Transition ecologique

Fiacre N’GOUIN-CLAIH Dalvin TCHOUBET
Boubacar KEITA Lyes SMAIL
Chaimaa BOULGHALLAT ISG Paris – 2017/2018
TEASING
TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION
La transition écologique est une évolution vers un nouveau modèle économique et social, un modèle de développement
durable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble pour répondre aux grands
enjeux environnementaux, ceux du changement climatique, de la rareté des ressources, de la perte accélérée de la
biodiversité et de la multiplication des risques sanitaires environnementaux
TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION
HISTORIQUE
 Exploitation des ressources naturelles (sols, poissons, forêts, charbon…) après les guerres mondiaux ont posé des
problèmes de pollution et de dérèglement climatique)
 1972 : Parution du rapport « The Limits to Growth »
 1980 : Naissance du concept de transition énergétique en Allemagne et en Autriche
 1987 : Parution du rapport Brundtland et naissance du concept de Développement Durable
 1995 : Parution du rapport « Facteur 4 : deux fois plus de bien-être en consommant deux fois moins de
ressources » commandé au Wuppertal Institut par le Club de Rome
 2003 : Reprise de la notion « facteur 4 » au niveau national par le Chef de l’Etat et le Premier ministre,
pour traduire l’objectif de diviser par 4 les émissions de GES de 1990 d’ici 2050
 2006 : Naissance du mouvement des « Initiatives de Transition » en Angleterre, à l’initiative de Rob Hopkins
 2012 : Reprise du concept « transition » par le gouvernement français
 2013-2015 :COP21 s’est reunis avec pour thèmes: » la transition énergétique, la biodiversité, les risques
sanitaires, la fiscalité écologique et la gouvernance environnementale »
TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION
La transition écologique est le passage d’un modèle égo-consumériste vers un modèle dit éco-consumériste
EGO-CONSUMÉRISTE
Inspiré du terme « Ego-citoyen »,
Ce mot traduit un modèle de consommation
Égo-centrique dont s’inspire le CAPITALISME
ECO-CONSUMÉRISTE
Inspiré du terme « Eco-citoyen »,
Ce mot traduit un modèle de consommation
Éco-responsable la naissance du concept
D’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE
Tout en prenant en compte les interactions avec ses parties prenantes (Actionnaires, employés, conommateurs…)
LES DIFFERENTS BUSINESS MODEL
La transition écologique peut se décliner en de multiples chantiers interdépendants comme par exemple :
LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE
La transition agro-alimentaire décrit le passage d’agriculture industrielle, chimique, consommatrice de pétrole vers une
agriculture biologique paysanne de sorte à réduire les risques sanitaires.
Avec tous les scandales liés aux OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) et aux PERTUBATEURS ENDOCRINIENS, bon
Nombre d’acteurs de l’industrie agro-alimentaire opère une reconversion vers une agriculture dite « bio ».
Il existe plusieurs modèles :
LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE
EXEMPLE DE CARREFOUR – MARQUES DE DISTRIBUTEUR BIO & ENSEIGNES BIO
LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE
EXEMPLE DES LOCAVORES
LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire »
Signé en 2013 puis relancé en Avril 2017 entre l’Etat et les représentants des acteurs de la chaîne alimentaire,
Il fixe notamment l’objectif national de réduction du gaspillage alimentaire à 50 % à l’horizon 2025, soit une
diminution moyenne annuelle de 5% par an entre 2013 et 2025
Il se compose de 6 groupes de travail :
 GT 1 : Indicateurs et mesure du gaspillage
 GT 2 : Dates de péremption
 GT 3 : Gestion des invendus et don alimentaire
 GT 4 : Innovation, efficacité et partenariats
 GT 5 : Éducation, formation, sensibilisation
 GT 6 : Europe et international
LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« ISO 22000»
spécifie les exigences relatives à un système de management de la sécurité des denrées alimentaires dans la chaîne
alimentaire, lorsqu'un organisme a besoin de démontrer son aptitude à maîtriser les dangers liés à la sécurité des
denrées alimentaires, afin de garantir que la denrée alimentaire est sûre au moment de sa consommation par
l'homme
 Elle met l'accent sur les compétences du personnel, sur la recherche continue d'informations concernant les
produits alimentaires (nouvelles lois, normes, règlements, etc.)
 un retour au système HACCP, tel qu'exposé par le Codex Alimentarius
LA TRANSITION ENERGETIQUE
La transition énergétique désigne une modification structurelle
profonde des modes de production et de consommation de l'énergie.
LA TRANSITION ENERGETIQUE
APPROVISIONNEMENT ENERGÉTIQUE DE L’UNION EUROPEENNE
LA TRANSITION ENERGETIQUE
LA TRANSITION ENERGETIQUE
LE SCENARIO NEGAWATT
LA TRANSITION ENERGETIQUE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
Le paragraphe 3 modifie les objectifs du Code de l’Énergie dictés par l’Europe et transposés en droit national :
• Réduire de 40 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990, et les diviser par quatre sur la période
1990-2050
• Réduire la consommation énergétique finale de 20 % en 2030, et de 50 % en 2050
• Multiplier par cinq, à l’horizon 2030, la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrée par les
réseaux de chaleur et de froid
• Diversifier la production d’électricité et baisser la part du nucléaire à 50 % à horizon 2025
« La loi sur La transposition en droit national de 2014 »
LA TRANSITION ENERGETIQUE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« ISO 50001»
Elle est une gestion efficace de l'énergie qui aide les organismes à réaliser des économies,
 réduire leur consommation d'énergie
 faire face au réchauffement climatique.
ISO 50001 guide les organismes, quel que soit leur secteur d'activité, dans la mise en œuvre d'un système de
management de l'énergie qui leur permettra de faire un meilleur usage de l'énergie
LA TRANSITION INDUSTRIELLE
La transition industrielle à l'opposé d’un modèle industriel basé sur l'obsolescence programmée,
Concerne la production de biens durables, réparables, recyclables et avec un bilan carbone positif, des services proposant un
partage et une Meilleure utilisation des biens, le partage du travail, la relocalisation des activités, etc.
LA TRANSITION IDUSTRIELLE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
Le « projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte » adopté le 22 juillet 2015
 La baisse de tarifs de consommation d’electricite pour récompenser leur profil « plat " ou « anticyclique "
puisqu'ils consomment rarement le soir, lors du pic de consommation des ménages. Exemple, les sidérurgistes,
papetiers, chimistes et autres spécialistes de l'aluminium
 Dans un autre domaine, la prolongation des réacteurs nucléaires sera plus encadrée, avec notamment la
nécessité d'organiser une enquête publique.
LA TRANSITION INDUSTRIELLE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« ISO 9001»
définit les critères pour un système de management. Il s’agit de la seule norme de cette famille à pouvoir être
utilisée pour la certification
Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de la qualité, notamment une forte
orientation client, la motivation et l’engagement de la direction, l’approche processus et l’amélioration continue
ISO dispose d'une gamme de normes pour les systèmes de gestion de la qualité basés sur l'ISO 9001 et adaptés à des
secteurs et à des industries spécifiques. Ceux-ci incluent:
 ISO/TS 29001 - Industries du pétrole, de la pétrochimie et du gaz naturel
 ISO 13485 - Dispositifs médicaux
 ISO/IEC 90003 - Ingénierie du logiciel
 ISO 17582 - Systèmes de management de la qualité
 ISO 18091 - Systèmes de management de la qualité
AMENAGEMENT ET URBANISME DURABLE
AMENAGEMENT ET URBANISME DURABLE
LOI SUR L’URBANISME DURABLE
« la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement (Grenelle I ) »
Il comporte un ensemble impressionnant de mesures qui concernent aussi bien les bâtiments et l’urbanisme que les
transports, l’énergie et le climat, la biodiversité, les risques, la santé, les déchets, la gouvernance:
 La mise en valeur des paysages et de prise en compte des schémas régionaux de cohérence écologique et des plans
climat-énergie territoriaux lorsqu’ils existeront
 la détermination des orientations générales de l’espace et des grands équilibres spatiaux
 renforcer l’intégration des politiques publiques en matière d’urbanisme, de transport et d’habitat
 renforcer le rôle des préfets pour déterminer un périmètre de SCOT
AMENAGEMENT ET URBANISME DURABLE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« ISO 15392:2008»
Elle identifie et établit les principes généraux du développement durable dans la construction. Elle repose sur le
concept de développement durable applicable au cycle de vie des bâtiments et autres ouvrages de construction, du
début jusqu’à la fin de leur vie.
 Elle est applicable aux bâtiments et autres ouvrages de construction individuels et collectifs, ainsi qu'aux
matériaux, produits, services et processus liés au cycle de vie de ceux-ci.
 Elle ne fournit pas de niveaux (référentiels) pouvant servir de base à des revendications en matière d'état de
développement durable.
 Elle n'est pas destinée à servir de base pour l'évaluation des organisations ou autres parties prenantes.
L’ECO-MOBILITÉ
Des transports réorientés l’auto partage, le covoiturage, le ferroutage, le télétravail.
L’ECO-MOBILITE
LOI SUR L’ECO-MOBILITE DE PARIS
« La loi sur la transition énergétique » adoptée en 2015
Elle Stipule que les entreprises de plus de 100 travailleurs doivent adopter un plan de déplacements Entreprise (PDE) .
Un PDE est un projet mis en place au sein d’une entreprise pour optimiser les déplacements liés aux activités
professionnelles (trajets domicile – travail des salariés, déplacements professionnels des collaborateurs, clients,
fournisseurs...)
L’ECO-MOBILITE
LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS
« ISO 14001»
Elle concerne le management environnemental.
Elle repose sur le principe d’amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts
liés à l’activité de l’entreprise.
Cette démarche est souvent représentée par la roue de Deming.
FINANCE VERTE & SOCIALE
L'Investissement Socialement Responsable (ISR) consiste à investir dans des fonds d’investissement
qui prennent en compte, en plus des critères financiers classiques, le comportement de l’entreprise
dans le domaine social et environnemental.
INVESTISSEURS
EXEMPLE
PROJET SOCIAL & ENVIRONNEMENTAL
IMPACT DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE
SUR L’ECONOMIE
MONDIALISATION
INTERNET
MISE EN SITUATION : ECONOMIE SOCIALE
ET SOLIDAIRE / RSE
ETUDE DE CAS : DELIVEROO
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/08/les-
livreurs-de-deliveroo-desormais-couverts-par-une-assurance-
accident-du-travail_5183045_3234.html
1 von 29

Más contenido relacionado

Similar a Transition ecologique(20)

L'emploi dans la transition écologiqueL'emploi dans la transition écologique
L'emploi dans la transition écologique
Conseil Economique Social et Environnemental2.6K views
Soutenance fin d\'étudesSoutenance fin d\'études
Soutenance fin d\'études
CyrilMeuley6.3K views
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Ministère du Tourisme - Maroc1.6K views
Cours DD HEC 2009Cours DD HEC 2009
Cours DD HEC 2009
zecite1.5K views
2021 06-14-epoko.fr2021 06-14-epoko.fr
2021 06-14-epoko.fr
pbcom199822 views
Revue Echanges n°28Revue Echanges n°28
Revue Echanges n°28
France Qualité • AFQP938 views

Más de Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔(12)

les solutions ethiques pour palier à ce probleme des dieselsles solutions ethiques pour palier à ce probleme des diesels
les solutions ethiques pour palier à ce probleme des diesels
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔400 views
Supply chain l'oreal Supply chain l'oreal
Supply chain l'oreal
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔2.9K views
Structure des entreprises  LVMH & RICHEMONTStructure des entreprises  LVMH & RICHEMONT
Structure des entreprises LVMH & RICHEMONT
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔6.9K views
Le pouvoir-de-la- financeLe pouvoir-de-la- finance
Le pouvoir-de-la- finance
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔157 views
Tchoubet support atelier enjeux et pipTchoubet support atelier enjeux et pip
Tchoubet support atelier enjeux et pip
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔122 views
Chapter 4 from outliers: Story of successChapter 4 from outliers: Story of success
Chapter 4 from outliers: Story of success
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔626 views
Memoire presentationMemoire presentation
Memoire presentation
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔1.1K views
Brics pptBrics ppt
Brics ppt
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔295 views
Tchoubet dalvinTchoubet dalvin
Tchoubet dalvin
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔385 views
Donald trumpDonald trump
Donald trump
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔263 views
Opportunit strategy marlboroOpportunit strategy marlboro
Opportunit strategy marlboro
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔197 views
Logistique urbaineLogistique urbaine
Logistique urbaine
Dalvin TCHOUBET 👨‍🎓✔1.5K views

Transition ecologique

  • 1. Fiacre N’GOUIN-CLAIH Dalvin TCHOUBET Boubacar KEITA Lyes SMAIL Chaimaa BOULGHALLAT ISG Paris – 2017/2018
  • 3. TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION La transition écologique est une évolution vers un nouveau modèle économique et social, un modèle de développement durable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble pour répondre aux grands enjeux environnementaux, ceux du changement climatique, de la rareté des ressources, de la perte accélérée de la biodiversité et de la multiplication des risques sanitaires environnementaux
  • 4. TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION HISTORIQUE  Exploitation des ressources naturelles (sols, poissons, forêts, charbon…) après les guerres mondiaux ont posé des problèmes de pollution et de dérèglement climatique)  1972 : Parution du rapport « The Limits to Growth »  1980 : Naissance du concept de transition énergétique en Allemagne et en Autriche  1987 : Parution du rapport Brundtland et naissance du concept de Développement Durable  1995 : Parution du rapport « Facteur 4 : deux fois plus de bien-être en consommant deux fois moins de ressources » commandé au Wuppertal Institut par le Club de Rome  2003 : Reprise de la notion « facteur 4 » au niveau national par le Chef de l’Etat et le Premier ministre, pour traduire l’objectif de diviser par 4 les émissions de GES de 1990 d’ici 2050  2006 : Naissance du mouvement des « Initiatives de Transition » en Angleterre, à l’initiative de Rob Hopkins  2012 : Reprise du concept « transition » par le gouvernement français  2013-2015 :COP21 s’est reunis avec pour thèmes: » la transition énergétique, la biodiversité, les risques sanitaires, la fiscalité écologique et la gouvernance environnementale »
  • 5. TRANSITION ECOLOGIQUE - DEFINITION La transition écologique est le passage d’un modèle égo-consumériste vers un modèle dit éco-consumériste EGO-CONSUMÉRISTE Inspiré du terme « Ego-citoyen », Ce mot traduit un modèle de consommation Égo-centrique dont s’inspire le CAPITALISME ECO-CONSUMÉRISTE Inspiré du terme « Eco-citoyen », Ce mot traduit un modèle de consommation Éco-responsable la naissance du concept D’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Tout en prenant en compte les interactions avec ses parties prenantes (Actionnaires, employés, conommateurs…)
  • 6. LES DIFFERENTS BUSINESS MODEL La transition écologique peut se décliner en de multiples chantiers interdépendants comme par exemple :
  • 7. LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE La transition agro-alimentaire décrit le passage d’agriculture industrielle, chimique, consommatrice de pétrole vers une agriculture biologique paysanne de sorte à réduire les risques sanitaires. Avec tous les scandales liés aux OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) et aux PERTUBATEURS ENDOCRINIENS, bon Nombre d’acteurs de l’industrie agro-alimentaire opère une reconversion vers une agriculture dite « bio ». Il existe plusieurs modèles :
  • 8. LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE EXEMPLE DE CARREFOUR – MARQUES DE DISTRIBUTEUR BIO & ENSEIGNES BIO
  • 10. LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire » Signé en 2013 puis relancé en Avril 2017 entre l’Etat et les représentants des acteurs de la chaîne alimentaire, Il fixe notamment l’objectif national de réduction du gaspillage alimentaire à 50 % à l’horizon 2025, soit une diminution moyenne annuelle de 5% par an entre 2013 et 2025 Il se compose de 6 groupes de travail :  GT 1 : Indicateurs et mesure du gaspillage  GT 2 : Dates de péremption  GT 3 : Gestion des invendus et don alimentaire  GT 4 : Innovation, efficacité et partenariats  GT 5 : Éducation, formation, sensibilisation  GT 6 : Europe et international
  • 11. LA TRANSITION AGRO-ALIMENTAIRE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « ISO 22000» spécifie les exigences relatives à un système de management de la sécurité des denrées alimentaires dans la chaîne alimentaire, lorsqu'un organisme a besoin de démontrer son aptitude à maîtriser les dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires, afin de garantir que la denrée alimentaire est sûre au moment de sa consommation par l'homme  Elle met l'accent sur les compétences du personnel, sur la recherche continue d'informations concernant les produits alimentaires (nouvelles lois, normes, règlements, etc.)  un retour au système HACCP, tel qu'exposé par le Codex Alimentarius
  • 12. LA TRANSITION ENERGETIQUE La transition énergétique désigne une modification structurelle profonde des modes de production et de consommation de l'énergie.
  • 13. LA TRANSITION ENERGETIQUE APPROVISIONNEMENT ENERGÉTIQUE DE L’UNION EUROPEENNE
  • 15. LA TRANSITION ENERGETIQUE LE SCENARIO NEGAWATT
  • 16. LA TRANSITION ENERGETIQUE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS Le paragraphe 3 modifie les objectifs du Code de l’Énergie dictés par l’Europe et transposés en droit national : • Réduire de 40 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990, et les diviser par quatre sur la période 1990-2050 • Réduire la consommation énergétique finale de 20 % en 2030, et de 50 % en 2050 • Multiplier par cinq, à l’horizon 2030, la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrée par les réseaux de chaleur et de froid • Diversifier la production d’électricité et baisser la part du nucléaire à 50 % à horizon 2025 « La loi sur La transposition en droit national de 2014 »
  • 17. LA TRANSITION ENERGETIQUE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « ISO 50001» Elle est une gestion efficace de l'énergie qui aide les organismes à réaliser des économies,  réduire leur consommation d'énergie  faire face au réchauffement climatique. ISO 50001 guide les organismes, quel que soit leur secteur d'activité, dans la mise en œuvre d'un système de management de l'énergie qui leur permettra de faire un meilleur usage de l'énergie
  • 18. LA TRANSITION INDUSTRIELLE La transition industrielle à l'opposé d’un modèle industriel basé sur l'obsolescence programmée, Concerne la production de biens durables, réparables, recyclables et avec un bilan carbone positif, des services proposant un partage et une Meilleure utilisation des biens, le partage du travail, la relocalisation des activités, etc.
  • 19. LA TRANSITION IDUSTRIELLE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS Le « projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte » adopté le 22 juillet 2015  La baisse de tarifs de consommation d’electricite pour récompenser leur profil « plat " ou « anticyclique " puisqu'ils consomment rarement le soir, lors du pic de consommation des ménages. Exemple, les sidérurgistes, papetiers, chimistes et autres spécialistes de l'aluminium  Dans un autre domaine, la prolongation des réacteurs nucléaires sera plus encadrée, avec notamment la nécessité d'organiser une enquête publique.
  • 20. LA TRANSITION INDUSTRIELLE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « ISO 9001» définit les critères pour un système de management. Il s’agit de la seule norme de cette famille à pouvoir être utilisée pour la certification Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de la qualité, notamment une forte orientation client, la motivation et l’engagement de la direction, l’approche processus et l’amélioration continue ISO dispose d'une gamme de normes pour les systèmes de gestion de la qualité basés sur l'ISO 9001 et adaptés à des secteurs et à des industries spécifiques. Ceux-ci incluent:  ISO/TS 29001 - Industries du pétrole, de la pétrochimie et du gaz naturel  ISO 13485 - Dispositifs médicaux  ISO/IEC 90003 - Ingénierie du logiciel  ISO 17582 - Systèmes de management de la qualité  ISO 18091 - Systèmes de management de la qualité
  • 22. AMENAGEMENT ET URBANISME DURABLE LOI SUR L’URBANISME DURABLE « la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement (Grenelle I ) » Il comporte un ensemble impressionnant de mesures qui concernent aussi bien les bâtiments et l’urbanisme que les transports, l’énergie et le climat, la biodiversité, les risques, la santé, les déchets, la gouvernance:  La mise en valeur des paysages et de prise en compte des schémas régionaux de cohérence écologique et des plans climat-énergie territoriaux lorsqu’ils existeront  la détermination des orientations générales de l’espace et des grands équilibres spatiaux  renforcer l’intégration des politiques publiques en matière d’urbanisme, de transport et d’habitat  renforcer le rôle des préfets pour déterminer un périmètre de SCOT
  • 23. AMENAGEMENT ET URBANISME DURABLE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « ISO 15392:2008» Elle identifie et établit les principes généraux du développement durable dans la construction. Elle repose sur le concept de développement durable applicable au cycle de vie des bâtiments et autres ouvrages de construction, du début jusqu’à la fin de leur vie.  Elle est applicable aux bâtiments et autres ouvrages de construction individuels et collectifs, ainsi qu'aux matériaux, produits, services et processus liés au cycle de vie de ceux-ci.  Elle ne fournit pas de niveaux (référentiels) pouvant servir de base à des revendications en matière d'état de développement durable.  Elle n'est pas destinée à servir de base pour l'évaluation des organisations ou autres parties prenantes.
  • 24. L’ECO-MOBILITÉ Des transports réorientés l’auto partage, le covoiturage, le ferroutage, le télétravail.
  • 25. L’ECO-MOBILITE LOI SUR L’ECO-MOBILITE DE PARIS « La loi sur la transition énergétique » adoptée en 2015 Elle Stipule que les entreprises de plus de 100 travailleurs doivent adopter un plan de déplacements Entreprise (PDE) . Un PDE est un projet mis en place au sein d’une entreprise pour optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles (trajets domicile – travail des salariés, déplacements professionnels des collaborateurs, clients, fournisseurs...)
  • 26. L’ECO-MOBILITE LOIS / NORMES / CERTIFICATIONS « ISO 14001» Elle concerne le management environnemental. Elle repose sur le principe d’amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts liés à l’activité de l’entreprise. Cette démarche est souvent représentée par la roue de Deming.
  • 27. FINANCE VERTE & SOCIALE L'Investissement Socialement Responsable (ISR) consiste à investir dans des fonds d’investissement qui prennent en compte, en plus des critères financiers classiques, le comportement de l’entreprise dans le domaine social et environnemental. INVESTISSEURS EXEMPLE PROJET SOCIAL & ENVIRONNEMENTAL
  • 28. IMPACT DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR L’ECONOMIE MONDIALISATION INTERNET
  • 29. MISE EN SITUATION : ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE / RSE ETUDE DE CAS : DELIVEROO http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/08/les- livreurs-de-deliveroo-desormais-couverts-par-une-assurance- accident-du-travail_5183045_3234.html