Diese Präsentation wurde erfolgreich gemeldet.
Wir verwenden Ihre LinkedIn Profilangaben und Informationen zu Ihren Aktivitäten, um Anzeigen zu personalisieren und Ihnen relevantere Inhalte anzuzeigen. Sie können Ihre Anzeigeneinstellungen jederzeit ändern.

Douleur aigue en geriatrie

878 Aufrufe

Veröffentlicht am

Veröffentlicht in: Gesundheit & Medizin
  • Als Erste(r) kommentieren

Douleur aigue en geriatrie

  1. 1. Dr Arnaud Depil DuvalChef de service UrgencesCHI Eure Seine Evreux
  2. 2. Spécificités
  3. 3.  Altération sénile des fonctions : › Cognitives, › Rénales, › Respiratoires, › Motrices, › Polypathologies, › Polymédicamentations, › Un passé douloureux, › Acceptation de la douleur.
  4. 4. Prévalence de la douleur chronique : 25 à 50% des personnes âgées vivant à domicile, 50 à 93% des personnes âgées vivant en institution, 15 à 25% de ces patients sont douloureux pendant les soins, Mais signalé dans 40% des cas.
  5. 5.  Pansements (16%) : › Soins directs, › Décollement des pansements, › Mobilisation, Rééducation (40%), Mobilisation (30%), Soins d’hygiène : › 30 à 60% des toilettes, › <50% de signalements dans le dossier infirmier.
  6. 6. Des outils adaptés
  7. 7. 1. 0% 7. 60%2. 10% 8. 70%3. 20% 9. 80%4. 30% 10. 90%5. 40% 11. 100%6. 50%
  8. 8. A. OuiB. NonC. Je ne sais pas
  9. 9. L’hétéro-évaluation par un professionnel de santé est plus efficace que l’auto- évaluation : Oui NonUn patient peut dormir avec une douleur intense : Oui Non
  10. 10. L’outil d’évaluation recommandé dans la douleur aigue du sujet âgé avec difficultés de communication est :A. EVAB. AlgoplusC. DoloplusD. Evendol
  11. 11.  Difficultés liées : › Aux troubles des fonctions cognitives, › Aux déficits sensoriels, › Aux difficultés de communication, › Au masquage des signes (dépression, agitation), › À l’acceptation de la douleur (normale, rédemptrice, etc.).
  12. 12. Communicant
  13. 13.  1 à 2 : douleur modérée, 3 à 6 : douleur moyenne, 7 à 10 : douleur intense, Limitée aux patients communicants, Et « comprennants »!...
  14. 14. Douloureux aigu
  15. 15.  Patients >65 ans, Douleur si score ≥ 2, Inconvénients : La cotation d’un item peut être effectuée en fonction d’une interprétation étiologique du signe et non par sa simple présence ; exemple, l’item « plaintes » coté « non » parce que le cri du patient est attribué à la démence ou parce que le patient crie depuis longtemps.
  16. 16. Douloureuxchronique
  17. 17.  Lutilisation nécessite un apprentissage Coter en équipe pluridisciplinaire de préférence Ne rien coter en cas ditem inadapté Les comportements passifs sont moins frappants mais tout aussi parlants et importants que les comportements actifs; par exemple, les troubles du comportement peuvent sexprimer sur un mode hyperactif, tel que lagressivité inhabituelle, mais aussi sur un mode de repli. La cotation dun item isolé na pas de sens; cest le score global qui est à considérer. Ne pas comparer les scores de patients Établir une cinétique des scores ; la réévaluation sera quotidienne jusquà sédation des douleurs puis sespacera ensuite en fonction des situations. En cas de doute, ne pas hésiter à faire un test thérapeutique antalgique adapté Léchelle cote la douleur, et non la dépression, la dépendance ou les fonctions cognitives Ne pas recourir systématiquement à léchelle DOLOPLUS
  18. 18. A. CodéineB. MorphineC. HydromorphoneD. TramadolE. OxycodoneF. Je ne sais pas
  19. 19.  3 niveaux d’antalgie, Escalade progressive, Ré-évaluation tous les 48h, 6 jours pour arriver au niveau III…
  20. 20. A. voie intraveineuseB. IntramusculaireC. sous-cutanéeD. OraleE. RectaleF. Je ne sais pas
  21. 21. A. Pronostic de moins de 24 mois,B. Pronostic de moins de 18 mois,C. Pronostic de moins de 6 à 12 mois,D. Pronostic de moins de 3 à 6 mois,E. Pronostic de moins de 1 mois,F. Pronostic de moins de 1 semaine,G. À tout moment, quel que soit le pronostic.
  22. 22. A. 60mg de Codéine,B. 5mg d’Oxynorm,C. 10mg d’Oxynorm,D. 5mg d’actiskénan,E. 10mg d’actiskénan,F. Rien, je veux du Di Antalvic!
  23. 23.  Délai : 30 minutes  Délai : 15 minutes Variabilité de  Mais effet l’absorption variable selonVoie orale l’état local Voie sous cutané Délai : 5minutes Pas de variablité d’effet lié à la voie Nécessité de titration (2 à 3 mg IVD toutes les 10 minutes)Voie IV
  24. 24. Oxycodone per os 5mg  Codéïne 60mg  Dihydrocodéine 30mg  Tramadol 50mg  Morphine Per Os 10mg  Codéïne 180mg  Dihydrocodéine 90mgOxycodone 15mg  Tramadol 150mg  Morphine Per Os 30mg  Hydromorphone 4mg  Fentanyl patch 12
  25. 25. 1. Quel que soit le traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%2. Sous codéine :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%3. Sous morphine :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%4. Sous oxycodone :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%
  26. 26. A. A partir de 1 à 3 jours de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%B. A partir d’1 à 3 mois de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%
  27. 27. A. A partir de 1 à 3 jours de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%B. A partir d’1 à 3 mois de traitement :A.<1% B.5% C.25% D.50% E.75% F.100%
  28. 28.  Un patient douloureux chronique (arthrose diffuse) de 85 ans sous Fentanyl patch 75µg, prend 10mg d’Oramorph le soir. Poussée d’arthrose ce jour avec impotence de la main droite.
  29. 29. Quel schéma peut être choisi en priorité :A. Patch 75µg + Tramadol 150mgB. Patch 100µg + Oramorph 10mgC. Patch 75µg + Oramorph 10mg + Tramadol 50mgD. Patch 100µg + Oxynorm 5mgE. Patch 100µg + Patch 25µg
  30. 30. Penser aux moyens non médicamenteux : Orthèses de repos, Thermo-thérapie.
  31. 31.  Mme T. démente et déambulante a chuté de sa hauteur à l’EHPAD, vous lui faites faire des clichés de rachis retrouvant des tassements vertébraux récents de T10 et L2 sans recul du mur postérieur, L’algoplus est réalisé avec un score de 5.
  32. 32. Le traitement de choix initial est :A. Dicodin 1 cp matin et soir,B. Paracétamol 1g 4 fois par jour,C. Skénan 10mg matin et soir, Actiskénan 10mg toutes les 4 heures,D. Oxycontin 5mg matin et soir, Oxynorm 5mg toutes les 4 heures,E. Fentanyl patch 12µg.
  33. 33.  Vous revoyez la patiente après 48h, Elle reçoit 5mg d’Oxynorm toutes les 6 heures. L’Algoplus est à 1,
  34. 34. Comment ré-évaluez vous le traitement :A. Oxycontin 10mg matin et soir, Oxynorm 5mg toutes les 4 heures,B. Oxycontin 5mg matin et soir, Oxynorm 10mg toutes les 4 heures,C. Oxycontin 10mg matin et soir, Oxynorm 10mg toutes les 4 heures,D. Fentanyl patch 12µg.
  35. 35.  48 heures plus tard, Algoplus à 0, Pas d’interdose, La patiente est vigile et recommence à déambuler.
  36. 36. Ré-évaluez vous le traitement ? :A. Oxycontin 10mg matin et soir, Oxynorm 5mg toutes les 4 heures,B. Oxycontin 5mg matin et soir, Oxynorm 10mg toutes les 4 heures,C. Oxycontin 10mg matin et soir, Oxynorm 10mg toutes les 4 heures,D. Fentanyl patch 12µg.

×