Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.
Genre et mobilité : réponses de l’ES
Véronique Huens, coordinatrice Education permanente
 SAW-B : fédération d’alternatives économiques
 Interpellée par les problèmes de mobilité rencontrés par les
structures ...
 Nécessité d’être mobile : raisons familiales, loisirs mais surtout
emploi.
 Réelle nécessité
 Nécessité « culturelle »...
 chaines de déplacement complexes
 déplacements en dehors des heures de pointes, entre villages
 la garde des enfants :...
 Télétravail et « mompreneuses »
 Haltes garderies : les Bébébus
 Services de proximité : l’Epicentre
DIMINUER SES DÉPL...
 Solidarité de voisinage et familale
 Des « taxis » et services de transport à la demande : bénévoles
ou pas
 Accéder à...
SAW-B (Solidarité des Alternatives wallonne et bruxelloise)
42/6, rue Monceau-Fontaine
6031 Monceau-sur-Sambre
Tél.: 071/5...
Nächste SlideShare
Wird geladen in …5
×

Genre et mobilité: les réponses de l'économie sociale par Véronique Huens

4.077 Aufrufe

Veröffentlicht am

  • Als Erste(r) kommentieren

  • Gehören Sie zu den Ersten, denen das gefällt!

Genre et mobilité: les réponses de l'économie sociale par Véronique Huens

  1. 1. Genre et mobilité : réponses de l’ES Véronique Huens, coordinatrice Education permanente
  2. 2.  SAW-B : fédération d’alternatives économiques  Interpellée par les problèmes de mobilité rencontrés par les structures d’ES (en zone rurale essentiellement)  Plusieurs travaux et articles Constat : beaucoup de solutions mais grande dispersion et peu de moyens  2011 : organisation de table-rondes IMRA Objectifs : - réaliser un état des lieux (et identifier les manques) - faire remonter les revendications/propositions - les porter devant le gouvernement CONTEXTE GÉNÉRAL
  3. 3.  Nécessité d’être mobile : raisons familiales, loisirs mais surtout emploi.  Réelle nécessité  Nécessité « culturelle »  Fausse nécessité  Manque de solutions pour faire face à ce défi, particulièrement en zone rurale  Touche plus fortement :  les personnes âgée ou handicapées  les personnes avec peu de moyens  les femmes Impact sur leur émancipation, leur épanouissement et sur leur choix de vie Cercle vicieux HYPERMOBILITÉ
  4. 4.  chaines de déplacement complexes  déplacements en dehors des heures de pointes, entre villages  la garde des enfants : un rôle toujours largement féminin  des moyens plus « limités » :  autostop  marche à pied  voiture FEMMES ET MOBILITÉ EN MILIEU RURAL
  5. 5.  Télétravail et « mompreneuses »  Haltes garderies : les Bébébus  Services de proximité : l’Epicentre DIMINUER SES DÉPLACEMENTS
  6. 6.  Solidarité de voisinage et familale  Des « taxis » et services de transport à la demande : bénévoles ou pas  Accéder à l’emploi : passer son permis, louer une mobylette, etc.  Accès à une deuxième voiture partagée  Soutenir la marche et le vélo DES MOYENS DE SE DÉPLACER
  7. 7. SAW-B (Solidarité des Alternatives wallonne et bruxelloise) 42/6, rue Monceau-Fontaine 6031 Monceau-sur-Sambre Tél.: 071/53 28 38 Véronique HUENS: v.huens@saw-b.be CONTACT

×