clinical sleep medicine : «Impaired quality of sleep in Ménière’s disease patients» Nakayama M, Suzuki M, Inagaki A and coll J Clin Sleep Med, vol 6, n°5, 2010 28 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  29. 29. « Impaired quality of sleep in Ménière’s disease patients» Nakayama M, Suzuki M, Inagaki A and coll - J Clin Sleep Med, vol 6, n°5, 2010 29 • 35 sujets Ménière UL, résistant aux traitements médicaux et 35 patients contrôle • Pas de plainte de sommeil spontanée • PSG après 15 jours d’arrêt de tout médicament modifiant le sommeil 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  30. 30. « Impaired quality of sleep in Ménière’s disease patients» Nakayama M, Suzuki M, Inagaki A and coll - J Clin Sleep Med, vol 6, n°5, 2010 30 Résultats • Non significatif : découverte de SAOS, et de MPN • Significativement différent : • disparition du stade III-IV ou stade 3, sommeil lent profond, sommeil de la récupération physique et intellectuelle au profit du stade 2 • augmentation du nombre de micro-éveils • Fractionnement de sommeil +++ source de dégradation vestibulaire • Retentissement diurne pouvant être responsable de plus de crises par augmentation du stress, de l’irritabilité et de la somnolence 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  31. 31. « A pilot study on the efficacy of Continuous Positive Airway Pressure on the manifestations of Ménière’s disease in patients with concomitant obstructive sleep apnea syndrome » Nakayama M, Masuda A, Ando KB, and coll - J Clin Sleep Med, 2015 oct 15; 11(10) : 1101-7 31 • 20 sujets maladie de Ménière UL, résistant à tout traitement médical • SAOS traité par CPAP (IAH résiduel < 5AH) • Evaluation à 6 mois du DHI, VNG, Audiométrie • Pas de groupe contrôle 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  32. 32. « A pilot study on the efficacy of Continuous Positive Airway Pressure on the manifestations of Ménière’s disease in patients with concomitant obstructive sleep apnea syndrome » Nakayama M, Masuda A, Ando KB, and coll - J Clin Sleep Med, 2015 oct 15; 11(10) : 1101-7 32 Résultats • Remontée significative sur les fréquences graves en audiométrie • Nette diminution du DHI, avec amélioration de la qualité de vie et diminution des sensations vertigineuses • Pas de différence aux épreuves caloriques • Attention aux médicaments sédatifs donnés à ces patients anxieux qui aggravent le SAOS. 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  33. 33. Vertige alternobarique sous VPP Journal of clinical sleep medicine : « Alternobaric Vertigo in a Patient on Positive Airway Pressure Therapy » Andres Endara-Bravo; Daniel Ahoubim; Edward Mezerhane; R. Alexandre Abreu. Sleep Medicine Program, University of Miami – Miller School of Medicine, Miami, FL 33 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  34. 34. Vertige alternobarique • = Syndrome de Lundgren en plongée scaphandre • Pression passive d’ouverture de la trompe d’Eustache à 15 cm d’eau • Mécanisme : • obstruction d’une seule trompe • augmentation brutale de pression en cas de forçage jusqu’à 60 cm d’eau • asymétrie d’information pressionnelle entrainant une stimulation vestibulaire asymétrique • Au décours de l’incident de plongée : • Absence d’atteinte vestibulaire résiduelle • Aucun signe d’atteinte cochléaire 34 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  35. 35. • Air sous pression délivrée par un masque étanche au niveau du rhinopharynx. • Fréquence • de l’aérophagie dans l’estomac et les intestins • des douleurs sinusiennes essentiellement : • avec les embouts narinaires • Surtout sans humidificateur, avec l’air froid • Classiquement pas de forçage des trompes d’Eustache • Pas de plainte chez les patients sous VPP de sensation douloureuse au niveau des oreilles ou vertigineuse 35 Vertige alternobarique sous VPP 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  36. 36. « Alternobaric Vertigo in a Patient on Positive Airway Pressure Therapy » 36 Andres Endara-Bravo; Daniel Ahoubim; Edward Mezerhane; R. Alexandre Abreu. Sleep Medicine Program, University of Miami – Miller School of Medicine, Miami, FL • Homme de 64 ans, sans ATCD particulier ORL • SAS modéré • Première nuit en pression fixe à 12 mm de Hg • Vertiges de courte durée, associant nausées et vomissements • Disparition des signes après quelques mn d’arrêt de la VPP • Récidive du vertige à la reprise de la VPP en P fixe à 12 • Réinstauration du traitement en commençant à une P de 6 (ce qui est plus classique en France) et en augmentant d’1 mm Hg toutes les semaines • Seul cas décrit 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  37. 37. Et les médicaments • Somnifères prescrits dans le cadre de l’insomnie ++++ • Instabilité chez le sujet jeune • chutes chez la personne âgée • …. A suivre 37 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  38. 38. Key take away • Devant un vertige inexpliqué, ne pas hésiter à poser la question du sommeil • Penser que la vigilance et les performances varient dans la journée • Performances différentes à différents moments de la journée • Attention aux horaires de rééducation chez les patients âgés • Penser à réaliser les tests initiaux et finaux dans les mêmes tranches horaires dans le cadre de la rééducation • Ménière : • éliminer le SAOS +++ • Penser aux troubles du sommeil en général 38 2 è m e r é u n i o n d ’ o t o n e u r o l o g i e - O s p e d a l e S S . G i o v a n n i e P a o l o - V e n i s e -
  39. 39. Vi ringrazio per la vostra attenzione www.cabinetorl.com En vous remerciant de votre attention

×