Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Die SlideShare-Präsentation wird heruntergeladen. ×

"Initiation au E Commerce" - Présentation

Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Anzeige
Nächste SlideShare
Initiation au e-commerce !
Initiation au e-commerce !
Wird geladen in …3
×

Hier ansehen

1 von 60 Anzeige

Weitere Verwandte Inhalte

Diashows für Sie (20)

Ähnlich wie "Initiation au E Commerce" - Présentation (20)

Anzeige

Aktuellste (20)

"Initiation au E Commerce" - Présentation

  1. 1. 1 Bienvenue à la team #DU TC ! Support préparé dans le cadre du module PPP et présenté par : COHEN-TANNUGI Gregory – xxxx – xxxxx- xxx- xxxxxx
  2. 2. 3 Voici nos objectifs  Sensibiliser sur le lien entre eCommerce et Commerce  Offrir un aperçu des typologies d’eCommerce et des métiers (mais pas faire un listing exhaustif)  Passer en revue quelques enjeux et chiffres (avec un focus sur la France)
  3. 3. 4 La présentation se déroulera en 3 séquences 1ère partie : l’eCommerce, kézako ? 2ème partie : Panorama des métiers 3ème partie : Quel futur pour l’eCommerce ?
  4. 4. 1ère partie : “ L’eCommerce : kézako ? ”
  5. 5. 6 A/ Cela concerne QUOI ? B/ Cela concerne QUI ? C/ Cela représente COMBIEN ? 1ère partie : “l’eCommerce, Kézaco ?
  6. 6. 7 Avant de démarrer, une définition “officielle” Sur le site de l’INSEE Transactions commerciales utilisant l'internet ou d'autres réseaux informatiques comme l'échange de données informatisées et impliquant un changement de propriété du bien ou du service commandé. Les biens et les services font l'objet d'une commande déposée via ces réseaux, mais le paiement et la livraison ultime du bien ou du service peuvent être effectués par des méthodes traditionnelles. Ne sont pas considérées comme relevant du commerce électronique les commandes reçues par téléphone, par télécopieur et par le courrier électronique. Ces outils ne permettent pas une automatisation complète des transactions commerciales. Les transactions bancaires et financières ne relèvent pas du commerce
  7. 7. 8 A/ Cela concerne QUOI ? B/ Cela concerne QUI ? C/ Cela représente COMBIEN ? 1ère partie : “l’eCommerce, Kézaco ?
  8. 8. 9 Est-ce que ces services font partie de l’eCommerce ? - Acheter un casque audio sur Amazon - Télécharger un jeu (payant) sur Steam - Déclarer ses impots - Remonter son annonce sur le site LeBonCoin - Payer un pv en ligne - Commander un Uber - Passer son compte Tinder en Tinder Plus - Télécharger un RIB sur le site de sa banque - Réserver ses vacances sur Lastminute.com - Regarder Youtube 
  9. 9. 10 Nature du bien : physique, immatériel,… Nature de la transaction : Achat, vente, location,… Nature de la relation commerciale : B2B, B2C, C2C,… Nature du secteur : Commerce de détail (=Retail), Tourisme, loisir, food… Etc. ! MAIS : la demande / commande doit être effectuée depuis un réseau (en wifi, 4G,…) que ce soit depuis un PC, mobile, tablette, etc. Plusieurs dimensions possibles !
  10. 10. 11 A/ Cela concerne QUOI ? B/ Cela concerne QUI ? C/ Cela représente COMBIEN ? 1ère partie : “l’eCommerce, Kézaco ?
  11. 11. 12 Diriez-vous que ces enseignes font de l’eCommerce ? OUI, elles en font toutes !
  12. 12. 13 Les entreprises de e-commerce ont des profils variés - Une majorité de pure players : entreprises dont l’activité est exclusivement menée sur l'Internet, à l’instar d’Amazon, de PriceMinister ou de e-Bay - Des grandes enseignes (Fnac, Carrefour, Darty, Sncf, etc.) qui sont présentes sur le web tout en continuant à commercialiser leurs produits dans des points de vente traditionnels - Des dizaines de milliers de petits commerçants qui vendent également en ligne (et parfois uniquement sur les marketplaces) - Un nombre croissant d’autoentrepreneurs se lançant dans l’aventure du e-commerce autour de concepts spécifiques : création de tee-shirts à la carte, vente de produits du terroir, produits « made in France », etc.
  13. 13. 14 Les « cyber acheteurs » viennent eux aussi de tout horizon ! Aujourd’hui, près de 80% des internautes achètent sur Internet !
  14. 14. 15 A/ Cela concerne QUOI ? B/ Cela concerne QUI ? C/ Cela représente COMBIEN ? 1ère partie : “l’eCommerce, Kézaco ? SOURCES: FEVAD -Fédération du e-commerce et de la vente à distance
  15. 15. 16 L’eCommerce en France, une progression continue !
  16. 16. 17 Evolution corrélée par la frequence et le nombre d’achat Evolution de la fréquence d’achat moyenne et du montant moyen dépensé par acheteur par an (nombre d’acheteurs en millions, panier moyen en €, montant dépensé en €) Source : FEVAD T3 2016
  17. 17. 18 Le nombre d’e-boutiques ne cesse de croître A noter : 95.1% des sites réalisent 15% du CA 4.3% des sites réalisent 24% du CA 0.6% des sites réalisent 61% du CA
  18. 18. 19 Focus sur le nombre de visiteur du top 10
  19. 19. 20 Produits / services les plus consommés Source : Les Echos
  20. 20. 21 En bref : l’année 2016  Chiffres clés
  21. 21. 2ème partie : “ Les métiers de l’eCommerce”
  22. 22. 23 A/ Les grandes catégories B/ Echantillon de métiers C/ Etat des lieux 2ème partie : Panorama des métiers de l’eCommerce
  23. 23. 24 A/ Les grandes catégories B/ Echantillon de métiers C/ Etat des lieux 2ème partie : Panorama des métiers de l’eCommerce
  24. 24. 25 Avant de démarrer, pouvez-vous citer des métiers ? Commerce Marketing Entrepreneuriat WebDesign Data Analyst Création Communication Etc.
  25. 25. 26 Beaucoup de “nouveaux métiers” mais de très nombreux sont communs au commerce “classique” Dans l’eCommerce il y a “commerce” ! Comme tout commerce il faut assurer : - Référencement, visibilité - La promotion, communication - La logistique, la livraison, la tenue des stocks - Gérer les encaissements, tenir la comptabilité - Innover, se mettre « à la page » etc…
  26. 26. 27 Les métiers de l’internet se retrouvent également dans l’eCommerce Visuel des métiers de l’Internet sur http://metiers.internet.gouv.fr
  27. 27. 28 Quelques métiers Marketing et Communication
  28. 28. 29 Quelques métiers autour de la Création
  29. 29. 30 A/ Les grandes catégories B/ Echantillon de métiers C/ Etat des lieux 2ème partie : Panorama des métiers de l’eCommerce
  30. 30. 31 Développement de la notoriété de l’entité Animation des communautés Rédaction de contenu Veille Benchmarketing Reporting & Analyse Maîtrise outils de mesure de l’e-reputation Maîtriser des techniques de veille Bonne culture générale Capacité à fédérer sa communauté Digital Native Créatif / Réactif Curieux / Autonome Sens du contact
  31. 31. 32 Business Developer Le Business Developer a pour mission principale de trouver de nouveaux leviers de croissance pour l’entreprise Définition d’un plan commercial Analyse de marchés Acquisition de nouveaux clients : chasse Elevage des clients existants Négociation, reporting, upselling Bonne connaissance du secteur Capacités d’analyse Talents de négociation Vision stratégique Automnomie Excellent relationnel Forte implication personnelle
  32. 32. 33 Elaboration de la stratégie eCommerce Suivi et développement commercial Gestion d’une BU Management des équipes Veille technologique et stratégique Maîtrise des outils de tracking, webanalyse Maîtrise des langages techniques Maîtrise des outils des flux logistiques Coordinateur de projet Excellent communicant Leadership Pragramatique Do-er
  33. 33. 34 Elaboration de la stratégie marketing Gestion budget marketing Définition de a stratégie social media Reporting avec suivi des différents KPI Veille technologique Webmarketing (SEO, SMO, Affiliation…) Culture e-marketing légendaire Orientation ROIste Maîtrise des outils d’analyse web Bon gestionnaire Inventif / Audacieux Pragmatique Sens de la négociation Le Responsable Web Marketing est chargé(e) de mettre en oeuvre des stratégies de marketing digital pour développer la vente de produits ou services d’une entreprise
  34. 34. 35 Data Scientist Le Data Scientist est un professionnel de la gestion et de l’analyse du Big Data pour la stratégie et l’opérationnel de l’entreprise Structuration données clients Analyse / Développement Optimisation des actions marketing Management Veille technologique Maîtrise des bases de données Maîtrise des outils de web analyse Bonne culture Marketing Orienté Client Rigueur / Organisation Force de proposition Curiosité Pédagogie
  35. 35. 36 A/ Les grandes catégories B/ Echantillon de métiers C/ Etat des lieux 2ème partie : Panorama des métiers de l’eCommerce
  36. 36. 37 26% des e-marchands souhaitent embaucher au moins une personne, ce qui représente 52 000 créations d'emploi en 2017, soit plus de 30% des créations de postes dans le secteur marchand en France, selon l'Insee. Des chiffres prometteurs ! Selon la FEVAD, les intentions de recrutement chez les dirigeants e-commerce sont encore plus élevées puisque près de la moitié des entreprises (48%) envisagent de recruter en 2017 !
  37. 37. 38 Quelques prévisions de recrutement Showroomprivee.com Spécialiste de la vente événementielle créée en 2006. Elle se développe également par croissance externe, à l'international comme sur son marché domestique. L'entreprise fondée par Thierry Petit a ainsi récemment racheté son concurrent italien Saldi Privati, ou encore Beauteprivee, spécialisée dans les ventes flash de produits de beauté. Effectif : 933 salariés. 10e place dans le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique. Recrutements prévus en 2017 : 201 – 250 recrutements Profils recherchés : Business développeurs, développeurs, chefs de projets, ingénieurs logistique, métiers de la mode…
  38. 38. 39 Quelques prévisions de recrutement Voyageprive.com Créée en 2004, la société s'est spécialisée dans la vente de voyages haut de gamme à prix cassés. Présente dans 7 pays en Europe (France, Espagne, Royaume-Uni, Italie, Pologne, Belgique, Suisse), la société réalise 520 millions d'euros de chiffre d'affaires. Effectif : 400 salariés. 13e place dans le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique. Recrutements prévus en 2017 : 151 – 200 recrutements Profils recherchés : Acheteurs/ Contract managers (Travel); Country managers/ International bus dev managers; Chargés d'édition France et International; Growth hackers; Business data analysts, Full stack developers; Mobile software developers, Big data experts…
  39. 39. 40 Quelques prévisions de recrutement Aramis Auto Spécialisée dans la vente de véhicules neufs ou d'occasion sur Internet. Créée en 2001, l'entreprise cofondée par Guillaume Paoli est entrée en négociations exclusives avec PSA en octobre dernier, en vue d'un rachat par le groupe automobile. Effectif : 450 salariés. 26e place dans le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique. Recrutements prévus en 2017 : 101 – 150 recrutements Profils recherchés : Developpeur, Commercial, Data Analyst, Ingénieur Decisionnel, Responsable d'agence.
  40. 40. 41 Start-up ou Grande Enseigne ?
  41. 41. 42 Les 2 bénéficient de très nombreux postes ouverts. C’est à vous de faire votre choix !
  42. 42. 43 A méditer…
  43. 43. 3ème partie : “Quel futur pour l’eCommerce ?”
  44. 44. 45 A/ Avantages & Opportunités B/ Inconvénients & Contraintes C/ Quels défis ? Quelles tendances ? 3ème partie : Quel futur pour l’eCommerce ?
  45. 45. 46 COMMERCE SUR INTERNET COMMERCE TRADITIONNEL Le client détermine le moment de ses courses Le vendeur contrôle l’heure d’ouverture et de fermeture L’emplacement de vente prend son importance sur les résultats de recherche Le vendeur détermine l’emplacement de vente Le client se sert lui-même (influence?) Le vendeur sert son client (influence?) Support informatique, numérique dans l’ère du temps Support traditionnel Rencontre virtuelle Rencontre physique Intérêt du consommateur +++ Intérêt du consommateur ++ Croissance (de l’écosystème) +++ Croissance + Le Jeu des différences…
  46. 46. 47 A/ Avantages & Opportunités B/ Inconvénients & Contraintes C/ Quels défis ? Quelles tendances ? 3ème partie : Quel futur pour l’eCommerce ?
  47. 47. 48 Intérêts d’un site eCommerce ...Pour les entreprises : > Il représente un nouveau canal de distribution non négligeable. > Il permet de se développer sur des marchés, jusque-là inaccessibles avec un magasin physique, en s’affranchissant des frontières > Il permet de développer l'intéractivité entre l'entreprise et ses clients (sons, images, vidéos...) > Il facilite les achats, sans que l'acheteur n'ai besoin de se déplacer. > Il permet de proposer à la clientèle des prix moindres, les charges étant réduites. > Il permet de recueillir des données sur les clients, ce qui permettra de mettre en place des actions de marketing direct. ...Pour les internautes : > Un site de e-commerce permet aux clients d'effectuer un repérage avant d'acheter en magasin. > Ce type de site permet aux clients de rechercher le meilleur prix. > Le client effectue ses achats de son domicile. > Possibilité d'accéder au magasin de n'importe où dans le monde, 24h/24 et 7j/7. > Gain de temps non négligeable.
  48. 48. 49 A/ Avantages & Opportunités B/ Inconvénients & Contraintes C/ Quels défis ? Quelles tendances ? 3ème partie : Quel futur pour l’eCommerce ?
  49. 49. 50 Limites d’un site eCommerce Pour les entreprises : > Certains clients sont réticents à l'achat en ligne. Un site de e-commerce peut donc ne pas répondre aux attentes espérées, si la cible de l'entreprise fait partie de l'une de ces catégories. > Le manque de confiance dans les moyens de paiement et la peur de l'arnaque, portent préjudice aux sites de e-commerce. > Risque de cannibalisation entre le canal virtuel et le canal physique. ...Pour les internautes : > Ce genre de sites enregistrent l'ensemble des actions de l'internautes, ce qui permet de suivre les habitudes de consommation des clients. > Le manque de relations humaines dans les transactions peut manquer aux clients. > La possibilité de tomber sur un site malveillant est envisageable. > Le non contact avec le produit (et plus particulièrement en ce qui concerne le milieu du vêtement) peut être un frein à l'achat. > La difficulté de faire appel au service après vente en cas de problème. > Les délais de livraison, ainsi que les traifs associés peuvent parfois être relativement conséquents.
  50. 50. 51 A/ Avantages & Opportunités B/ Inconvénients & Contraintes C/ Quels défis ? Quelles tendances ? 3ème partie : Quel futur pour l’eCommerce ?
  51. 51. 52 L’histoire du eCommerce : 3 grandes premières étapes TECHNIQUE • Construire un environnement techno propice • Paiement • Approvisionnement / Livraison • Etc... MARKETING • Faire venir du monde sur le site • Etre bien référencé • Rentabiliser ses coûts d'acquisition • Etc... FIDELISATION • Développer une relation durable avec l'internaute • Créer des offres sur- mesures • Informer des nouveautés • Etc...
  52. 52. 53 Quelques tendances de l’étude FEVAD 2017 L’importance du multi-canal « Le m-commerce est largement ancré au sein des répondants : presque la totalité des sites propose une version mobile de leur site e-commerce (94%) » Etre présent sur les réseaux sociaux « Facebook reste, de loin, le réseau le plus largement utilisé par les e-marchands; Instagram et Twitter ne sont pas en reste » L’évolution des modes de livraison « Les services de livraison premium continuent de se développer. Près du tiers des répondants proposent cette option ou projettent sa création. Aussi, le « clic and collect » (retraits en magasins suite à une commande sur internet) reste apprécié par les utilisateurs »
  53. 53. 54 Mais de très nombreux autres défis sont à relever !  Concurrence (jeux des poupées russes…)  Internationalisation : (montée en puissance de l’éco cross-border…)  Paiements  Marketplaces  Sécurité  Marketing prédictif  Logistique du « dernier kilomètre »
  54. 54. 55 75 % des internautes de plus de 65 ans se servent de leur connexion pour des achats ! 7 % = la part des ventes de l’eCommerce dans le secteur du commerce de détail… avec donc une marge énorme de progression ! Quelques faits pour conclure
  55. 55. Conclusion
  56. 56. 57  L’eCommerce a dépassé le stade de la nouveauté !  Il constitue une alternative au système traditionnel de vente mais ne le remplace pas : il est complémentaire et fait partie intégrante de la stratégie globale.  Au delà de tous ces chiffres, il faudrait prendre en considération tout l’écosystème engendré par ces évolutions : l’eCommerce n’est que la face émergée de la révolution induite par le digital…
  57. 57. 59 COPYRIGHT Contenu édité dans le cadre du module PPP - exclusivement à l’attention de la promotion AGEFA31 de l’IUT Paris Descartes. Reproduction et diffusion strictement interdites MERCI POUR VOTRE ECOUTE
  58. 58. 60 @ Nos intervenants Aubin NKANGA – Ticket Surf (TSI) Gilles TANNUGI – Ve Interactive

Hinweis der Redaktion

  • Background placeholder: After choosing your image, Right click on the image -> Send to back -> Click on send to back
  • Background placeholder: After choosing your image, Right click on the image -> Send to back -> Click on send to back
  • Background placeholder: After choosing your image, Right click on the image -> Send to back -> Click on send to back
  • Background placeholder: After choosing your image, Right click on the image -> Send to back -> Click on send to back
  • Background placeholder: After choosing your image, Right click on the image -> Send to back -> Click on send to back

×