Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

La semaine du président (4 juin 2018)

206 Aufrufe

Veröffentlicht am

La semaine du président (4 juin 2018)

Veröffentlicht in: News & Politik
  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

La semaine du président (4 juin 2018)

  1. 1. REPUBLIQUE D’HAITI 4 JUIN 2018 REPUBLIQUE D’HAITI Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, de retour au pays, a donné, le samedi 2 juin, au Salon diplomatique de l'aéroport international Toussaint Louverture, en présence, entre autres, du Premier ministre, Dr Jack Guy Lafontant, un point de presse autour de son séjour en République de Chine (Taïwan). Le Chef de l'Etat est en effet revenu sur les grands points de ce séjour effectué en compagnie de la Première Dame,MartineMoïse,du Président du Sénat, Honorable Joseph Lambert, du Président de la Chambre des députés, Honorable Gary Bodeau, du Gouverneur de la Banque centrale, M. Baden Dubois, du Directeur de l'Électricité d'Haïti, et de quelques membres du gouvernementetdusecteurprivédesaffaires. Arrivé à Taipei, capitale de la République de Chine (Taïwan),le26mai,leChefdel'Etataétéaccueilliparson homologue, la Présidente de la République de Chine (Taïwan), S.E. Madame TSAI Ing-wen. Une rencontre tenue sous le signe du renforcement de la coopération entrelesdeuxpays. Création d'un Comité binational de haut niveau chargé durenforcementdelacoopérationhaitiano-taïwanaise Haïtiabesoin,selonleChefdel'Etat,detirerlemaximum d'avantages offerts par l'international. Dans cette perspective, il a été créé un Comité binational de haut niveau, présidé par les deux ministres des Affaires étrangères des deux pays. Ce Comité aura pour tâches, entre autres, de gérer les opportunités de la coopération et disposera de 60 jours pour produire un dossier sur la nouvelle configuration des relations d'avenir entre Haïti etTaiwan. Des échanges fructueux avec de jeunes étudiants haïtiens Lelundi28mai,lePrésidentdelaRépubliquearencontré les étudiants haïtiens en Taïwan, de jeunes dynamiques qui excellent dans de nombreux domaines d'intérêt, tels le génie, l'agronomie, les sciences et la finance. Croyant tous qu'ils peuvent aider au développement de leur pays, ces étudiants dont certains se sont déjà engagés dans le monde des affaires au Taïwan, notamment une compagnie de fabrication de radiateurs, ont profité de leur interaction avec le Chef de l'Etat pour exprimer leur envie de revenir en Haïti en vue de participer à son expansionéconomique. « Repenser complètement la coopération internationale » Les points forts de la visite du Président de la République à Taïwan
  2. 2. Bureau de Communication de la PrésidenceLA PRÉSIDENCE REPUBLIQUE D’HAITI Les sept (7) priorités de l'Administration Moïse/Lafontantaucentredesdiscussions Aucoursdupointdepresse,lePrésidentJovenelMoïsea rappelé ses sept (7) priorités pour le pays, à savoir le développement de l'agriculture, celui du tourisme, les infrastructures notamment la construction de quatre mille (4.000) kilomètres de route pendant le quinquennat, l'alimentation de la population en eau potable,laréformedel'éducation,lamodernisationetla réhabilitation des services de santé, la construction à travers tout le pays de divers centres de germoplasme. Vers la redéfinition des termes de la Coopération internationale Pour Taïwan, comme pour tous les autres pays partenaires d'Haïti, le Chef de l'État veut qu'Haïti puisse bénéficier réellement de l'aide, que cette dernière ne soit pas uniquement un leurre médiatisé. Il annonce, en conséquence, la décision de l'État haïtien de repenser complètement la coopération avec tous ses pays amis, defaçonàprivilégierexclusivementlesintérêtsdupays. Rencontreaveclesecteurprivétaiwanais Dans la soirée du mardi 29 mai, il s'est entretenu avec le secteur privé taïwanais qui a exprimé son entière volonté de venir investir en Haïti. L' unique condition évoquéeparlesentrepreneursdeTaiwann'estautreque celle défendue sans cesse par le Premier mandataire de lanation:lastabilitépolitiqueetl'énergieélectrique. Denombreusesvisites Le mercredi 30 mai, Jovenel Moïse s'est rendu à la deuxième ville du pays où il a visité l'un des trois (3) plus gros parcs technologiques et scientifiques de Taïwan. Ces parcs orientés vers l'économie du cerveau dans des domaines comme la biotechnologie, la robotique et l'intelligence artificielle, ont déjà attiré plus de 600 milliards de dollars à la République de Chine (Taïwan) et, donc,contribuéàrenforcerl'économietaïwanaise. Dans le secteur des infrastructures électriques, le Président a effectué une visite dans deux importantes usines électriques: la première, un barrage hydroélectrique d'une capacité de production de 2.600 megawatts; la deuxième, une importante infrastructure produisantdel'énergieéolienneetsolaire. L'énergie électrique sera disponible 24h/24 : des compteursprépayésserontinstallés Le Chef de l'Etat en a profité pour renouveler sa promesse de campagne visant à alimenter tout le pays encourantélectrique24h/24,etainsilancerleprocessus de démocratisation du courant (des appels à manifestation d'intérêts sont déjà lancés). Rappelant le taux de recouvrement de l'Ed'H qui est passé de 28% à 51% et bientôt à 65%, le Chef de l'Etat a promis de travailler afin d'arriver à un système de facturation prépayée pour les clients de l'Ed'H qui travaille àl'activationduréseaunational. Verslerenforcementdelaproductionagricole Le Président Jovenel Moïse, établissant une comparaison entre les deux pays, en matière de production agricole, a fait remarquer que des décisions sérieuses seront prises en vue de permettre à Haïti de combler son énorme retard dans ce domaine. Il a découvert, lors d'une visite de la délégation dans l'une des usines de production de riz, les nombreux progrès effectués par ce pays sur le plan de la technologie post- récolte et de séchage de riz. « Beaucoup d'efforts doivent être réalisés en vue d'arriver à utiliser les technologies de pointe dans la production agricole haïtienne », a soutenu le Président Jovenel Moïse qui a également signalé sa rencontre avec les responsables du ministère de la Défense taïwanais. Leurs discussions ont porté notamment sur la gestion des catastrophes naturelles, et sur le renforcement de l'armée et de la Policenationale.
  3. 3. Bureau de Communication de la PrésidenceLA PRÉSIDENCE REPUBLIQUE D’HAITI Je reste convaincu que c'est en relevant les grands défis que nous arriverons à faire sortir Haïti de la situation dans laquelle elle se trouvemaintenant LePrésidentdelaRépublique,SonExcellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné de la Première dame, Madame Martine Moïse, a procédé, le dimanche 3 Juin 2018, dans les locaux du Ciné Triomphe, au lancement officiel du Centre Incubateur d'Innovation Technologique. En présence d'un panel d'invités haïtiens et étrangers, de membres organisateurs de l'évènement, des Haïtiens de la diaspora venus d'horizons divers, des membres du secteur privé des Affaires, des membres du gouvernement notamment, le Ministre de l'Economie et des Finances, Monsieur Jude Alix Patrick SALOMON, le Ministre des Haïtiens Vivant à l'Etranger, Monsieur Guy François, le Gouverneur de Banque de la République d'Haïti (BRH), Monsieur Jean Baden Dubois, le Chef de l'Etat a rappelé les raisons pour lesquelles il a tenu à mettre sur pied ALPHA HAITI, un Centre technologique qui, selon le President Jovenel Moïse, devrait avoir pour rôle, « de favoriser un environnement propice à la création des jeunes entreprises qui assurent la promotion et mettent en valeur la technologie à des fins commerciales ». « Promesse tenue ! Je me réjouis aujourd'hui de pouvoir lancer officiellement l'Incubateur Alpha Haïti » a fait remarquerleChefdel'Etat. Tout en saluant l'esprit d'innovation et d'optimisme qui caractérise les jeunes qui fréquentent déjà cet environnement, le Président de la République a mis l'emphase sur le rôle essentiel de cet Incubateur, qui est d'accompagner les jeunes entreprises, les start-ups. Cette innovation témoigne de sa volonté de faire changer de cap à l'économie Le Président de la République lance officiellement l'Incubateur technologique A L P H A H A I T I
  4. 4. Bureau de Communication de la PrésidenceLA PRÉSIDENCE REPUBLIQUE D’HAITI haïtienne et d'aller vers cette nouvelle approche. Le Premier mandataire de la nation a mentionné que la vision associée à la mise en place d'une structure pareille est avant tout d'en faire une ruche, un lieu où les jeunes bourrés de talents divers, qui ont besoin d'encadrement, viennent pour développer et confronter leurs idées. L'ambition de « ALPHA HAITI » est d'en faire l'un des Centres les plus importants de la Région où la technologie et le numérique seront utilisés comme leviers pour moderniser l'économie, favoriser la création d'emplois qualifiés et développer des produits et services à forte valeurajoutée. Incuber 100 potentiels entrepreneurs chaque année, former entre 1000 et 1500 personnes chaque mois, les objectifs, en termes de résultats attendus, sont très ambitieux, a déclaré le Président de la République lors de son intervention. “Je reste convaincu que c'est en relevant les grands défis que nous arriverons à faire sortir Haïti de la situation dans laquelle elle se trouve maintenant. Mon Administration s'engage à accorder à l'Incubateur Alpha Haïti tout le support nécessaire pour non seulement faciliter le processus de mentorat, mais aussi pour garantir l'accès à un financement de démarrage pour les jeunes entreprises qui en émergeront, toujours selon le Chef de l'Etat. « 67% de la population sont âgés de moins de trente ans. C'est une mine, un capital formidable qui, si bien orienté, bien encadré, peutaideràfairechangerd'aveniràcepays.» Le Président a rappelé aux nombreuses personnalités particulièrement les jeunes le slogan suivant: « Pour une Haïti, prospère et digne, mobilisons-nous pour la valorisation des talents, de tous les talents, pour la promotion de l'entrepreneuriat innovant et la mise en capacité de la jeunesse à agir au bénéficedubiencommun».

×