Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.
LE JOURNAL DES AGENTS
DE LA VILLE DE POISSY
N°13 | Juin 2016
cohési n
Monsieur le Directeur Général,
Je pense et j’espère ...
N°13 | Juin 2016
Zoom
2014-2016
« BEAUCOUP A ÉTÉ FAIT »
ANNONCE JEAN-PAUL DELANOË (DGS)
ORGANISATION DU TRAVAIL,
UNE NOUVE...
N°13 | Juin 2016
Zoom
COMMUNAUTÉ URBAINE
GRAND PARIS SEINE & OISE
Le 1er
janvier dernier, la Communauté
urbaine Grand Pari...
N°13 | Juin 2016
Ressources
AVIS DE CONCOURS
JJ Médecin 2e
classe : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016
(CIG 92,...
Nächste SlideShare
Wird geladen in …5
×

Cohesion13juin2016

581 Aufrufe

Veröffentlicht am

journal interne

  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Cohesion13juin2016

  1. 1. LE JOURNAL DES AGENTS DE LA VILLE DE POISSY N°13 | Juin 2016 cohési n Monsieur le Directeur Général, Je pense et j’espère que nous arrivons à la fin de la période critique de cette crue de la Seine et je ne veux plus attendre pour vous dire combien j’ai apprécié la qualité de votre action. En mon nom personnel et au nom de tous les habitants de l’île de Migneaux, je veux très sincèrement vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour permettre aux iliens de surmonter cet épisode imprévu. Nous, vos administrés, résistons rarement à la tentation de critiquer les services municipaux à la moindre occasion. Et bien je veux, aujourd’hui, tout au contraire, vous dire que vous avez mené, avec l’ensemble de vos directeurs et de vos services, une action en tous points remarquable et que nous vous sommes très reconnaissants pour la disponibilité, l’implication et l’efficacité dont vous avez, à tous moments, fait preuve. Sans aucune flagornerie - et nous aurons, sans doute, parfois, l’occasion de diverger dans l’appréciation de situations qu’il nous faudra aborder ensemble – je veux vous dire que j’ai particulièrement apprécié la qualité de nos échanges et la confiance que nous avons, je crois, partagée. Je veux également vous dire que j’ai senti chez tous vos collaborateurs le souci de mener leur mission avec un réel sens du service rendu à leurs concitoyens et une qualité d’écoute des besoins et demandes des personnes, assez rare aujourd’hui. Je vous demande de bien vouloir transmettre à tous vos directeurs et à tous vos services mes remerciements et l’expression de la gratitude que tous les habitants de l’île de Migneaux ont pour leur dévouement. J’ai, enfin, particulièrement apprécié la franchise et la transparence qui ont présidé à nos échanges et vous en remercie personnellement. Je vous saurai gré, pour finir, d’être mon interprète auprès du directeur et des personnels de la police municipale ainsi qu’auprès de l’ensemble des pompiers et de leur Commandant pour leur dire, à eux aussi, toute notre gratitude. Merci et bravo. Très cordialement, Serge Matikhine, Président du SPIM 2014-2016 "BEAUCOUP A ÉTÉ FAIT" Retour en forme de bilan sur l'action de la municipalité au cours de ces deux dernières années ➔ Pages 2-3 RESSOURCES POINT D’INDICE ET MÉDAILLE D’HONNEUR ➔ Page 4 Pour remercier les agents de la Ville, Serge Matikhine, président du SPIM, a écrit au Directeur Général des Services. Voici sa lettre. édito La première semaine de juin a vu la Seine sortir de son lit. Un événement rare qui a entraîné la mise en place d’un plan pour garantir la sécurité des riverains du fleuve et notamment des résidents de l’île de Migneaux. Face à cette crue, des agents de plusieurs services, les policiers municipaux notamment, ont été mobilisés. De jour et de nuit, c’est un esprit d’équipe indéfectible qui a régné au sein de ce personnel. Cette implication et cette disponibilité, ce travail de grande qualité, ont été reconnus et appréciés par de nombreux Pisciacais, lesquels ont largement félicité ces agents pour leur sens du service public. En l’occurrence, le mot « mission » a pris tout son sens lors de cette période. À l’heure du bilan, que je juge positif sur l’action du personnel municipal, je m’associe aux félicitations que m’a adressées M. Matikhine, président du Syndicat des propriétaires de l’île de Migneaux (SPIM). Comme lui, je vous dis « merci et bravo » pour votre action durant ces journées difficiles. À toutes et tous, je souhaite de bonnes et salvatrices vacances Jean-Paul Delanoë Directeur Général des Services
  2. 2. N°13 | Juin 2016 Zoom 2014-2016 « BEAUCOUP A ÉTÉ FAIT » ANNONCE JEAN-PAUL DELANOË (DGS) ORGANISATION DU TRAVAIL, UNE NOUVELLE MÉTHODE À leur arrivée, Jean-Paul Delanoë et ses proches collaborateurs ont mis en place de nouvelles méthodes de travail, avec une équipe fortement renouvelée. Désormais, les membres de la direction générale se réunissent le lundi matin. Dirigée par Jean- Paul Delanoë, cette instance est composée de Philippe Gros, Directeur général adjoint, Sophie- Emmanuelle Lecat, adjointe auprès du Directeur Général des Services, Antoine Rialland, Directeur en charge des ressources humaines, Philippe Leymarie, Directeur en charge des finances, Sylvie Tounsi, coordinatrice de la vie sociale, Ali Fathi, chargé de mission à la cohésion sociale et à la politique de Ville, Marc Busso, Directeur des services techniques, et Christian Mary, chargé des relations avec les agents. «  Au fil du temps et des projets, cette équipe a fait preuve de la cohésion et de l’entraide indispensables pour mener à bien l’ensemble de nos projets », insiste Jean-Paul Delanoë. L’après-midi de ce même jour, la direction générale rencontre le maire, les membres de son cabinet et certains directeurs de fonction support. Ce point permet d’établir le plan d’actions. Le mardi matin, l’ensemble des directeurs – une trentaine d’agents – est réuni pour dresser la feuille de route. PROXIMITÉ ET RÉACTIVITÉ « Plus de 80% du programme de la liste conduite par le maire est déjà réalisé », précise Jean-Paul Delanoë. Un résultat qui trouve en partie son explication dans la réactivité des services municipaux et le management des encadrants. « On s’est donnés à fond. On a travaillé avec envie. Les deux années sont passées vite  ! Au sein de la direction générale, chacun a trouvé sa place et a travaillé pour un projet commun. Nous sommes une équipe soudée au service du maire. Aujourd’hui, il nous faut seulement prendre du recul pour mieux appréhender l’avenir », commente Philippe Gros. Pour atteindre ce résultat, les membres de la direction générale ont délibérément pratiqué la proximité avec l’ensemble des agents. « Nous avons rencontré à plusieurs reprises les encadrants et les cadres intermédiaires afin de les tenir au courant des enjeux ». Certainsservices,telsquelaPolicemunicipale,les animateurs de centres de loisirs, le service voirie- propreté et espaces verts… ont été réunis. Avec les Atsem, une charte a été signée. Ces rencontres sont à associer aux visites de courtoisie qu’a pu faire le maire dans les services, les réunions de l’ensemble du personnel qu’il a organisées. Par ailleurs, les représentants des deux organisations syndicales sont reçus par Jean-Paul Delanoë et les représentants de la DRH, chaque mois. Cette volonté de proximité et d’écoute se retrouve dans le contact avec la population. «  Tous les mois, dans chaque quartier, les habitants sont invités à rencontrer les élus et les directeurs de service. Il nous faut alors répondre rapidement aux demandes », déclare Jean-Paul Delanoë. FINANCES : L’HEURE DES ÉCONOMIES Dès 2014, le service des finances a tiré la sonnette d’alarme et sensibilisé les élus sur les difficultés financières qu’allait rencontrer la Ville en raison de la baisse massive de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) versée par l’État. Des efforts ont été produits par l’ensemble des services pour respecter cette ligne de conduite et effectuer des économies. Avec un objectif : ne pas augmenter les impôts locaux. Plusieurs leviers ont été mis en route : • Une diminution de la masse salariale, trop élevée pour une ville de 40 000 habitants, en abaissant le nombre d’heures supplémentaires et en réduisant les embauches au strict nécessaire. Ceci a été possible en instituant une procédure de déclaration et de validation de ces heures mais aussi en organisant la mutualisation des services. • Un plan d’actions contre l’absentéisme a aussi été lancé, notamment pour améliorer les conditions de travail des agents, et faire baisser les 20 000 jours d’absence par an qui représentent un coût conséquent pour les finances de la Ville et désorganisent les services et le travail de chacun. • Les charges générales de fonctionnement sont elles aussi fortement contraintes. Après un travail d’élaboration budgétaire long, les réunions d’arbitrage avec le maire ont montré cette complexité. L’importance de ce travail a permis de présenter un budget équilibré sans augmentation fiscale. Mais ce travail continue avec une pression de tous les jours pour maintenir le cap et ne pas dépasser les capacités financières. Ainsi, tous les mercredis, les bons de commandes sont analysés et validés par la direction générale et le maire. Au cœur d’une action, une date anniversaire est l’occasion de faire un point, d’établir un bilan. Ce printemps 2016 marque deux années passées à la tête des affaires de la Ville par l’équipe conduite par le maire Karl Olive. Parallèlement, pour « mettre en œuvre » la politique des élus, l’administration municipale a connu de profonds changements orchestrés par Jean-Paul Delanoë, le nouveau Directeur Général des Services. « Il a fallu tout remettre en marche, annonce-t-il. Aujourd’hui, notre action se passe dans la transversalité et l’échange, pour une meilleure efficacité. » Pour la direction générale, les services municipaux ont pris leur vitesse de croisière et affrontent les difficultés quand elles se présentent – la nécessité de produire des économies, par exemple… – dans la sérénité.
  3. 3. N°13 | Juin 2016 Zoom COMMUNAUTÉ URBAINE GRAND PARIS SEINE & OISE Le 1er janvier dernier, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise a vu le jour. Ce regroupement de 73 communes rassemblant plus de 400 000 habitants constitue à terme un bouleversement fort pour Poissy, à l’instar des autrescommunesconcernées.Lamairiedemeure néanmoins la porte d’entrée des demandes des habitants. Actuellement, une dizaine de collègues ont rejoint la Communauté urbaine  présidée par Philippe Tautou. Il s’agit des agents des services traitement des résidus urbains, politique de la Ville et développement économique, les seuls services à avoir été transférés. Au début de l’année 2017, ils seront rejoints par ceux de la voirie et de la propreté urbaine. Toutefois, ces derniers continueront à travailler depuis les équipements de la Ville. « Cette année 2016 permet un transfert des agents en douceur vers GPS&O tout en laissant la Communauté urbaine mettre en place les circuits de validation et la nouvelle organisation adéquate pour conserver la qualité de service à l’usager que nous connaissons à Poissy ». RESTRUCTURATION DES LOCAUX À l’heure des économies, il était important pour la Ville de regrouper l’ensemble de ses services au sein de bâtiments lui appartenant et d’en finir avec des loyers parfois prohibitifs. Cette restructuration s’est par obligation étalée dans le temps. En deux années, elle a vu l’ouver- ture de la Maison Bleue, espace regroupant les services aux aînés, le déplacement de l’Office de tourisme au sein de l’ex-Maison de la citoyenne- té et de la solidarité associative avec la création d’un lieu de TéléTravail, le regroupement du Point d’accès au droit (PAD) et du Centre communal d’action sociale (CCAS) dans les locaux libérés la Police municipale (boulevard Louis-Lemelle) la- quelle s’est installée dans l’ex-Maison des Parents, rue Jean-Claude Mary. Plus récemment, le service événementiel s’est installé avec le service com- munication (boulevard Louis-Lemelle). Ces changements vont encore perdurer quelques mois. Les services actuellement dans le bâtiment de la Caisse d’épargne vont être transférés. «  Conscients que ces déménagements sont parfois source d’angoisse pour les agentsdontleshabitudessontchangées, nous accompagnons et informons au maximum les collègues du dispositif et de ses raisons. C’est le rôle de Christian Mary », précise Jean-Paul Delanoë, poursuivant, «  En dehors de l’aspect financier nous constatons l’effet bénéfique de cette restructuration sur les méthodes de travail et sur le décloisonnement des services. Beaucoup d’agents sont d’ailleurs revenus vers moi pour me dire que ce déménagement a été considéré comme un nouveau départ et source d’une nouvelle motivation. » UN HORIZON PLUS CLAIR Si les deux dernières années ont connu d’importants et fondamentaux bouleversements, le futur passe lui aussi par des changements dans l’organisation. « Nous allons continuer à travailler dans le sens souhaité par l’équipe municipale et procéder à des ajustements en fonction des événements et des nécessités  », explique Jean-Paul Delanoë. Ainsi, avec la construction du bâtiment Nexity, derrière l’Hôtel de Ville, une nouvelle réorganisation sera mise en œuvre. L’obligation de permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite fait qu’une réflexion sera engagée sur la répartition des services. Pour les finances locales, « le nerf de la guerre », Jean-Paul Delanoë pense qu’« à partir de 2018, la Ville devrait connaître une situation budgétaire plus confortable résultant de notre rigueur. À moins que l’État impose de nouveaux efforts aux collectivités territoriales ».
  4. 4. N°13 | Juin 2016 Ressources AVIS DE CONCOURS JJ Médecin 2e classe : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016 (CIG 92, 93, 94). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Concours le 2 février 2017. JJ Infirmier en soins généraux : Inscriptions du 6 sept. au 5 octobre 2016 (CDG 77). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Concours le 6 février 2017. JJ Puéricultrice de classe normale : Inscriptions du 6 sept. au 5 octobre 2016 (CDG 36). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Concours le 7 février 2017. JJ Agent de maîtrise : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016 (CDG 77). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Examen le 26 janvier 2017. NB : Les pré-inscriptions se font exclusivement en ligne sur le site du CIG indiqué entre parenthèses. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service formation (formation@ville-poissy.fr). AVIS D’EXAMENS PROFESSIONNELS JJ Educateur Activités physiques et sportives ppal 2e classe : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016 (CIG 92, 93, 94). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Examen le 19 janvier 2017. JJ Educateur Activités physiques et sportives ppal 1re classe : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016 (CDG 45). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Examen le 19 janvier 2017. JJ Agent de maîtrise (promotion interne) : Inscriptions du 6 septembre au 5 octobre 2016 (CIG 92, 93, 94). Limite dépôt des dossiers le 13/10/2016. Examen le 26 janvier 2017. NB : Les pré-inscriptions se font exclusivement en ligne sur le site du CIG indiqué entre parenthèses. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service formation (formation@ville-poissy.fr). PREPARATION CONCOURS JJ Conservateur de bibliothèques : Inscriptions jusqu’en septembre 2016. Date du test septembre 2016. Préparation décembre 2016 à avril 2017. Concours interne en mai 2017. JJ Conservateur du patrimoine : Inscriptions jusqu’en novembre 2016. Date du test décembre 2016. Préparation mars à juillet 2017. Concours interne en août 2017. JJ Médecin : Inscriptions jusqu’au 15 octobre 2016. Préparation décembre 2016 à janvier 2017. Concours sur titres le 2 février 2017. JJ Puéricultrice de classe normale : Inscriptions jusqu’au 15 octobre 2016. Préparation décembre 2016 à janvier 2017. Concours sur titres le 7 février 2017. JJ Infirmier en soins généraux : Inscriptions jusqu’au 15 octobre 2016. Préparation de déc. 2016 à janvier 2017. Concours sur titres le 6 février 2017. JJ Agent spécialisé des écoles maternelles 1re classe : Inscriptions jusqu’au 15 octobre 2016. Préparation de mai à octobre 2017. Concours interne, externe, 3e concours le 18 octobre 2017. NB : Les pré-inscriptions se font exclusivement en ligne sur le site du CNFPT (www.cnfpt.fr). Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service formation (formation@ville-poissy.fr). cohési n LE JOURNAL DES AGENTS DE LA VILLE DE POISSY Directeurs de la publication : Karl OLIVE - Maire de Poissy, Vice-président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise Vice-président du Conseil départemental des Yvelines Jean-Paul DELANOË - Directeur Général des Services Directeur de rédaction: Stéphane GAUTHIER Rédacteurs Pierre PLOUZE, Stéphane GAUTHIER Photos Franck STROMME, Patrick BULANGER Maquettiste Loïc JOURNO MOUVEMENTS DE PERSONNELS + Ils nous ont rejoints Mobilité - Ils ont quitté la collectivité VALENTIN Cyrielle Education & Loisirs > Guichet unique/Cimetières (Assistante administrative) ALI Athimari Vie scolaire > Crèche Le Petit prince (Agent technique polyvalent) BENHAMOU BOURDON Marie-Claude CCAS > Centre André- Malraux (Assistante administrative) - IVARS-PORTIER Brigitte Cabinet du Maire (Directrice de cabinet) - GODET Dominique ATM Plomberie (Responsable atelier plomberie) - ISSOSTA Charlotte Médiathèque (Référente petite enfance réseau des médiathèques) - BOUTEILLER Mireille Vie scolaire (Responsable ATSEM) - BOUCHAID Nadine Vie scolaire (Agent d’entretien château de Villiers) - LARFI Samia Crèche familiale St-Louis (Assistante maternelle) - PERRIN Jean-Christophe Espaces verts (Jardinier) - JBARA Youssef Centre André-Malraux (Animateur jeunesse) - EKEDI NGANDO Rodney Vie des quartiers (Agent de développement local) - CIENKA Jennifer Crèche Le Petit prince (Agent technique polyvalent) - PROKOFIEVA Ekatérina CCAS (Aide à domicile) Rémunération Augmentation du point d’indice À compter du 1er juillet 2016, la valeur du point d’indice augmentera de 0,6%. Le traitement brut annuel minimum de la fonction publique (indice majoré 309) sera fixé à 17 272,14€, soit un montant brut mensuel de 1 439,34€. Il était de 1 430,76€ depuis le 1er juillet 2010, date de la dernière revalorisation. Récompense Médaille d’honneur Régionale, Départementale et Communale La médaille d’honneur Régionale, Départementale et Communale créée par le décret n°87-594 du 22 juillet 1987 a pour objet de récompenser les services rendus aux collectivités territoriales et à leurs établissements publics. Qui peut bénéficier de la médaille ? Les agents et élus des régions, des départements, des communes et de leurs établissements publics. Quelle est la durée de service pour pouvoir prétendre à la médaille ? La durée de service varie selon l’échelon : • échelon « argent » après 20 ans de service, • échelon « vermeil » après 30 ans de service, • échelon « or » après 35 ans de service. Quels sont les services pris en compte pour le calcul du nombre d’années ? • les services accomplis en qualité de titulaire ou de non titulaire, • le temps passé au titre du service national, • les services à temps partiel ou à temps non complet au prorata du temps de travail accompli, • le congé parental, les congés de maternité et d’adoption dans la limite d’une année. NB : Les services comptabilisés sont ceux effectués dans la fonction publique territoriale, hospitalière ou à la Ville de Paris. Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir la médaille ? Aucune. La Direction des ressources humaines établit chaque année, pour la promotion du mois de juillet, les dossiers des agents remplissant les conditions d’obtention. Comment sont informés les agents de l’attribution de leur médaille ? La Direction des ressources humaines les sollicitent en amont, afin qu’ils fournissent les pièces nécessaires à l’établissement du dossier. A quel moment les agents reçoivent-ils leur médaille ? La médaille est remise aux agents lors d’une cérémonie organisée par le Maire dans le courant du 4e trimestre. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Serge Malasoma : smalasoma@ville-poissy.fr

×